Fiscalité et frais d'une sortie d'indivision

Polakow - 30 sept. 2008 à 18:46 - Dernière réponse : ericRg 3874 Messages postés vendredi 3 août 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 12 septembre 2017 Dernière intervention
- 23 oct. 2016 à 16:49
Bonjour,

Nous sommes 3 enfants à avoir hérité en indivision d'un patrimoine essentiellement immobilier composé d'une résidence principale, d'une résidence secondaire et de plusieurs appartement locatifs. Nous souhaitons aujourd'hui partager égalitairement ces biens pour sortir de l'indivision.

Quels sont les frais et fiscalité à prévoir dans ce type d'opération?

Merci par avance
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
+48
Utile
3
Bonsoir,
Le plus gros sera pour le notaire (frais de partage, voir lien ci-dessous), une taxe de publicité foncière (1,1 %) et un petit quelque chose pour le conservateur des hypothèques (0,1 %).
http://vosdroits.service-public.fr/F795.xhtml
Ceci dans l'hypothèse où vous entendez bien entre vous (pas de partage judiciaire) : d'où l'intérêt de bien préparer les affaires par une réunion de famille où ne se trouveront que les intéressés (pas de conjoints) avec, éventuellement, un neutre compétent.
Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Bonjour et merci de m' éclairer,
en serait il de même pour sortir d'une indivision au sujet des frais concernant un bien acheté en indivision et pour lequel nous sommes d'accord?
Voui. Tout pareil. D'ailleurs Berna65 vous l'avait dit :)
bonjour

Je suis co-propriétaire avec une personne (pas de contrat nous liant) de deux appartements qui sont cote à cote et nous souhaitons devenir propriétaire d'un appartement chacun.
peut on parler de fin d'indivision ?
Merci de votre réponse
Commenter la réponse de Berna65
ericRg 3874 Messages postés vendredi 3 août 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 12 septembre 2017 Dernière intervention - 23 oct. 2016 à 16:49
+44
Utile
Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net
Commenter la réponse de ericRg
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une