Posez votre question Signaler

Perte de salaire en arret maladie [Résolu]

degrate - Dernière réponse le 5 nov. 2010 à 19:29
Bonjour,mon ami est en arret maladie depuis 1 mois, il n'a pas un an d'ancienneté dans l'entreprise et ne perçoit que la moitié de son salaire brut par la securité sociale, il travaille dans l'automobile existe t-il une aide financière ?
Lire la suite 
Réponse
+12
moins plus
Je suis en invalité deuxième catégorie auparavant je touchais un complément de salaire du fait de mon arrêt maladie. Que va t'il se passé du fait de mon passage en invalidité en deuxiéme catégorie ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+11
moins plus
Extrait convention collective automobile :
Chapitre II CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE du 15 janvier 1981

Maladies et accidents.
Article 2.10
Chapitre II
En vigueur étendu
Dernière modification : Modifié par Avenant n° 45 bis du 14 mars 2006 art. 3 BO conventions collectives 2006-20 étendu par arrêté du 16 octobre 2006 JORF 25 octobre 2006.

a) Indemnisation.

Au cours d'une même année civile et dans la limite de quarante-cinq jours calendaires d'indisponibilité atteints consécutivement ou non, les appointements seront maintenus par l'employeur sous déduction des indemnités journalières de la sécurité sociale auxquelles l'intéressé a droit pour la même période.

L'indisponibilité s'entend de l'incapacité de travail reconnue par la sécurité sociale.

Les appointements s'entendent de la rémunération nette que le salarié aurait effectivement perçue s'il avait continué à travailler.

Cette garantie est subordonnée aux conditions suivantes :

le salarié doit avoir au moins un an d'ancienneté dans l'entreprise au 1er jour de son arrêt de travail initial ;

le certificat médical attestant l'indisponibilité doit être adressé à l'employeur, sauf en cas de force majeure, dans les deux jours ouvrables qui suivent celui de l'examen par le médecin, l'employeur pouvant faire procéder à une contre visite ;

le salarié doit, lorsque l'employeur en fait la demande, lui communiquer les bordereaux de la sécurité sociale attestant que des indemnités journalières sont versées dès le premier jour ou dès le quatrième jour d'indisponibilité, selon que l'incapacité de travail a une origine professionnelle ou non.

A partir du quarante-sixième jour calendaire d'indisponibilité atteint consécutivement ou non au cours d'une même année civile, le salarié percevra directement et sans condition d'ancienneté, les indemnités de prévoyance s'ajoutant aux indemnités journalières de la sécurité sociale dans les conditions précisées par le règlement de prévoyance visés à l'article 1.26.

Il te faut 1 an d'ancienneté pour bénéficier du complément de salaire.
Pour ceux qui n'ont pas de CCN, c'est la loi de mensualisation qui s'applique (3 ans d'ancienneté qui viennent d'être ramenés à 1 an également)
Ajouter un commentaire
Réponse
+3
moins plus
Bonjour,
Le secteur automobile est géré par la caisse IRPAUTO. Il cotise pour une prévoyance sur son bulletin.
Il faut téléphoner à la caisse pour savoir.
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « perte de salaire en arret maladie » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une