Cadre + position

cleve 6 Messages postés mardi 20 janvier 2009Date d'inscription 16 février 2009 Dernière intervention - 20 janv. 2009 à 17:57 - Dernière réponse :  Choupi
- 21 août 2009 à 14:22
Bonjour,

Un salarié Cadre position I coefficient 76 agé de plus de 30 ans et depuis 3 ans peut-il demander le passage en Cadre position II coef 100. Il semblerait que ce soit "obligatoire". L'employeur peut-il refuser et en invoquant quelles raisons ?

Merci
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
+7
Utile
Extrait de la convention collective :

Les ingénieurs et cadres débutants accèdent au classement de la position II et de la position III prévues pour les ingénieurs et cadres confirmés dès que leurs fonctions le justifient. Ce passage a un caractère obligatoire lorsqu'ils ont accompli une période de trois ans en position I, dont une année au moins de travail effectif dans l'entreprise, et atteint l'âge de vingt-sept ans. Les études à plein temps, telles que définies à l'alinéa 3 ci-dessus, équivalent à une période d'un an d'ancienneté en position I.


Voià
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de olivieur
cleve 6 Messages postés mardi 20 janvier 2009Date d'inscription 16 février 2009 Dernière intervention - 22 janv. 2009 à 11:55
+4
Utile
Un Cadre position I coefficient 76 agé de plus de 30 ans et ce, depuis 3 ans peut-il demander le passage en Cadre position II coef 100. Il semblerait que ce soit "obligatoire". L'employeur peut-il refuser et en invoquant quelles raisons ?

Merci
Commenter la réponse de cleve
0
Utile
Bonjour,

Accédant au statut de cadre à moins de 23 ans après 5 ans d'études, les études comptent-elles également comme années d'expérience ? Est-il ainsi possible ainsi de demander un coefficient hiérarchique supérieur à ce que l'on me propose ( on me propose 68, dans le cadre de la convention de la métallurgie) ?

Merci,

Choupi
Commenter la réponse de Choupi
0
Utile
Y a quelqu'un svp ..?
Commenter la réponse de Choupi
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une