Voiture sans permis quatre faut il le code? [Résolu/Fermé]

toutounette - 31 juil. 2008 à 20:38 - Dernière réponse :  tonnerre
- 25 janv. 2010 à 15:34
Bonjour,

je voudrais savoir si il faut avoir le code pour une voiture sans permis quatre place
merci de votre aide
Afficher la suite 

5 réponses

+55
Utile
je vous adresse cette lettre pour vous demander une voiture sans permis à 5places qu'il fautle code
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
+39
Utile
il faut le code pour une voiture sans permis si il s'agit d'une voiture essence mais pour une quatre place il n'y en a pas besoin pour une diesel
Spirit18 1263 Messages postés mardi 16 octobre 2007Date d'inscription 9 février 2009 Dernière intervention - 31 juil. 2008 à 20:45
+27
Utile
Pour conduire une "voiture sans permis", il ne faut pas de permis, ni de code. C'est la même réglementation que pour les cyclomoteurs de moins de 50 cm3.

Les quadricycle sont des véhicules dont la masse à vide est limitée par la réglementation à 350 kg, équipés d’un moteur de 4 kW (5,6 chevaux) et dont la vitesse est inférieure à 45km/h. Ils sont assimilés à des cyclomoteurs et peuvent être conduits sans permis.

Quand on a une suspension ou une annulation de permis on peut donc encore conduire des "voitures sans permis".

Par contre le juge peut interdire la conduite de tout véhicule à moteur (même ceux ne nécessitant pas de permis) mais cette peine est rarement prononcée.

Les quadricycles lourds sont assimilés à une moto de 125 cm3. Là en cas de retrait de permis, on ne peut plus les conduire.
+20
Utile
1
La voiture sans permis 4 places est considéré comme un quadricycle lourd ! Pour conduire une voiture sans permis , elle doit faire 2 place maximun !
Pour les jeunes nés après le 31 décembre 1987 ,il leur faut obligatoirement le BSR pour conduire un quadricycle léger !
Donc
si j'en crois ce que tu dis si j'ai 14 ans et que je passe le bsr je pe conduire une voiture sans permis "lègère" donc deux place maximum et dont le moteur est un 50cm3
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une