Posez votre question Signaler

Statut VRP salarié=statut exploitation légale? [Fermé]

nico - Dernière réponse le 2 sept. 2013 à 18:11
Bonjour,
Je vous écrit pour un ami qui n'a pas le temps de se renseigner.
Il travaille dans une société livrant des commandes à domicile (comme thyriet, bofrost, maximo...)
D'après son contrat il est VRP Salarié de l'entreprise. Déjà, sous quels droits tombe t-il? Celui des VRP ou des salariés?
Il travaille de 8h du matin à 22h du soir, sans aucune pause certains jour car il y a plus de 130 clients chez qui il faut passer prendre des commandes... N'y a t-il aucunes limites fixées par la loi?
Actuellement, la société dit faire une "avance sur salaire". Aucun des VRP salarié n a signé de papier suite a ce changement. En fait, tous les mois, si l employe n'atteind pas un certain montant au niveau de ce salaire, on lui verse une "avance" qui lui permet d'avoir ainsi tous les mois 1300 euros par mois (ceci est un exemple, je ne connais pas le montant). Par contre si ils génèrent un CA important qui leurs permettrait d'avoir 1500 euros, on leur soustrait 200 euros, de facon a retomber sur 1300, pour "rembourser" l avance. Ils n'y comprennent plus rien, surtout qu'une fois on leur dit que s'ils souhaitent quitter l entreprise ou s'ils se font licencié, ils devront rembourser le trop perçu...et à d'autres moment on leurs dit que ce montant est fixé par la loi et qu'il doit etre versé de facon à ce que sur un trimestre, les employés percoivent un minimum de salaire... Qu'en est il?
Enfin, il reste 2 VRP salarié embauché en CDI, ils souhaiteraient partir, mais pas en démissionnant, car ils sont au bord de la dépression et ils n'ont plus de vie. Leur patron est d'accord pour les laisser partir et suggère de faire abandon de poste, un jour qui sera convenu entre lui et les employés. Ils ne souhaitent pas faire cela car les indemnités assedic ne seraient pas versés de suite, et ils n'auraient pas droit aux primes d'ancienneté...Ils avaient proposé le nouveau moyen de rupture existant depuis juin: rupture conventionnelle!? mais leur patron ne veut pas car ils devraient se faire assister et la direction du travail doit valider... Ils ont donc conclu qu'il y avait des trucs "louche" et l'ont dit à leur patron qui s'est emporté et leurs a dit "Allez donc aux prud'homme mais je vous garanti que vous y laisserez des plumes nous avons plusieurs avocat qui se chargent du droit dans la société". Du coup ils ont peur et ne savent que faire Ils n'ont pas le temps de se renseigner sur leurs droits car leurs amplitudes horaires ne leurs permettent de ne rien faire...
Merci pour vos réponses.
Jo
Lire la suite 
Réponse
+9
moins plus
Bonjour,

Je confirme, c'est pareil chez Maximo.

En tant que VRP, on a des journée chargée avec des horaires imposées (même si cela n'est pas légal au vu de la loi).

On doit être au dépôt à 8h30 et on ne rentre que vers 22h. Certains jours on n'a même pas le temps de manger...et on nous invite à ne pas faire de pauses.

C'est vraiment un statut qu'il faudrait revoir au niveau règlementation, notamment rien que pour toutes les heures ou l'on conduit. Les chauffeur-livreur/routier ont un quota à ne pas dépasser, alors que nous, nous pouvons faire du 60h par semaine sur la route et cela ne dérange personne...

On a tout de même un peu plus de chance que chez Bofrost semble t-il car nous avons un fixe de 1200 euros.

M. Sarkozy, Président du changement...J'attends! lol

Bonne continuation...

greghauff- 20 nov. 2008 à 17:35
bonjour cher conseiller,
je suis chauffeur-livreur chez maximo depuis un an, et bien que j'aime bien ce boulot, je trouve aussi qu'il faudrait améliorer certaines choses, et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'il n'est pas logique que votre temps passé sur la route ne soit pas limité, après tout, c'est fatiguant et parfois loin, surtout en montagne.
Et pareil pour les horaires, ça m'a toujours semblé inconcevable de bosser de 8h30 à 22h00 , et cela, même si vous avez parfois des pauses!!
En tout cas, je me suis renseigné à l'inspection du travail sur certaines choses qui me semblaient étonnantes, et je compte bien faire valoir mes droits, même si cela dit, je trouve que l'on a une bonne équipe et que je suis content de bosser chez maximo.
cordialement
greg
vendeur snowman- 7 mars 2012 à 23:22
Bonjour,
Je confirme Bonhomme de Neige, de chez gimbert surgeles, ne respecte pas les VRP / vendeurs.
Le patron arnaque les vendeurs toutes les années.
bolshak- 25 juin 2012 à 16:03
salut, regarde mon post en bas de la page, ça peut, peut être aider ton ami
bon courage
bolshak
Réponse
+3
moins plus
bonjour, j'ai travaillé 2 ans chez bonhomme de neige(gimbert surgelés)
et tout se que vous dite me rappel de mauvais souvenirs. Moi je livrais et
en plus j'appellais mes clients et fesais les comptes. Je n'avais ni de telephone de la societé ni
de gps. Donc d'entrée j'ai acheté un gps. Pour appeller les clients dans le
camion j'utilisé le mien donc grosse facture a la fin du mois sur mon compte.
je fesais enormement d'heures 8h du matin jusqu'a le maximun minuit au
bureau car je suis de montpellier et je livrais plus loin que narbonne.
J'ai donc demandé au patron une augmentation et il m'a presque rigolé au
nez. Donc pour partir pour mon patron la seule façon était l'abandon de poste.
ok, mais avant tout j'ai appellé ma cousine avocate a Paris et elle a trouvé la
faille. souhate nous sommes vpr commercial sur le papier mais dans la realité
nous ne fesons pas des prospections et avons deja un fichier client. j'ai donc
rappellé mon patrons en lui disant que mon statut vrp etait contestable pour la
raison si dessus et que si il me donnait pas 2 mois de salaires en plus en partant
(lequivalent de l'attente pour les assedics) l'histoire ira beaucoup plus loin et qui
sera perdant. Si vous n'avez pas d'avocat dans la famille faite croire que vous
en avait un ou que vous en avais vu un. Ils connaissent cette faille et en on
peur. Personnellement j'ai eu se que j'ai voulu.
Bon courage a tous
bolshak de montpellier

cya- 19 sept. 2012 à 22:23
Bonsoir, j'ai pensé me lancer chez eismann, qu'en pensez-vous? ça en vaut le coup?
thor- 10 janv. 2013 à 21:39
la méme mais j'aisite
Cebin 1Messages postés jeudi 31 janvier 2013Date d'inscription 31 janvier 2013Dernière intervention - 31 janv. 2013 à 18:14
Bonjour
Moi aussi je pense me lancer avec eismann mais vu les dires de certains ça fait un peu peur, mais comme l'on dit ' qui ne tente rien....." je vais aller quand même à une réunion d'informations..
BOB- 9 juin 2013 à 18:25
Bonjour
y a t'il un fixe chez eismann ou statut vrp payé a la commission??
Réponse
+3
moins plus
bonjour,

je souhaite postuler chez eismann en tant que vrp, je vois que tu connais très bien la boutique, pourrait tu me donner plus de détail , le salaire, les com, indemnité gazole, etc...
je te remercie d'avance;
bye !

BOB- 9 juin 2013 à 18:32
BONSOIR
je souhaite également postuler ,via leur site ou il passe les offres d'emplois de chaque département , mais au vu des nombreux témoignages j'hésite vraiment car sur les offres d'emplois il n'y a pas de salaire fixe.
a bientot
Réponse
+2
moins plus
Pour exemple, ma femme a travaillé chez Bofrost comme VRP et faisait des horaires de ce genre, mais sans salaire fixe (juste commissionnée à la vente). Elle s'est vite rendue compte que malgré les 60 - 70h hebdo qu'elle faisait, les revenus étaient très moyens (sur 3 mois, elle a fait environ 800€, 1300€ et puis ... 500€ !!!). Une fois les frais de garde et l'essence retirés, on perdait de l'argent !

Actuellement, elle a été réembauchée par la même agence qui l'emploie cette fois-ci comme livreur-conseil (elle est en camion et vend aux clients déjà enregistrés chez Bofrost). Elle a un fixe de 1300€ net, et elle avait eu la promesse d'horaires plus "normaux". Conclusion : au bout de quelques jours, on s'est rendu compte qu'elle faisait 9h - 20h30 (environ, car des fois ça déborde jusque 21h voire 21h30). Je ne parle même pas des soirs ou en plus, elle doit faire des inventaires et des dégustations qui poussent tout ça jusque 23h et plus !

Ca paraît incroyable et pourtant c'est bien réel ! J'espère qu'il n'y a pas un syndicaliste qui va passer sur ce forum, sinon, je pense qu'il va faire un arrêt cardiaque !

Pour conclure, je suis curieux de savoir si le système est le même dans d'autres boîtes comme CroqueGel, Eismann, ... etc. A vos impressions ...

MELANGE97 2Messages postés jeudi 29 août 2013Date d'inscription 2 septembre 2013Dernière intervention - 30 août 2013 à 00:20
je confirme zbu mon mari a été embauché aussi chez Delbeau et 8 jours après il reçoit un mail de confirmation de rupture de contrat alors qu'on ne lui a rien dit. Nous avons aussi eu des anciens commerciaux qui nous ont dit la même chose
zbu- 2 sept. 2013 à 10:52
bonjour melange97

il faut pas hésiter à se plaindre auprès des prud'hommes car il exagère, son truc c'est qu'une fois que tu as fait ton marché chaud il te vire c'est très simple. son contrat de travail n'est pas clair. moi je ne me suis pas laissé faire. je vous tiendrai au courant de la suite si vous voulez
cordialement
zbu- 2 sept. 2013 à 11:00
melange97
re bonjour
avez vous été payé ?
MELANGE97 2Messages postés jeudi 29 août 2013Date d'inscription 2 septembre 2013Dernière intervention - 2 sept. 2013 à 14:33
Bonjour zbu , ca c passé au mois d'aout, nous attendons de voir pour le salaire
zbu- 2 sept. 2013 à 18:11
bonjour melange97
c bizarre car moi il m'a payé dans les deux jours qui ont suivis mais je l'avais menacé, le truc tu vois c qu'il ne m'a payé mes commissions ni les frais de carburants j'attends toujours mais avec les prud'hommes il n'aura pas le choix + dommages et intérêts.

cordialement
Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

Ayant moi été confronté au problème (70-90h semaine, parfois sans aucun jour de repos), payé EXCLUSIVEMENT à la commission avec un contrat de VRP salarié pour une grande enseigne qui n'a rien à voir avec les votres, je peux vous GARANTIR qu'il est possible de requalifier votre contrat en vendeur salarié, dès lors que vous ne rentrez pas dans les critères de travail d'un VRP. C'est à dire pas de prospection, et pas de liberté d'horaires. Un VRP doit prospecter, et est LIBRE de ses horaires, or, grace à ce statut, certaines entreprises vous font faire nombre d'heures sans vous payer. C'est un contournement de la loi puisque vous ne rentrez pas dans les critères fonctionnels d'un VRP (si tel est bien le cas dans votre profession).
Il convient doinc de faire péter les plombs à votre boss, en ne venant que lorsque vous le souhaitez, arrivez en retard, etc, vous avez le droit, vous etes VRP donc non soumis à horaire, rentrez dans son jeu. Il aura vite fait de peter un plomb car, vous n'atteindrez pas vos objectifs, les livraisons ne seront pas effectuées, etc... donc vous allez vous prendre un gentil courrier d'avertissement. Ce courrier est une preuve de ce que des horaires stricts vous sont imposés. Amassez des preuves auprès des clients (une petite signature avec l'heure de passage par exemple), photos, attestation de clients et de collègues, coup de téléphone passé à tel endroit, etc...Ensuite une fois que votre taulier vous aura licencié parce que vous ne venez pas sans le prévenir une à 2 fois par semaine, prenez un avocat, saississez les prud'hommes. En ce qui concerne le minimum garanti, c'est un montant correspondant de mémoire à 520 fois le SMIC horaire par trimestre. C'est à dire que si vous êtes en dessous de ce montant dans le trimestre, votre employeur vous le doit. Il peut de mémoire également vous le reprendre si vous faites davantage que 520 fois le smic horaire le trimestre suivant (à vérifier). Ce ne serait pas dans son interet de le faire devant un tribunal.
Quoi qu'il en soit ne vous formalisez pas trop sur le minimum garanti, mais plus sur le salaire applicable fonction de la convention collective non pas des VRP, mais de l'activité que représente votre enseigne. En effet, en cas de procédure, vous êtes en droit de faire requalifier votre contrat en vendeur ou bien chauffeur livreur, soumis donc aux heures supplémentaires....Imaginez ce que représente 35 heures de travail + 35 heures en heures sup (donc majorées) ce chaque semaine et depuis que vous êtes soumis à ces horaires... Pour ma part sur 5 ans, le montant que j'ai gagné représente l'équivalent d'une belle maison en province...ca m'a pris 4 ans de procédure. Si vous avez des questions...

charlie6 1Messages postés mercredi 29 mai 2013Date d'inscription 29 mai 2013Dernière intervention - 29 mai 2013 à 15:32
Bonjour,
Je suis journaliste et je m'intéresse au statut de VRP pour une enquête. Est-ce possible de se parler? Je voudrais avoir plus de renseignement.
N'hésitez pas à m'écrire : sarah.haderbache@upsidetelevision.com

Merci beaucoup, à bientôt,
Sarah Haderbache
Réponse
+1
moins plus
35h = mort de rire !

Travaillez plus pour gagnez plus = salaire de 5000€ net vu le nombre d'heures !

En tous cas, je connais un synonyme du boulot qu'il propose : esclavage ...

Baal- 20 nov. 2008 à 18:13
Ben au contraire moi je souhaite qu'un syndicaliste passe sur un forum. Y a un truc intéressant en France en cas d'abus des employeurs, on appelle ça les prud'hommes. Et qu'on ne me parle pas de relations et de passe-droit, un ami a fait condamner un officier ministériel qui avait des relations partout... Pas besoin d'avocat, la représentation est libre (possible par un représentant syndical justement). A moins que certains aient essayé et s'y soient cassés les dents mais j'en doute.

Après si l'esclavagisme vous plait, ou que vous estimez que ça ne vaut pas l'effort de faire valoir vos droits, c'est à vous de voir.
touti- 21 nov. 2008 à 10:53
Bonjour...

Aussi faut il avoir le temps de se renseigner, car avec des horaires 8h30 à 22h je doute qu'ils puissent se renseigner, surtout que les pruf'hommes et l'inspection sont généralement fermé au public le samedi...

Après il est vrai qu'il y a tout de même un grand flou. En effet, il pourrait aller aux prud'hommes, mais le statut vrp est justement un statut très libre. A priori c'est au représentant de gérer sa journée comme bon lui semble. Maintenant il faudrait prouver qu'on impose des horaires... D'ailleurs le vrp pourrait tout à fait rentrer à 20h s'il le souhaiterai...il suffirait de rappeller les clients pour leur demander s'ils ont besoin de quelquechose au lieu de repasser. Cela serait certainement plus rapide.

Bref c'est un peu une impasse je trouve...
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
je tient a vous dire que les contract de travail ne son pas valable le statut des vendeur est salarier et non, vrp car il exite un grand nombre de lien de subordination donc tous les contract de travail peuvent etre recalifié.prener contact avec moi pour plus info

renegat- 4 oct. 2012 à 18:00
un contrat de vrp est un contrat de vrp, un contrat de salarie est un contrat de salarié . en aucun cas on peut meme par magie quand on en signe un passer sur un autre . C est pas bien de faire croire ce genre de chose
homglace- 15 oct. 2012 à 15:25
tres cher renegat en france il y a ce qu'on apl le code du travail et on ne peut pas faire tous et n'inporte quoi que le font c societe et je parle en connaisance de causse pour cela j'invite tous c salarié a ce rendre aupres de personne competante .je rappel un vrp il ne doit y avoir aucun lien de subornidation.
Réponse
+0
moins plus
Je crois savoir ou travail ces personnes,ils ne sont pas seules dans cette situation,mais la méthode utilisé par l'entreprise est de culpabiliser les salariés en leur montrant leur force de dissuation avec des propos qui tienne la route le pot terre contre le pot fer mais des salariés ce sont mis à ce défendre contre ces différentes techniques d'harcèlement. les salariés sont tous démonter psycologiquement,et ils ont du mal à remonter la pente.il faut au départ aller à l'inspection du travail à plusieur salariés et en parler surtout à personne car il utilise des méthodes sectaires,au final ils seront tous sur leurs démarches, en parler à la médecine du travail voir meme a leur médecin personnel et surtout au final partir en démisionnant au tors de l'employeur et prendre un avocat a plusieurs pour réduire les frais,pour info fin 2007 il y avait
plusieurs plaintes devant les conseils du prudhomme,grace à cela ils pouront ce recontruire,mais surtout partir avant de l'entreprise avant pour ce défendre.de quelles régions sont-ils?

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Je travail en tant que vrp immobilier depuis plusieurs années donc je connais bien le problème..

Là, je suis dans une boite ou je suis payé 50% salaire 50 % avance sur commissions. Mon salaire minimum est de 980 € net par mois.
dans le contrat c'est noté que ça comprend le remboursement forfaitaire des frais professionnels de toute nature ( sans montant).
Sur la fiche de paye ce n'ai pas séparé et donc taxé.
déjà 980€ c'est même pas le smic et en plus je doit payer l'essence (env 150€/mois)
en plus si je gueule et demande que ce soit séparé et donc marqué sur ma fiche de paie je serais obligé de déduire ça de mes frais kilométriques aux impôts..

Vraiment ce statut me plait de moins en moins et j'ai vraiment l'impression de me faire avoir.

pour info: 980 - 150 € d'essence et un loyer à 470€ et un crédit voiture à 150 € = 210 € c'est chaud..
sachant que les premières commissions arrivent 3 mois après la première vente on y coupe pas.. et faut pas avoir de baisse de régime..

donc,

980 € net par mois, essence comprise, c'est normal en 2011 ?
(pour 35h non contrôlable tout le temps ok mais obligatoire quand même. Et de plus aucune heure supplémentaire payée)

Payer des impôts sur le revenu sur de l'argent qui repart direct à la pompe pour les besoins de la société qui nous emploi c'est normal?

il embauche a mc do de 20h à 0h?

bolshak- 25 juin 2012 à 15:59
Bonjour, tout d'abord votre statut de vrp est contestable vis à vis de la loie. Un vrp doit faire des propection et dans votre travail vous n'en faite pas. Donc moi j'étais il y a plusieurs années comme vous et j'ai vu mon avocat qui m'a dit cela. Vous appellez votre chef et vous lui dite que vous avez eu votre avocat et que votre statut vrp est contestable en vers la loie. j'ai donc appellé mon chef en lui disant cela et que je voulais faire un abandon de poste mais qu'il me paie les mois perdu en n'attendant les assedics et que sinon j'allais faire le necessaire pour avoir gain de cause. Une heure après il m'a rappellé en me disant ok. Ils ne sont pas bêtes quand ils veulent ils connaissent les loies et quand ils voient que nous les connaissions aussi ils sont peurs.
Une seul chose a vous dire foncez car sinon vous êtes encore là bas dans 10 ans sans rien avoir de plus.
Bon courage a vous tous!!!
Ce document intitulé « Statut VRP salarié=statut exploitation légale? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une