Posez votre question Signaler

Pension de reversion pour l'ex femme? [Résolu/Fermé]

murciana - Dernière réponse le 30 oct. 2009 à 18:24
Bonjour,
je suis pacsée depuis juillet 2007. Auparavant, mon conjoint a été marié pendant 15 ans. Nous allons avoir une petite fille dans peu de temps. Si lui vient à décéder, qui va toucher la pension de réversion moi ou son ex-femme? si plus tard nous décidons de nous marier et que lui décède le premier, la pension sera -elle divisée entre son ex-femme et moi? et enfin y a t-il un moyen pour que l'ex femme ne touche rien? (je me pose ces questions car nous avons 19 ans d'écart..),merci de vos réponses..
Lire la suite 
Réponse
+166
moins plus
je viens juste de perdre mon mari d'un cancer, nous avons deux enfants très jeunes 20 mois et 3 ans. Il était divorcée depuis de nombreuses années et avait deux enfants avec sa première femme qui ont aujourd'hui 21 et 23 ans donc adulte. J'ai appris il y a peu de temps que cette femme qui ne voulait plus entendre parler de lui qui le préferait mort, va toucher une partie de la pension de reversion entre autre. C'est scandaleux; nous vivons dans un pays déguelasse, mes deux bébés ont déjà perdu leur papa, et ont leur enlève le pain de la bouche.
Merci beaucoup !!!
Je suis prète a faire partie de toutes associations qui se bat contre ce genre d'injustice.

Réponse
+49
moins plus
je suis revoltée par les messages que je viens de lire, je vous comprends mesdames quand vos maris decéderont vous serez obligées de partager avec l'ex épouse mais avez vous pensé aux épouses qui ont été abandonnées sur le bord du chemin pour une femme plus jeune, plus valorisante pour ces messieurs qui s'imaginent que d'avoir une femme jeune à leur coté les rendra plus séduisant , peut etre l'une de vous mesdames , ou peut etre serez vous l'abandonnée dans une paire d'années !!!! et serez contente à ce momment là d'avoir ces droits là !!!!! c'est trop facile que l'ex épouse puisse perdre ces droits quand elle divorce contre son grè !!!!! elle donne 20 à 30 ans de leur vis à un homme qui va voir ailleurs quand elle lui a tout sacrifié !!!!! non , je ne suis pas d'accord avec vos révoltes car elle ont bien le DROIT de bénéficier du droit à ce partage du plus grand nombre d'années avec vos hommes pensez y , ça pourrait etre vous

murciana- 11 juil. 2009 à 14:40
ce n'est pas parce qu'un homme est divorcé qu'il a abandonné son ex! un divorce veut bien dire "une rutpture" par conséquent elle devrait être totale! plus de mariage plus aucun droit vis à vis de l'autre! je persiste à dire que c'est bien dégueulasse que l'ex ait droit à une partie de la pension de reversion!
jana- 14 oct. 2009 à 13:26
si ça t'arrive a toi,tu ne cracheras pas deçu,pas vrai!
ninon- 21 oct. 2009 à 14:20
Entierement d'accord avec toi !!!J'ai passé 40 ans de ma vie entre ménage ,bouffe, enfants à élever (père souvent absent) pour me retrouver seule avec un petit fils de 16 ans que nous élevions! Et vous voudriez que je ne touche rien au cas ou ????REFLECHISSEZ avant de dire des sornettes
Réponse
+39
moins plus
Mesdames,
Si nous voulons que la situation change, il faut agir saisir les élus, la presse, former des associations afin de porter notre message. Je serais le premier membre de cette association. Nous, toutes réunies péseront sur une décision qui déterminera nos moyens de subsidence le jour ou on aura plus ni la force, ni l'age detravailler.
Mis à part les questions très passionnelles de qui a quitté qui et dans quelles circonstances. La question principale est celle de rupture des liens totalement entre les époux au moment du divorce. Le mariage doit être soldé une fois pour toute.
Cette question de pension de réversion devrait être examiner au moment du divorce et non laisser la facture à la seconde femme. Ces lois sont dégradantes et vieilles , caduques.
J'aurais vécu avec mon mari 20 ans , aujourd'hui, j'ai deux jeunes enfants, mon mari travaille à l'étranger et pendant toutes ces années je n'avais pas le droit de travailler. Cela veut dire que je dois partager sa pension avec son ex; qui est resté en France qui a toujours travaillé et donc qui a une pension déjà! c'est inacceptable!

Réponse
+36
moins plus
Bonjour fefe,
Mon mari se trouve dans exactement le même cas comme vous. Ils sont été marié pendant 12 ans, quand elle s'est tiré avec leur installateur d'alarme...imaginez combien de tems elle couchait avec lui dans leur lit marital alors que mon mari était souvent en déplacement...bref, comme elle a fait trainer pendant 4 ans, demandant des très grosses sommes plus la maison, le mariage a durée officiellement 16 ans, même si elle ne vivait avec mon mari que 12. C'est au moment de divorce que mon mari s'est aperçu qu'elle lui piquait des papiers, des relevés de comptes, bref tout ce qu'elle croyait pouvoir utiliser contre lui depuis déjà 6 ans!! Au finale, elle s'est trompé car tout était en règle et elle a reçu le minimum légal c'est qui faisait comme même une belle somme étant donné qu’elle n'a jamais travaillé pendant leur mariage. Maintenant que moi je vis avec mon marri depuis 11 ans, on s'est marié depuis 2 ans (notre enfant est né), donc si demain a dieux ne plaise lui arrive quelque chose, je ne recevrais rien, et elle, qui l'a fait tant souffrir, elle aura tout. Mon mari pense comme vous, de bien s'endetter, il préférerais encore que ça aille à l'état ou alors a la charité plutôt qu'à elle! Je pense que nous ne sont pas les seuls dans cette situation illogique, la question est, que-est ce qu'on peut faire?

Réponse
+30
moins plus
je suis d'accord sur le fait que l'ex femme touche sa part de pension quand on a vécu 36 ans avec un homme, eu 2 enfants avec lui, qui se barre sans explications avec une petite pouf de 30 ans, qui lui fait un gosse avant le divorce, qui va se remarier à 60 ans avec elle le mois prochain, je dis heureusement qu'il y a une justice dans ce bas monde.. et oui messieurs l'indemnité compensatoire plus la retraite elle va bien vivre l'ex qui est restée seule comme une conne pendant 4 ans.... Merci la CNAV, elles n'ont que ce qu'elles méritent ces petites garces intéressées, c'est à dire, pas grand' chose...si un vieux qui va la faire chier jusqu'à la fin de ses jours !

Réponse
+27
moins plus
Bonjour,
je suis d'accord sur le fait que l'on doit éliminer ces pensions.
Aujourd'hui on veut l'égalité des sexes mais elle doit se faire à 100%. Donc , pourquoi l'homme devrait verser une pension pour une femme qui ne travaille pas.
ça veut dire quoi donner 20 ou 30 ans de sa vie à un homme et l'homme ne les donne pas aussi ces années?

Dans mon cas personnel, certaines de mes contraintes familiales me ferment des opportunités pour ma carrière, donc tous le monde y met du sien et pas seulement la femme.
Ma femme ne veut plus travailler depuis la naissance de notre seul et unique enfant ( 7 ans) , je ne vais pas payer pour sa fainéantise. Elle refuse des postes car ce n'est pas assez bien pour elle, donc moi il faut que je paye cette attitude.
Je dis NON.

Réponse
+23
moins plus
apparemment seul les annees de mariages compte donc si vous n ete pa marie tu n a rien et son ex femme aura de toute manier sa par en fonction du nombre d annees qu il ont passer ensemble

Réponse
+22
moins plus
bonjour
je suis aussi choquée de lire les commentaires de haines vis à vis des ex femmes particulierement

on a l'impression que d'epouser un homme divorcée exige et oblige la haine de l'ex femme
pourquoi ?

pourquoi cette haine, cette envie de vouloir en decoudre avec elle ?

c'est bizarre et cela me choque, j'avoue ne pas comprendre, comme si on banalisait la souffrance de cette femme et la rendait responsable de tous les maux

enfin, le discours dans ce sujet est loin d'etre équitable et impartiale
cordialement

christel- 30 oct. 2009 à 18:24
parce qu'elles sont comme des enfants, elles croient qu'avec une gomme on peut effacer l'avant elles.
Mais il faudrait qu'elles soient honnêtes et qu'elles disent si elles auraient choisi ces messieurs s'ils avaient été au chomage ou au RMI. Et que si ces messieurs ont un salaire décent c'est grace à leur ex

En les prenant elles n'ont pas compris qu'un coup de queue cela dure 3 ans,
je ne leur en veux pas, car ces messieurs sont sans scrupules, et immature. Ce qu'ils ont fait aux autres ils leur feront subir d'une autre façon un jour ou l'autre car ils sont incapables de changer.

Quant à eux, ils se retrouveront trompés ou quant elles auront réussi à prendre tout le fric qui les intéressait, elles les placeront. S'il y avait eu tant d'amour entre eux, elles ne s'attarderaient pas sur l'argent qu'à l'ex

happy end
Réponse
+18
moins plus
Je suis bien d'accord avec vous. Surtout une femme qui a tout fait pour quitter son mari, qui l'a empêché de vivre avec ses enfants leurs plus belles années et qui dit ne plus vouloir rien savoir de lui et qu'elle le déteste et à sa mort, voilà que madame obtienne une part de sa pension. Je trouve cela inadmissible et pourquoi pas ?!!!pourquoi ne pas interpeller notre président et lui demander de trouver une solution à cette situation illogique !!!

Réponse
+17
moins plus
--
Bonjour,
Ce partage lors de la réversion est curieux: lors du vivant de l'époux, la retraite lui revient et, indirectement, à son conjoint ou compagnon du moment, pour leurs besoins et désirs; après le décès, c'est comme si on accordait rétrospectivement un devoir de secours au premier conjoint alors qu'on ne s'en est pas préoccupé du vivant du conjoint retraité (suf pension alimentaire, bien sûr).
Economiquement, il me semble juste que la réversion revienne au conjoint ou compagnon au moment du décès pour lui assurer - autant que faire se peut - un même niveau de vie.

A vous lire.

"dura lex sed lex"

Réponse
+16
moins plus
Je suis un homme qui a été marié 25 ans, de cette union il y a eu deux filles âgées aujourd'hui de 33 et 25 ans.
Mon ex épouse ma cocufié a plusieurs reprises, puis un jour il y a eu le divorce dans lequel j'ai laissé des plumes.
Pour avoir encore du fric elle a monté mes filles contre moi, ne voulant pas payé, pour mes filles je suis mort.
Cela fait plus de 10 ans que je suis divorcé et aujourd'hui à 58 ans si je pense refaire ma vie et que je décède celle qui aura participer pour qu'un homme puisse recommencer une vie de couple voir de famille se retrouvera sans rien sauf des souvenirs.
Je suis très déçu de voir que cette loi permette à des femmes qui brisés des hommes récupèrent la réversion au prorata du nombre d'années de mariage.
Donc pour l'instant je ne refait pas ma vie mais je pense que je vais m'endetter pour que mon ex ne touche pas un centimes.

Réponse
+14
moins plus
Cette pension de reversion pour les ex devrait leur être versée unqiuement si pendant la dite période de mariage elles n'avaient pas ou peu de salaire pour pouvoir compenser un manque de ressource sur leur propre pension de retraite mais il n'en ai rien, d'ailleurs Sako y est pour beaucoup car c'est lui qui a changé les lois pour pire puisque maintenant même remariées et sans limite elles pourront toucher cette pension. Bien au proratat du nombre d'année de mariage mais cela est déduit de votre part... Je suis aussi une seconde femme et je trouve cela bien écoeurant alors qu'elle travaillait pendant leur mariage, qu'elle claquait tout et qu'il lui a tout laissé... heureusement qu'il reste l'amour !

Réponse
+12
moins plus
Je vous rejoins contre cette lutte de pension à l'ex femme indûment perçue, laissant nous les nouvelles femmes sur le bord de la route tel un chien abandonné. C'est inadmissible et si quelqu'un connait une association ou pétition ou autre pouvant défendre nos droits et tenter de faire changer cette lois ignoble pour nous, je vous serais reconnaissante de faire passer le message. Je signe de suite sans sourciller!
Moi j'ai même encore une autre question si quelqu'un pouvait m'aider à y trouver la réponse. Mon conjoint (nous allons nous marier prochainement) est divorcé depuis 15 ans et a eu deux enfants qui sont grand maintenant. Son ex-femme, c'est remarié et a eu un autre enfant, elle ensuite divorcé de se second mariage. Elle vit à l'heure actuelle depuis des années avec un homme mais ils ne sont pas déclarés ensemble.
A t-elle le droit de prétendre à la pension de réversion de mon conjoint?
Je vous remercie pour la lumière que vous pourrez y apporter.

nathclara- 22 oct. 2009 à 15:33
bonjour Marie,il me semble que si sa première épouse s'est remariée elle n'a plus droit à la pension de reversion,mais je ne peux pas vous l'affirmer....Le mieux est de trouver un site juridique qui pourrait vous renseigner sur le sujet...courage.bises
flower88- 23 oct. 2009 à 02:11
malheureusement, et illogiquement, l'ex a le droit a la pension de réversion de son ex-mari, même si elle se remarie (dans le régime de la secu). ce n'était pas comme ça avant, mais ils l'ont change. Donc théoriquement, elle pourra toucher deux pensions de réversion; celle de votre mari et celle de son mari actuel.
Réponse
+9
moins plus
Bonjour,
oui, en effet, l'ex-conjoint a droit à une part de la réversion au prorata des années de mariage.
Aujourd'hui, le partenaire d'un pacs peut également en bénéficier sous certaines conditions, le mieux c'est de prendre les renseignements auprès de la caisse nationale d'assurance vieillesse.
Enfin, le fait que l'ex-conjoint bénéficie d'une partie de cette pension est tout simplement la conséquence de droits acquis au cours du mariage eux-même liés au fait que les cotisations vieillesse ont été payées, généralement avec des fonds communs, pendant cette période.
Donc, finalement pas si illogique et injuste que ça non ?

Cordialement

flower88- 9 déc. 2008 à 14:30
bonjour et merci pour votre réponse,
en effet je ne conteste pas intégralement ce 'droit', je dis simplement qu'il faudrait commencer à regarder ça cas par cas. Quand une ex-femme qui a été avec son mari pendant 12 ans et a fait traîner le divorce pendant 4 ans, a obtenue 250,000 euros de prestation compensatoire (jamais travaillé), refait sa vie avec un autre homme (encore pendant le mariage car quitté son mari pour cet homme) et elle peut toujours prétendre de son ex-mari la moitié de sa pension alors qu'il n'y a plus aucun contact depuis 10 années, ça oui je le trouve injuste. Alors que de l'autre coté son ex-mari se remarié et sa nouvelle femme avec leur enfant commun ne peut prétendre a rien! Donc je dis, il ne faut pas mettre tout dans le même panier, pour prévenir précarité de nouveau conjoint qui lui est en plus très souvent accompagné des jeunes enfants.
Réponse
+6
moins plus
bonjour,
je suis dans le même cas comme vous, et je m'inquiète. Si vous auriez trouvé un moyen comment prévenir qu'elle touche, ça m'intéresse.
Merci

Réponse
+6
moins plus
la pension de reversion cela est un droit direct du mariage , ce qui me parait normal.... ce qui est anormal est la pension alimentaire à vie de certaine ex epouse . Meme aprés le deces du conjoint , les enfants heritent de cette pension. la loi est ainsi faite, par des députés qui ne réflechissent pas beaucoup aux enfants à naitre aprés un divorce et un remariage

Réponse
+5
moins plus
voilà un lien qui pourra peut être vous aider. C'est un peu compliqué car il y a plusieurs cas suivant les régimes.
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N378.xhtml?&n=Retraite&l=N16

Réponse
+4
moins plus
bonsoir,

dans le cas où il n'y a plus de rapport entre les enfants de la première union et le parent, perso je conseillerais à celui qui se remarie de mettre une bonne partie de son épargne sur de l'assurance-vie (quelle que soit la compagnie), au bénéfice (en cas de décès) de sa nouvelle épouse / compagne, à défaut les enfants (sachant qu'on peut préciser quels enfants, s'il y en a eu des 2 unions). Pourquoi ? Tout simplement parce que vous pouvez léguer l'argent placé en assurance-vie à qui vous voulez. Attention cependant, si les sommes placées sont excessives, un tribunal peut en réintégrer une partie dans la succession. Pour éviter ça, il faut le faire dans une compagnie avec laquelle l'ex n'a aucun rapport, puisque le tribunal ne le fera que s'il y a action en justice...

Concernant la pension de réversion, je comprends les deux points de vue, mais à mon avis il faudrait étudier chaque situation au cas par cas, en prenant en compte toutes les évolutions de situation, sans demander leurs avis à la femme, l'ex-femme et les enfants. Ca pourrait paraître rude, mais ça éviterait que des enfants montés contre leur père par la mère ne racontent n'importe quoi juste pour empêcher leur belle-mère et leurs demi-frères et soeurs de toucher l'héritage.

Quant à la solution de s'endetter, ça peut être une solution pour em...der les enfants, mais ça ne résoud pas le problème de la pension, il me semble. On peut refuser un héritage s'il y a plus de dettes que de patrimoine, mais je ne suis pas sûr que ça implique la pension. Exemple : mr s'est marié, a eu 2 enfants, a divorcé, s'est remarié, a eu 2 enfants. Lorsqu'il décède, sa nouvelle épouse a droit à 1/4 de son patrimoine en pleine propriété, le reste est partagé entre les enfants, l'ex-épouse n'a droit à RIEN. Donc si mr a des dettes, ça retombera sur la deuxième épouse et sur les enfants, pas sur l'ex-épouse. Donc pas une si bonne solution

flower88- 23 oct. 2009 à 02:10
Bonsoir,
d'abord, réponse à Marie; malheureusement, et illogiquement, l'ex a le droit a la pension de réversion de son ex-mari, même si elle se remarie (dans le régime de la secu). ce n'était pas comme ça avant, mais ils l'ont change. Donc théoriquement, elle pourra toucher deux pensions de réversion; celle de votre mari et celle de son mari actuel.
Lexx, très bonne réponse, merci, mais il me semble que dans le cas ou mr est endette vis-a-vis l'état, celui-ci va toucher a n'importe quoi pour récupérer, y compris la pension de réversion.
En outre, mon mari ne comprends pas pourquoi il ne peut pas decider de lui même ce qu'il veut faire de sa retraite après son décès. Après tout, c'est son argent, il a travaillé pour ça toute sa vie!
christel- 29 oct. 2009 à 16:56
bonjour
mon mari est parti après 40 ans de, pendant que j'étais en train de m'occuper de mon petit fils qui a une maladie génétique, que j'accompagnais à la mort mes parents dont ma mère qui avait alzheimer
Il s'est trouvé une genette de 20 ans de moins que lui ; facile il avait un bon salaire, et aura une bonne retraite
j'ai arrêté ma situation pour élever mes 3 enfants, puis j'ai retravaillé à temps partiel pour m'occuper des enfants et de la maison, pendant ce temps monsieur a fait carrière. Ma retraite ne sera pas la sienne, mes filles en ont tiré comme conclusion que l'on ne pouvait pas faire confiance aux hommes, et que lorsqu'elles sont fragilisées par des maladies, par l'épaule qu'elles donnent aux leurs, les hommes cherchent ailleurs.
Voila mesdames ce que vous prenez quand ils nous quittent en vous faisant les yeux doux, mais je crois qu'il y a une justice, et que si vous avez manqué d'un père, si vous aviez besoin de miser sur un portefeuille, vous ne pouvez pas tout avoir, peut être que lorsqu'ils seront impotents vous les refilerez à leurs enfants dont ils ne se seront pas occupés
ninon- 30 oct. 2009 à 07:28
BRAVO cristel

J'ai eu à peu près le même parcours que toi mais ayant une toute petite retraite ,j'ai obtenu une pension alimentaire indexée .
J'ai passé quand même les meilleures années avec lui et bon courage à ces petites garces qui ne visent que l'argent et détruisent une FAMILLE.
Elles verront comme ils deviennent "marrants" en vieilissant!!!!
Bon courage à elles.........
Ce document intitulé « pension de reversion pour l'ex femme? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une