Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Travailler pendant le chomage partiel

pb74 - Dernière réponse le 27 nov. 2009 à 12:12
Bonjour,
Je voudrai savoir si l'on peut travailler pour une autre entreprise pendant le chomage partiel, si non y'a t-il un moyen pour complèter la perte de salaire.
Lire la suite 
Réponse
+8
moins plus
Bonjour à vous, un peu dans la même situation que vous je me suis renseigné de mon côté, apparemment c'est faisable mais il ne faut pas dépasser le nombre maxi d'heure par semaine à condition que dans votre contart de travail vous n'ayez pas une close d'esclusivité, ce qui est mon cas.
lola- 11 oct. 2009 à 14:30
effectivement il y a eu mal donne entre suspension et rupture du contrat de travail pour se qui est de la possibilité de se faire rappeler a tous moment par l'employeur j'espere vraiment que j'ai eu des mauvaise info mais je ne manquerai pas de reparler de tous ca quand je baignerai dedans lola
Répondre
damaud- 11 oct. 2009 à 14:47
Le chômage partiel est sérieux et ce sont en fait des structures spéciales de la DDTEFP qui s'en occupent et donne les autorisations d'indemnisation après enquête de l'Inspecteur (trice). Les demandes sont de plus nominatives par salarié et quantifiées en nombre d'heures. Les Inspecteurs (trices) ne sont pas toujours très bien informé sur les droits des salariés dans ces situations de chômage puisque ça ne dépend pas directement de leurs services. Ce qui est sûr, c'est que le chômage partiel est une suspension du contrat de travail et que comme tel, le salarié doit être informé du début et de la durée avant de se retrouver dans cette situation qui selon les entreprises, pénalise plus ou moins pécuniairement le salarié. Qui dit suspension du contrat de travail dit également la possibilité de travailler ailleurs pendant cette suspension.
Répondre
furax- 25 nov. 2009 à 23:27
Je suis en chomage partiel et j'ai dit à ma DRH que je voulais faire du travail "à la journée" pendant la période qu'elle m'a indiqué pour compenser les pertes de salaire. Voila sa réponse: tu ne peux pas travailler pendant le chomage partiel, si tu le fais, il te faut poser des congés sans soldes.
Je suis pas du tout d'accord avec cela, deja quand ca va bien, il se sucre sur mon travail, maintenant, il se font aider par l'état, et en plus, ils ne veulent pas que l'on bosse à coté, ce ne sont pas eux qui vont payer mes crédits! Pouvez vous me conseiller?
Répondre
lola- 26 nov. 2009 à 14:01
bonjour,
je suis actuellement au chomage partiel depuis 2 mois et je me suis encore renseigner hier nous n'avons pas vraiment le droit de travailler voila se que ma répondu l'inspection du travail évidement je lui ai demandé se que voulait dire le "pas vraiment " tous simplement que si votre employeur dit il faut venir t'elle jour vous vous devez d'etre présente toutefois il doit vous prévenir 1 semaine a l'avance
en se moment je me renseigne auprés de mon assurance juridique je vais voir se qu'il en dise
Répondre
damaud- 27 nov. 2009 à 12:12
Je réponds en même temps à Furax

L'Inspection du Travail dit pas vraiment, la DRH dit non. Je vais être précis.
Inspection du Travail : la directive gouvernementale concernant le chômage partiel et sur laquelle se base l'IT n'a aucune valeur juridique légale, ce n'est pas une loi, ce n'est pas publié au JO ; donc toute contestation par rapport à cette directive faite par le Ministre du Travail pour arranger les patrons et qui se fera aux Prud'hommes aura gain de cause.
Le fait d'indiquer sur votre contrat de travail que vous êtes tenu par une clause quelconque d'exclusivité n'a de valeur que si il y a une contrepartie à cette clause, c'est à dire qu'elle soit rémunérée, que son montant soit indiqué (cela n'a rien à voir avec la rémunération brute indiquée dans le contrat).
La DRH, n'y connait rien, ce qu'elle désire, c'est vous exploiter ainsi que de vous avoir à disponibilité et corvéable à merci. DRH veut dire Directeur(trice) des Ressources Humaines, pas des Relations Humaines, c'est en fait l'opposé d'une assistante sociale...
Vous êtes donc armé pour savoir si vous pouvez ou non travailler pendant votre chômage partiel.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour pb74,

Je vais bientot etre dans ce cas, et je suis aussi interessé par cette solution pour combler ma perte de salaire...
Quelqu'un a t'il une réponse?
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Visiblement c'est une trés bonne question puisque personne n'est capable de répondre. J'ai même questionné mon RH qui ne sait pas non plus. Je pense que la seule solution légale possible vient de nous être donné avec le nouveau statut d'auto-entrepreneur où tout le monde peut monter sa petite entreprise (qui ne connait pas la crise).
Je compte aller au salon des entrepreneurs la semaine prochaine pour m'éclairer sur ce point.
lola- 1 oct. 2009 à 21:44
je vais etre moi aussi au chomage partiel je me suis donc renseigné sur le fait de travailler a l'exterieur effectivement nous avons le droit seul soucis votre patron peut a tous moment stopper le chomage donc il ne faut pas etre trop lier avec lun autre employeur
pour le fait de faire auto entrepreneur nous avons aussi le droit seulement on ne peut pas faire concurrence a son employeur se qui signifie "travailler dans une autre activité "ou se faire faire une lettre par son employeur qui vous autorise de faire votre métier "se qui pour ma part sera impossible" si il ya d'autre info elles sont les bienvenue merci
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « travailler pendant le chomage partiel » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une