Posez votre question Signaler

Démission d'un job étudiant

Sabrina59 - Dernière réponse le 16 août 2011 à 10:02
Bonjour,
Je vous explique ma situation: Je suis une étudiante de 19 ans et je travaille cet été 1h30 par jour dans un camping, je suis agent de propreté. J'ai signé un contrat pour les deux mois mais je voudrais démissionner parce que premièrement je suis traitée comme une esclave, je n'ai qu'1h30 pour faire le travail de plusieurs personnes et ma patrone est toujours sur mon dos et me rabaisse. De plus j'ai touvé mieux ailleurs. J'aimerais savoir si il est possible de résilier mon contrat aprés un mois de travail?
Merci d'avance.
Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
Première chose : est-tu toujours en période d'essai? si oui pas de problème pour partir . Ta période d'essai est de 8 jours dans ce cas précis.
Sinon
"Vous êtes employé en CDD. Votre contrat de travail doit, en principe, être exécuté pour une durée précise. Toutefois, cela n’exclut pas la possibilité pour vous, comme pour l’employeur, de rompre le CDD avant l’arrivée de son terme.
En effet, le Code du travail reconnaît plusieurs hypothèses de rupture anticipée du CDD (articles L. 1243-1 et L. 1243-2 du Code du travail)."
et
"En principe, le CDD ne peut être rompu avant son terme que d'un commun accord entre les parties, ou en cas de force majeure ou de faute grave du salarié.

Autre possibilité de rupture anticipée : le salarié peut rompre unilatéralement le CDD s'il prouve qu'il a trouvé par ailleurs un contrat de travail à durée indéterminée. Il doit alors respecter un préavis dont la durée dépend de celle du CDD. Si le CDD comporte un terme précis, le salarié doit effectuer autant de jours de préavis que la durée prévue du CDD comportait de semaines. S'il s'agit d'un contrat sans terme précis, on prend alors le nombre total de semaines de travail déjà effectuées sous CDD. Mais dans tous les cas, la durée maximale du préavis est plafonnée à deux semaines.
.Exemple : M. Martin est embauché sous CDD le 1er janvier et pour une durée de 10 semaines. Il rompt son contrat le 1er mars. Son préavis est de 10 jours. M. Dupont est embauché sous CDD sans terme précis le 1er janvier. Il rompt son contrat au bout de six semaines. Son préavis est de six jours."

Il te faut l'accord de ton employeur ou te faire licencier sachant que dasn ce cas tu ne touchera pas ta prime de précarité

Bonne journée
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour;
Sabrina59 je suis un peu dans le même cas que toi. J'ai trouvé un job pour le mois d'août en répondant à une annonce sur l'ANPE qui proposée un poste de préparateur de commande.
Le patron m'avait averti que c'était trés épuisant physiquement mais je m'y attendais et le problème n'ai pas là puisque je tiens le coup.
Par contre une fois que j'ai términé ma première journée de TAF j'ai apporté mon contrat de travail à l'agence intérim qui m'embauche et je vois qu'il était marqué livraisons éventuelles. Donc je me dis qu'il pourrait m'arriver une ou deux fois de livrer (donc pour si peux je ne dis rien). Sauf que maintenant cela fait une semaine et demi que j'ai commencé et les livraisons j'en ai tous les jours avec un véhicule (VITTO) que je ne maitrise pas du tout (personne ne m'a montré comment il marché donc grosse galère pour trouver les commandes du genre frein à main...), et qui n'a que deux rétroviseurs sur les côtés (pas facile sans l'intérieur...) et de plus je dois livrer dans plusieurs villes que je ne connais même pas car mon TAF est à 30minutes de chez moi.
Du coup je mets beaucoup de temps à trouver, à me garer... et le patron me fait sans cesse des reproches par rapport au temps que je mets. Et puis étant le petit saisonnier je me tape toute la merde du genre ranger et laver les frigos (car je travaille dans des chambres froides) pendant que eux prennent une pause...
Et quand je fais le TAF qui m'était destiné (préparateur de commande), je ne vais jamais assez vite jamais assez bien donc encore et encore des remarques...

Donc physiquement tout va bien mais mentalement je n'en peux plus. Etant plutot honnete je l'ai di à mon patron qui a eu pour seul réaction de me demander si je voulais démissionner et quand je lui ai répondu "pas forcément" il c'est barré en me plantant...

Donc je voulais avoir des conseils si possible... merci d'avance
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Tu devrais aller voir le pôle emploi, ils pourront te donner plus de détails sur tes droits avec un job d'été
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Je cherche aussi à démissionner, non pas rapport aux conditions de travail mais parce que ma voiture commence à rendre l'âme.
Or mon travail est a 40min de chez moi et ma voiture est nécessaire pour aller d'une maison à l'autre (je suis aide à domicile).
Est ce qu'il peut s'agir d'un cas de force majeure ?

En plus, je n'ai pas d'autres propositions car j'en ai refusé précédemment et à 2 semaines de la rentrée je ne pense pas trouver.

Donc voila, j'aimerai savoir quelles étaient mes possibilités, sachant que mon employeur m'a proposé que je loue une voiture -_-', donc je ne pense pas qu'il acceptera un licenciement à l'amiable.

Merci pour vos conseils !
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Démission d'un job étudiant » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une