Posez votre question Signaler

Enseignement privé / congé de formation [Résolu/Fermé]

Parthénope - Dernière réponse le 19 mars 2010 à 17:47
Bonjour,
Je suis enseignante en dans l'enseignement primaire privé catholique sous contrat depuis 3 ans. Depuis mon entrée en formation et la réussite au concours CRPE privé (je me destinais au départ plutôt au public) je peine me procurer les statuts qui régissent cette profession et baigne dans un flou orchestré par notre DDEC. A chaque fois, qu'un enseignant ou même un syndicat essaient de faire avancer un dossier, ils se heurtent à des décisions arbitraires. Je ne connais donc pas suffisamment mes droits : de congés (maternité, parental, de formation surtout etc.), de mutations inter-diocésaines, et les possibles mise à disposition ou arrêt de travail temporaire afin de préparer un changement de profession.
Vous l'aurez compris, je souhaite programmer ma reconversion dans une autre profession et j'ai le sentiment que tout est fait pour m'en dégoûter. Depuis un an, je recherche des informations, j'ai souhaité également trouver des informations divers auprès d'institution de l'état (Inspection accadémique, assedic et anpe...) afin de mettre en oeuvre mon projet. Ne trouvant aucune autre solution de reconversion (j'ai un master 2 en sciences éco et de gestions) je me suis déjà remise à étudier, en même temps que l'exercice de l'enseignement. Je suis au bout du rouleau moral et le mot est faible... Je regrette amèrement mon choix mon quotidien professionnel affecte beaucoup ma famille.
Merci d'avance pour vos réponses, elles m'aideront à y voir plus clair et construire mon projet de sortie.
Lire la suite 
Réponse
+7
moins plus
Bonjour,

Je souhaiterais savoir à quel moment se demande le congé pour rapprochement de conjoint ?
J'étais en PE2 l'an dernier (reconversion professionnelle), je suis à présent T1. Mon conjoint a obtenu son poste dans une autre région (il travaille dans le privé) en mai 2009 mais je n'ai pas pu bien sur être titularisée dans l'un des diocèses correspondants.

Je souhaiterais donc à présent , pour être certaine de pouvoir suivre mon conjoint demander un congé pour rapporchement de conjoint (que l'on ne peut bien sur pas obetnir en T1) car le diocèse visé est tres demandé. Qd dois je en faire la demande et aurpès de qui ? Ces congés s'octroient d'une année scolaire sur l'autre ou puis je en bébéficier en cours d'année?

Merci d'av ance,

MarieColas

Réponse
+3
moins plus
chère Sab, je viens d'appeler le DDEC qui m'a renvoyé vers le rectorat (où la bonne personne sera là demain seulement^^), mais bon on s'y retrouve, merci. C'est pas mal cette idée de garder les congés d'été, ça serait le pied si ça marchait d'octobre à mai... vous pensez la limite est où? c'est qu'il en faut du temps pour l'agreg!
merci!

Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Vous trouverez ci-après des liens vers les fiches pratiques du ministère du travail sur certaines questions posées ici.

Ces informations s'adressent aux salariés titulaires d'un contrat de droit privé (sauf congé parental).

Congé parental:
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/...

Congé sabbatique:
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/...

Autres congés:
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/...

Principes généraux relatifs à la formation professionnelle:
http://www.travail-solidarite.gouv.fr/...

Je vous laisse naviguer sur le site du ministère du travail pour ceux dont le contrat est régi par le code du travail et la convention collective des établissements d'enseignement privé (consultable sur le site www.legifrance.gouv.fr).

Pour les autres, des informations utiles peuvent être consultées sur le site www.service-public.fr .

Bon courage à tous et bonnes fêtes de fin d'année.

usa- 23 déc. 2008 à 14:42
bonjour,

je suis enseignante en maternelle depuis 1an dans le privé et je desire partir 1 an pour suivre mon ami aux USA.
je viens de lire les divers congés que l'on peut prendre. J'en ai déduit que hormis le congé parental et le congé syndical, je ne peux avoir un congé sabbatique??
de plus je ne trouve pas la convention collective de l'enseignement privé sous contrat.
conecrnant un congé pour faire du bénévolat, savez vous quels sont mes droits?

avez vous de nouvelle informations sur le sujet? merci par avance
Moos974 406Messages postés vendredi 21 mars 2008Date d'inscription 18 mai 2012Dernière intervention - 23 déc. 2008 à 19:47
Bonjour,

Pour connaître votre convention collective, reportez-vous aux indications mentionnées sur votre bulletin de paie et à l'affichage obligatoire dans l'entreprise.

S'agissant des congés, à part un congé sans solde, laissé à la libre appréciation de votre employeur, je ne vois pas d'autre dispositif.

Bon courage et bonnes fêtes de fin d'année.
charles8- 14 janv. 2009 à 16:42
Même en consultant Legifrance.gouv.fr, on ne trouve pas trace d'une convention collective des enseignants des établissements privés sous contrat d'association. Il existe bien les n° 2408 et 1336, mais elles concernent les administratifs et le personnel non enseignant.
Pour en avoir le coeur net, j'ai appelé le Rectorat d'académie de Rennes. La personne que j'ai eue m'a indiqué qu'à sa connaissance il n'existait pas de Convention Collective pour les enseignants, et que leur statut était régi par LE CODE DE L'EDUCATION.
Il est vrai que sur les bulletins de paye des Professeurs établis par le Rectorat, ce dernier ne mentionne nullement l'existence d'une Convention Collective comme cela est rendu obligatoire pour les entreprises privées. Cela signifierait bien qu'aucune convention collective n'existe.
Tout ça semble bien confus, vague et imprécis, pour déterminer les relations Employeurs/Salarié(e)s, à moins que le fameux CODE DE l'EDUCATION règle tous les problèmes: rémunération des formations sur temps de travail et sur temps libre, Rencontres parents/professeurs jusqu'à 22h30, plannings, etc....
Je précise que je ne suis pas enseignant.
Réponse
+2
moins plus
Bonsoir,

je découvre par hasard ce forum... je suis prof d'EPS et ma femme prof des écoles, tous deux dans l'enseignement privé... SOUS CONTRAT... et ce sont ces deux mots qui me paraissent les plus importants... Je crois que la solution peut venir d'un contact direct avec l'inspection académique pour les PE ou le rectorat pour les profs du secondaire...
Le diocèse n'appréciera pas votre démarche mais nous avons quasi le même statuts que les fonctionnaires de l'enseignement public et le plus simple est de communiquer avec ceux qui nous rémunèrent ! Les diocèses ont certainement peur de perdre pas mal de leur autonomie et à terme...?... au moins, avec l'état c'est moins la magouille !
Bref, je ne voit pas pourquoi il ne serait pas possible de prendre un congé sans solde...
Quoi qi'il en soit il ne faut pas se laisser manipuler par son diocèse: pour exemple: ma femme souhaitait prendre un poste à 80% aprèsz la naissance de notre 2nd loustic... le diocèse disait que ce n'était pas possible, que ça ne s'était jamais fait dans notre département...! renseignement pris directement auprès de l'inspection académique... obligation pour le diocèse d'accepter ! donc, depuis 1 an 1/2, elle est à 80%... son poste lui étant assuré à l'issue des 3 ans... sans contact auprès de l'inspection académique, c'était "mort" !

Alors... qque soit votre problème... contacter votre employeur et finalement, notre employeur à nous aussi c'est l'état comme l'atteste nos fiches de paye !

J'y pense, si certains ont des pistes pour partir enseigner à l'étranger, nous sommes preneurs...

Bon courage à tous et, j'oubliais, meilleurs voeux à tous...

delfica13 Kenya - 2 janv. 2010 à 16:23
bonjour kenya,
merci pour tous pour ces réponses... je suis surprise (fausse joie?) que tu parles de 3 ans de congé pour convenances personnelles, et 10 ans dans la carrière, car mon syndicat m'a assuré que je n'avais droit qu'à une année dnas ma carrière,sous peine de perdre le bénéfice du CAFEP (capes privé). Pourrais tu m'indiquer où se trouvent ces merveilleuses informations stp? comme ça je pourrais m'en assurer. merci beaucoup!
Kenya- 4 janv. 2010 à 16:33
Bonjour Delfica,

Je te confirme que les disponibilités pour convenance personnelle peuvent bien durer 3 ans, et 10 sur l'ensemble de la carrière.
Cette mesure est liée à la transposition des disponibiltés de la fonction publique aux maîtres contractuels et agréés à titre définitif des établissements d'enseignement privés. C'est une circulaire qui fait suite au Décret n° 2008-1429 du 19 décembre 2008.

Tu peux retrouver les éléments sur le site du SNPEFP-CGT : http://www.snpefp-cgt.org/mod.php?mod=fileman&op=view_cat&id=2#20

Par contre, ton poste n'est protégé que durant 1 année. Si ta disponibilité dure plus longtemps, tu retrouveras un poste, mais tu devras passer par le mouvement de l'emploi. Tu ne sais donc pas dans quel établissement tu sera affecté.

N'hésite pas...

Kenya
holarg- 5 janv. 2010 à 19:31
Bonjour Kenya, je viens de lire ta réponse adressée à Benfica. Tu affirmes que si l'on demande un congé pour convenances personnelles, notre poste est protégé pendant un an. Or, dans le tableau sur l'avant-dernière dernière page du texte auquel tu te réfères, il est écrit pour les disponibilités pour convenances personnelles "poste non protégé". peux-tu me confirmer. Je t'en remercie vivement car mon chef d'établissement voudrait me garder mon poste mais ne sait pas comment faire.
Merci infiniment.
Kenya- 5 janv. 2010 à 19:52
OUPS !
Tu as tout a fait raison holarg. J'avais en tête la disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans (cas très fréquent). Dans le cas du Congé pour Convenance Personnelle, le poste n'est effectivement pas protégé, et tu dois passer au mouvement au retour.

Merci pour ta vigilance... et désolé pour l'erreur !
Yan Kenya - 11 janv. 2010 à 21:08
Bonjour,

J'ai effectué une congé de formation rémunéré en 2007-2008 afin de sortir de l'enseignement que je ne supportais plus (je suis certifiée depuis plus de 10 ans). Depuis, j'ai du boulot en lien avec ma nouvelle formation. Mais j'ai prolongé côté éducation nationale en prenant 2 ans de congé de formation sans solde pour voir venir.

Je souhaite de l'Education Nationale, mais le Rectorat veux me faire rembourser ces 10 mois de formation. Or, j'avais annoncé mes intentions dès le départ et tout le monde m'a dit (Formiris et Rectorat) que nous n'avons pas droit à la reconversion en tant que prof de l'enseignement privé. Cela veut dire qu'une fois de plus nous ne faisons ni du privé, ni du public !

Qu'en est-il ? Y a-t-il un moyen de sortir de cet imbroglio ?

Merci de vos réponses toujours instructives.
Réponse
+2
moins plus
Le congé parental vient effectivement d'être modifié suite au décret 2008-1429.
Plutôt dans un mauvais sens, d'ailleurs !
Le congé parental est possible jusqu'aux 3 ans du dernier enfant (dans ton cas, même si un congé parental est en cours pour un enfant plus agé), mais le poste n'est protégé que durant une année suivant le début du congé (prise en compte du nouveau congé parental, suite à la naissance du 3ème enfant).
Concrètement : si le congé parental débute le 1er février, le poste est protégé jusqu'au 30 août de l'année suivante.
Si tu poursuis ton congé parental jusqu'au bout des 3 ans, il faudra alors participer au mouvement pour retrouver un poste. Tu bénéficieras alors d'une priorité 1 pour postuler sur un poste vacant, mais cette priorité n'est pas une garantie de retrouver un poste dans un établissement ou une ville qui te convient...

Si ce n'est pas clair, n'hésite pas...

Kenya- 10 sept. 2009 à 12:28
Bonjour,

Pas de problème. Indique-moi une adresse mail et je te contacte directement.

Kenya
striker- 15 sept. 2009 à 20:32
Kenya,

J'ai suivi toute la discussion mais j'ai besoin d'un conseil personnalisé.
Peux-tu, stp, m'écrire à l'adresse k.striker[at]free.fr pour que je puisse t'exposer ma situation ?
J'aimerais te questionner sur la disponibilité pour convenances personnelles, désormais accessible aux profs du privé sous contrat.
Un très grand merci d'avance.

Striker
baclasa Esther - 6 nov. 2009 à 14:35
Je suis aussi dans l'enseignement privé depuis 1999 et en congé parental depuis 1an. Je voudrais faire un bilan de compétences pendant la dernière année qui me reste de congé. Malheureusement cela coûte très cher et je ne sais pas qui contacter pour me le financer. Je précise que j'ai changé d'école cet année et que je suis passée en contrat d'association.
Auriez-vous des renseignements à me communiquer ?
Merci d'avance.
elfe- 6 nov. 2009 à 15:23
Bonjour
Pour ce qui relève des formations et bilan de compétences ou assimilé, renseignez-vous auprès de FORMIRIS. C'est cet organisme qui gère maintenant ce genre de demande et qui est très à l'écoute des enseignants (pour ce qui est de Lyon en tous cas).
Bon courage (il faut en vouloir et se battre dans le privé pour réclamer les infos)
sab686 Kenya - 8 déc. 2009 à 09:08
bonjour,
je vois que tu apportes des réponses précises et j'en ai vraiment besoin en ce moment et d'un véritable suivi.
Je suis en poste contrat définitif (titulaire du CAER) dans l'académie de lille. mon conjoint est muté sur Nice début 2010. Je voudrais le suivre au plus vite. ON m'a dit que que je pouvais me mettre en disponibilité.
plusieurs questions : puis-je quitter mon poste au 1er mars et le réintégrégrer le 1er juin : ce qui me permettrait de tout mettre en place sur nice, commencer à trouver les partenaires pour mon travail ultérieur...mais tout de meme faire le mois de juin sur lille pour passer un CDI (oui je suis documentaliste) opérationnel pour mon successeur (inventaire budjet...).
Je vais apr ailleurs participer au mouvement pour integrer l'académie de nice
je sais aussi que cette académie est a la recherche de suppléance, pourquoi me dit on que je ne peux me mettre en dispo de mon poste de lille et faire des supleances premier semestre 2010
voilà beaucoup de chose mais je voudrais vraiment rouver une solution pour suivre mon conjoint rapidement, deux loyers, 1400km de séparation c vraiment pas vivable

merci d'avance pour ta reponse sur mon mail privé. je pourrais meme te donner mon tel pour qu'on se mette en relation et peut etre aussi aide de ton syndicat
Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Les enseignants du public peuvent maintenant démissionner et dans ce cas ils touchent une "allocation" .
Qu'en est il pour les profs de l'enseignement privé ?
Ont ils droit eux aussi à cette allocation en cas de démission ?
Merci de votre réponse

Kenya- 29 sept. 2009 à 10:15
Bonjour Corail,

Il s'agit de l'indemnité de départ volontaire, régie par le décret 2008-368, applicable également aux agents non-titulaires de droit public (ce qui est le cas des enseignants du privé).
Pour moi, nous pouvons donc en bénéficier.
Néanmoins, les conditions d'attribution (par exemple, le montant attribué, qui peut être variable), ne sont pas très claires.

Les responsables du syndicat auquel j'appartiens ont une réunion au ministère en fin de semaine, pour évoquer entre autre ce sujet. Nous aurons peut-être des réponses plus précises...

Cordialement,
fustie- 17 oct. 2009 à 19:39
Bonjour
J'ai travaillé 12 ans dans le privé, je viens d'avoir le concours de PE dans le privé et je pense que ma reconversion est ratée!!
comment démissionne t on en PE2? à quel moment?
j'envisage de reprendre une autre formation en septembre 2010 mais il me faut des droits en terme de chomage pour obtenir un maintien tout le long de cette formation...à 35 ans avec 2 enfants ; il faut vérouiller un peu
comment faire pour avoir des droits en septembre 2010? la rupture conventionnelle est elle pratiquée dans l'EC..
merci par avance
Cordialement
corail Kenya - 5 nov. 2009 à 19:08
Bonjour

Dans une de mes questions posées en septembre sur la démission des profs du privé, tu me disais que tu aurais des renseignements précis car ton syndicat avait rendez vous au ministère.
As tu eu ces infos ?
merci
Réponse
+1
moins plus
Bonjour
Dans un même état d'esprit que vous, mais instit depuis 1983, je participe actuellement à 2 journées d'aide à la personne en projet d'une réorientation professionnelle, suite à un entretien et avant éventuellement à un bilan de compétences. Je vous conseille de vous renseigner auprès de Formiris de vore académie (je suis de Lyon).
N'attendez pas d'aide ou de renseignements de l'I.A.: ils ne savent rien !
Bon courage

Réponse
+1
moins plus
bonjour à tous

mon conjoint muté sur Nice à compter de Février, voici de quoi j'ai bénéficié donc si certains peuvent en profiter.
J'ai demandé de mettre mon poste en mouvement et je participe au mouvement inter académique pour 2009/2010
En attendant je voulais prendre un congé pour rapprochement de conjoint mais ne pas perdre 6 mois de salaire et juillet aout et je tenais tout de meme à faire la fin de l'année dans mon collège. J'en ai fait la demande auprès de la DDEC pour congé de mise en disponibilité du 1 mars au 31 mai.
Cela a été accepté sans souci pour le rectorat. Bien sur je n'aurai pas de salaire pendant cette période mais je ne perds pas la totalité des mes droits aux congés d'été. De plus je réintégre mon collège pour juin et je suis prioritaire pour le prochain mouvement
J'ai pendant cette période droit de travailler mais pas pour l'éducation nationale
Voilà si cela peut aider certains d'entre vous
bise
sab

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Si besoin contactez moi sur mon mail
Bonne journée

charles8- 21 janv. 2009 à 19:28
En fait, sur le sujet de la Convention Collective dans l'enseignement privé, peu s'interrogent sur la pertinence de l'existence d'une telles C.C.. Le Code de l'Education semble là pour régler tous les problèmes.
Mais je n'ai pas l'assurance qu'il n'en n'existe pas une.
Quelqu'un peut-il me confirmer sa non-existence?
delfica13 J-L - 2 janv. 2010 à 16:25
bonjour,
je suis dans la même situation que toi, as tu trouvé une solution? merci bcp!
bonne année!
math- 19 nov. 2008 à 10:54
Bonjour, je vous écris pour savoir si vous pouvez m'aider.Je suis aussi prof des écoles dans le privé et je passe des concours pour reprendre une formation dans le domaine du social.Par ailleurs je me marie dans quelques mois et vais surement rejoindre mon compagnon à l'étranger.Seulement je n'arrive pas à obtenir les renseignements dont j'ai besoin pour ma situation, la DDEC me dit que je ne peux que démissionner.Seulement je ne veux pas perdre mon diplome de prof, on ne sait jamais ce qui peut arriver et peut-etre que d'ici quelques années j'aurai a nouveau l'envie d'ensienger.Est-ce qu'une mise en dispo comme dans le public est possible?
merci , tous vos renseignements seront intéressants pour moi!!
usa- 21 janv. 2009 à 22:37
j'ai trouvé la convention collective de l enseignement privé, mais seulement pour les écoles sous contrat simple et hors contrat.
je vous en communique les références

"G8 CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE

PRIMAIRE ECOLE HORS CONTRAT ET SOUS CONTRAT SIMPLE

Texte du 28 février 1989"


Concernant les écoles sous contrat d'association, je n'en ai pas trouvé.
Si vous avez des nouvelles, contactez moi.
De plus, j'ai vu que le code de l'éducation avait été modifié concernant les congés de disponibilité. Cette modification semble devenir effective à partir de septembre 2009.
Pouvez vous me le confirmer? mMs droits sont-ils effectifs dès à présent?
c'est-à-dire puis je demander dès à présent un congé?

Merci par vance de vos réponses
scoubi- 22 janv. 2009 à 20:50
oui effectivement le syndicat m' a annoncé des changements à la rentrée 2009.C'est encore trop vague pour avoir des infos concretes.
Réponse
+0
moins plus
Je suis également dans cette situation de reconversion profesionnelle. Après avoir enseigné pendant 15 ans, je désire changer de cap. Je suis rentré en contact avec mon rectorat pour envisager de passer un Caferuis afin d'obtenir unstatut de cadre intermédiaire ds le social / médico-social. La DRH n'a pas su me donner les informations souhaitées pourme faire financer cette reconversion. Aussi, si vous avez des informations importantes à votre actif, je serai très heureux de les connaîtrre. Merci de votre collaboration.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
j'aimerais savoir si vous avez trouvé des réponses à vos questions. Moi aussi, je souhaite me reconvertir depuis 2007. J'en ai parlé à mon syndicat qui m'a dit que les crédits pour formation reconversion étaient nuls (info ou intox? comment vérifier?).
Merci de m'informer si vous avez des infos.

elfe- 22 déc. 2008 à 20:39
Bonjour
Le résultat de mes 2 journées de foramation (mini bilan de compétences) est qu'il faut utiliser au maximum son entourage pour se créer un réseau qui, de bouche à oreille, vous aidera à trouver des pistes, des noms... ("je connais untel qui fait ça...). Il y a effectivement peu d'argent pour la formation et la réorientation, même si Formiris essaie de changer les mentalités. Alors, à moins d'être riche, il faut compter sur sa propre énergie et son entourage.
Vous voudriez prendre quelle orientation ?
Bonne chance et bonnes fêtes de fin d'année.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour, vous dites que notre employeur est l'Etat mais qu'en est il pour les ecoles sous contrat simple ? et d'ailleurs, nous est il autorisé la rupture conventionnelle de contrat comme dans le véritable droit privé ? Sous contrat simple on perd son boulot, on pointe aux Assedic mais qui doit donner l'attestation Assedic , l'IA ou bien l'établissement qui a le droit de nous licencier ????
Je n'y comprends plus rien ...

holarg- 4 sept. 2009 à 16:19
Merci infiniment pour ton message.
Kenya holarg - 4 sept. 2009 à 06:48
Bonjour Holarg,

Tu peux effectivement partir durant un an à l'étranger, en bénéficiant d'une disponibilité, mais les conditions durant cette période diffèrent selon ta situation :

- si tu as un jeune enfant, tu peux bénéficier d'une disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans (de droit), ce qui te permet de conserver ton poste durant 1 an. Après cette année, tu peux retrouver un poste, mais en passant au mouvement (tu seras donc nommée sur un poste disponible dans ton académie... ou ailleurs en fonction des discipline),

- dans les autres cas, tu peux bénéficier d'une disponibilité pour convenance personnelle (3 ans maxi, mais renouvelable jusqu'à 10 ans sur la carrière). Ton poste n'est pas protégé et tu dois repasser par le mouvement de l'emploi pour retrouver un poste lors de ton retour.

Dans les 2 cas, évidemment, tu ne perçois pas de rémunération, tu n'as pas d'avancement, et tu ne cotises pas pour la retraite.

Voilà pour aujourd'hui.
Si tu as besoin, n'hésite pas.
holarg- 4 sept. 2009 à 16:21
Merci beaucoup pour ta réponse. Peux-tu me dire où dois -je me renseigner pour connaître les démarches? A quel moment dois-je avertir mon chef d'établissement?
Je voudrais partir pour la rentrée scolaire prochaine 2010.
Merci beaucoup.
calypso Kenya - 22 févr. 2010 à 19:41
Bonsoir Kenya.

Actuellement professeur des écoles depuis 3 ans dans l'enseignement privé sous contrat, j'envisage sérieusement une reconversion professionnelle dans le monde des bibliothèques. Je souhaite demander une mise à disponibilité pour l'année prochaine et suivre une formation ou faire des stages en vue d'une possible intégration en tant qu'assistant bibliothécaire ou adjoint territorial.
Connaissez-vous des parcours similaires?
Est-il possible d'avoir une activité salariée durant ce congé?
Je me pose pas mal de questions et j'ai peur de faire le mauvais choix, pourriez-vous m'aider?

Merci d'avance
funkypeople Kenya - 16 sept. 2009 à 18:19
bonjour,
je suis actuellement DA dans un etablissement prive lié a l'etat par contrat d'association: j'ai des heures rectorales et des heures payées par l'ogec. J'ai donc un cdd. je souhaiterais faire un cif de 6 mois et je ne sais pas qui contacter pour avoir des renseignements sur les rénumérations, quels sont les organismes qui pourraient me financer? peux tu me renseigner?
deuxième cas: suite à la loi je risque de passer d'ici deux ans en cdi contrat provisoire titulaire renumaration MA. cela change qqchose?
merci d'avance
Réponse
+0
moins plus
Transposition aux maîtres contractuels et agréés des dispositions applicables aux fonctionnaires en matière de congés et de disponibilités

http://www.education.gouv.fr/cid24471/menf0900303n.html

Réponse
+0
moins plus
Bonsoir Kenya
merci de ta réponse
Peux tu me tenir au courant des informations qui sortiront de cette réunion au ministre
Sais tu si aussi on peut être détaché dans un autre ministère ( jeunesse et sports par exemple) avec notre nouveau statut ?
Merci encore

Kenya- 9 oct. 2009 à 10:57
Bonjour,

Les conditions pour percevoir l'indemnité de départ volontaire sont les même dans le privé que dans le public (décret n°2008-368).

Concernant ta seconde question, les enseignants des établissements privés ne peuvent pas être reclassés dans d'autres ministères. Nous ne sommes pas fonctionnaires...

Tu évoques un changement de statut. De quoi parles-tu ?

A bientôt,
Chou.fleur- 13 oct. 2009 à 15:26
Bonjour,

Je songe moi aussi à quitter l'enseignement, à demander une année de disponibilité dans un premier temps, mais à vous lire, je me demande si je pourrais demander à ce qu'une formation aux concours administratifs me soit payée et ensuite "rembourser" ce temps de formation en travaillant pour une autre administration de l'Etat.

Car de quoi vais-je vivre l'an prochain ? Si j'avais droit à une formation aux concours administratifs, en étant rémunérée à 85%, et obtenir les concours dans l'année qui vient (et donc travailler au service de l'Etat dès que possible pour ne pas leur devoir le triple de temps de la formation qu'ils m'auront payée), je crois que ça me plairait bien finalement...

Pour la formation rémunérée à 85%, est-ce auprès de Formiris qu'il faut s'adresser ?

Merci des informations que vous pourrez me donner !
Réponse
+0
moins plus
merci bcp Kenya! tant que seul le poste est menacé, mais pas le bénéfice du concours, tout va bien!

Réponse
+0
moins plus
Bonjour Kenya (et les autres...)

Je viens de lire toute cette discussion et voir que Kenya a des réponses précises. Alors j'ai moi aussi une question. Prof des écoles maître E et cette année en formation CAPA-SH je ne sais plus trop vers qui me tourner pour avoir des infos.
Mon compagnon (ni PACS, ni mariage...) exerce sa profession dans un autre département que le mien. Séparé depuis quelques années déjà je sais maintenant qu'il ne pourra pas trouver d'opportunité d'emploi dans mon département.
Ma question est donc: est-il possible de demander une mutation pour l'année scolaire prochaine malgré ma formation et ne passer le CAPA-SH que l'année prochaine dans un autre département sachant que dans mon département l'examen n'aura lieu qu'entre septembre et décembre 2010?
Merci pour vos réponses... Je ne sais plus quoi faire.

Kenya si tu as besoin de plus d'info tu peux me les demander de manière plus personnelle. Et si d'autres ont des réponses... C'est un peu urgent vu le calendrier des demandes de mutation.

Réponse
+0
moins plus
merci Sab! comment as-tu fait la demande? il faut la faire combien de temps avant? j'aimerais bien tenter d'en demander une tout de suite pour me concentrer sur l'agreg qui approche! merci bcp!
Delfica

Réponse
+0
moins plus
j'en ai fait la demande par courrier déposé à la personne responsable de mon collège au rectorat, DDEC.
J'ai eu la réponse sous huitaine par courrier du directeur de la DDEC
bon courage à toi
sab

Réponse
+0
moins plus
Bonjour à tous,

Je viens de passer un bon moment à lire les questions - réponses de ce forum et j'en ai appris bien plus qu'avec de nombreux contacts administratifs ou lecture de convention: merci à tous!

Je suis actuellement en cours de formation dans un CFP de Paris, inscrit au concours CRPE dans le privé sur Paris mais aussi dans le public à Strasbourg.
Je souhaite enseigner le plus tôt possible dans une école à l'étranger, si possible le Maroc. Les postes AEFE n'étant réservé qu'au titulaire du public cela veut-il dire que pour trouver une école primaire privée il faille faire du porte à porte? Et au bout de combien d'année peut-on partir? (j'ai lu un peu plus haut que cela engendre une résiliation du contrat mais non le bénéfice du concours. En êtes-vous certains? Et où peut on partir à la pêche au infos?)

Merci.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Je suis professeur d'anglais dans le privé. Je commence à penser à une reconversion car malgré mes 3 années d'ancienneté (je sais, c'est peu), je vois bien que ce métier ne me convient pas.
Je souhaiterais savoir s'il existe des passerelles (une reconnaissance du concours déjà passé) qui faciliteraient le changement à partir de l'enseignement privé sous contrat, notamment pour travailler en bibliothèque.
Merci pour votre réponse.

Ce document intitulé « Enseignement privé / congé de formation » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une