Recherche
Posez votre question Signaler

Contestation de charge de copropriété

jojo1778 - Dernière réponse le 23 sept. 2011 à 10:24
Bonjour,
Je suis propriétaire d'un petit appartement en copropriété, j'ai reçu dernièrement mes charges à payer… d'habitude je ne doit que 131 euros, là le syndic me demande 471 euros de charges, sur le bordereaux il est juste écrit : charges communes générales.
Je me suis renseignée auprès des voisins propriétaires qui eux aussi ont eu une somme importante à payer… Nous ne savons pas à quoi est dû cette augmentation subite ! Il faut savoir que nous n'avons pas de service d'entretien (chacun nettoie sa partie dans l'immeuble) ni de gardiennage, le bâtiment tombe en ruine, le crépis est en lambeau, la porte d'entrée ne tient pratiquement plus, les boites aux lettres sont défoncées etc… enfin bref, c'est délabré ! Il y a eu une fuite (qui date de l'année dernière que la lyonnaise des eaux a constaté) dans un des apprtements occupés (lequel ? on ne sait pas), le syndic est au courant mais renvoie . Suite à cela, le syndic avait envoyé une lettre demandant un relevé d'eau pour chaque appartement sinon il nous menacé de payer le surplus. Pour ma part et mes voisins propriétaire, nous avons donné le relevé. Est ce à cause de cette fuite, qui maintenant a été localisé (il semblerait venir d'un appart occupé par des locataires et dont le propriétaire à commencer à faire les démarches pour une réparation) que nous devont payer autant de charges ? Le syndic a-t-il le droit de nous les imposer ? Si il ya une possiblité de contester ? Comment faire ? Sachez que le responsable du Syndic n'est jamais joignable et que sa secrétaire n'a pas le droit de nous donner des infos… En 10 ans, il n'y a eu que 4 Assemblés Générales, pour ma part je suis nouvelle je n'ai pas encore assisté à une assemblé depuis mon amménagement…
Merci d'avance de m'éclairer et m'aider !
Lire la suite 
Réponse
+2
moins plus
Jojo1778,

oui, donner "quitus" au Syndic, c'est avaliser sa gestion.

Il est souhaitable de voter deux résolutions distinctes en A.G. :

- une pour quitus le financier : toutes dépenses dans bilan présenté sont bien justifiées par des factures,

- une pour le quitus moral : le Syndic a fait les bonnes dépenses, il réagit rapidement,
en résumé sa gestion est correcte.

C.R. = ce n'est pas du droit. ....... = Compte-Rendu. ,-)))

Contestez, en refusant de payer cette augmentation non expliquée.
Demandez-lui s'il s'agit de combler un déficit de l'exercice passé,
ou si cela correspond à une augmentation du budget prévisionnel pour l'exercice en cours.
Insistez bien sur le fait qu'il est complètement hors la loi de ne pas organiser d'AG annuelles.

Un conseil : groupez-vous à plusieurs copro,
et essayez de mettre dans le coup le Conseil Syndical et son Président.

Bien à toi.

Petit-Pierre
jojo1778- 11 sept. 2008 à 09:30
Bonjour Mr Petit-Pierre,

Merci de m'aider merci pour vos réponses. Je vais contester et leur écrire . Je pense bien aller voir les autres proprioétaires ! Bonne journée et merci encore !
:-)
Répondre
Foyer 18499Messages postés lundi 1 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 26 mars 2015Dernière intervention - 11 sept. 2008 à 09:57
Bonjour,

Attention au quittus !!

Donner quittus au syndic, c'est approuver l'ensemble de sa gestion, comptable et administrative? C'est jeter le voile de l'oubli sur ses erreurs, omissions, négligences, abus, ... Mais surtout, vous acceptez qu'il se decharge définitivement de toute responsabilité qui pourrait peser de longues années sur la gestion.

"Que choisir" conseille de formuler diplomatiquement la resolution sous cette forme "l'assemblée générale ne pouvant etre au courant des carences ou erreurs involontaires de gestion du syndic et compte tenu du fait que les conséquences de ces carences et erreurs sont couvertes par une assurance, décide de ne pas donner quittus au syndic pour préserver les droits des coproprietaires, sans que cela constitue une marque de défiance à l'egard du syndic".
Répondre
jojo1778- 11 sept. 2008 à 10:19
Bonjour Foyer,

Ok, je prends note mais je dois le formuler sur ma lettre de contestation de charges ? ou je dois le transmettre au aux proprios ? … … …
Bouh… c'est compliqué finalement d'être en copropriété … je voulais juste contester la somme des charges c'est tout…

Non, je n'approuve pas la gestion du syndic, pour moi elle est inexistante ! Je pense que le responsable du syndic s'empoche tout… nous avons beaucoup de soucis mais rien est pris en compte… moi tte seule je ne peux rien dire pourtant le voisinage voit bien le délabrement de l'immeuble…

Mais merci Foyer de votre mail ! :-)
Répondre
Foyer 18499Messages postés lundi 1 septembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 26 mars 2015Dernière intervention - 11 sept. 2008 à 10:52
jojo1778,

Ma dernière intervention concernait principalement l'utilisation du quittus et se voulait une mise en garde.

Votre syndic, à priori un professionnel, a serieusement besoin de se faire remonter les bretelles voire se faire virer.
Ce que vous precisez (peu d'A.G en 10 ans) vient le confirmer. Je pense cependant que ses honoraires lui sont versés regulièrement, il ne demande pas de report ...

Vous repondre sur chaque point serait trop long et tout ce que je peux faire est de vous conseiller de commander à "QUE CHOISIR" le n° special numéro 70 de décembre 2006 (6€85). Ce numéro est consacré exclusivement aux "regles de la copropriété clés en main". Vous y trouverez toutes les infos necessaires a vos differents problemes qui peuvent se présenter. N'attendez pas trop.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Merci Ptit-Pierre de votre réponse, pouvez vous m'éclairer sur quitus au syndic et CR (je ne comprends pas du tout… je suis jeune proprio…) et je peux finalement contester alors ? y-a-t-il une lettre type avec une loi ou un décret pour cette situation ? Merci beaucoup !
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
Il est évident qu'il y a carence du syndic. Vous devez prendre connaissance de votre règlement de copropriété et vous constaterez qu'en vous groupant à plusieurs, vous pouvez vous-même convoquer une assemblée Générale. Je suppose qu'il n'y a pas de Conseil Syndical car le président pourrait convoquer une A. Gle. Pour une personne qui ne connait pas les rouages d'une telle démarche, je vous conseille fortement de contacter l'ADIL (Agence Départementale d'Information sur le Logement) de votre région. Vous aurez comme interlocuteur des juristes qui vous expliqueront la marche à suivre. La consultation est gratuite.
Bon courage.
Rochat1 6170Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 31 mars 2015Dernière intervention - 23 sept. 2011 à 10:24
J'ai omis d'ajouter que vous n'apurez vos charges que lorsque vous êtes en possession d'un document qui laisse apparaître la ventilation des sommes engagées et reçues, c'est à dire un document comptable. Sans cela pas de chèque.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
-1
moins plus
Jojo,

dans un Syndicat de copropriétaires, l'AG annuelle est une obligation.

Les points qui doivent au minimum figurer à l'O.J. sont :

- présentation des comptes de l'exercice écoulé,

- quitus au syndic,

- vote sur un budget prévisionnel pour le futur exercice,

- nomination ou renouvellement du syndic.

Cette AG doit faire l'objet d'un CR rédigé par le secrétaire de séance.

Le syndic n'a donc pas le droit de majorer des charges,
sans que les comptes n'aient été rendus et approuvés, et sans budget prévisionnel voté en AG.

Petit-Pierre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Contestation de charge de copropriété » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une