Posez votre question Signaler

Peut-on acheter sans tva si auto entrepreneur [Résolu/Fermé]

Iamspace - Dernière réponse le 22 févr. 2011 à 13:40
Bonjour,
Je souhaite commencer mon entreprise en auto entrepreneur (vente de vins étranger) et un de mes futurs fournisseurs me pose la question suivante :
Dois-je vous vendre sans TVA ?
Puisque je ne facture pas de TVA suis-je exempté de payer la tva ?
Merci d'avance à ceux qui peuvent m'aider
Lire la suite 
Réponse
+58
moins plus
Salut

Les auto-entrepreneurs payent la TVA aux fournisseurs

Mais ne la refacture pas à ses clients = TVA non Applicable

art 252 = TVA Auto Entrepreneur

saluti

Réponse
+25
moins plus
Hello,

Alors je me permet de vous dire que c'est pas tout à fait juste ce que vous dites.

L'auto-entreprise est sous le régime de la micro-entreprise, et vous pouvez demander et avoir un numéro de tva intracommunautaire ce qui vous permet d'acheter HT à un fournisseur européen. Pas de déclaration aux services des impôts, pas de tva à payer à la France. C'est comme ça ! C'est très simplifié.

On ne pourra jamais vous reprocher de ne pas avoir payé de TVA puisque pas de déclaration nécessaire et existante. C'est totalement légal. D'ailleurs, je viens d'appelé un inspecteur des impôts qui m'a dit que le législateur a voulu simplifié au maximum pour si peu de chiffre d'affaire.

Par contre, vous êtes obligé de faire un HT (ou net de taxes, pas d'obligation de mention) (Bien évidement au prix que vous souhaitez) sur vos factures et de rajouter "tva non-applicable". C'est tout !
Donc c'est carrément intéressant, et je pratique sans soucis avec une pleine transparence avec les impôts.

A ceux qui diront que c'est pas juste.... peu-être, mais ça ne représente pas des fortunes puisqu'on ne peut pas dépasser 88000 euros de chiffre d'affaire par an pour la vente de biens et que l'on paye des impôts sur le revenu sur ce chiffre (les revenus considérés par les impôts ou services sociaux correspond à 29% de votre CA pour la vente de marchandises) C'est sur que si vous faites moins de 88000 euros, pas besoin de comptable, pas de déclaration de tva, un ht sur vos achats en europe, les mêmes prix que vos concurrents que vous arrivez à dégager une marge bénéficiaire de plus de 29%, vous cotisez pas beaucoup mais le salaire est intéressant. Avec l'ACCRE, ou vous payez 5% de complémentaire pendant 2ans, pour démarrer une activité c'est sympa. Par contre faite gaffe à la taxe pro !(pi être qu'elle va disparaître).

Voilà.

Pour le numéro de tva-intracommunautaire allez en personne au service des impôts des sociétés avec votre Kbis (pour la micro) et ils vous donnent directement sans délais ce numéro.

de passage- 7 juin 2010 à 13:09
Bonjour, Votre remarque est pertinente!
Néanmoins m'étant moi même déplacé aux services des impôts pour obtenir mon numéro de TVA intracommunautaire pour un achat en Allemagne on ma clairement expliqué que le montant de la TVA était à reverser au service des impôts après réception de la marchandise!
kink- 9 oct. 2010 à 20:58
Il faut en effet déclarer et reverser la TVA au service des impôts français dans ce cas de figure.

Lien vers le document (depuis janvier 2010): http://www.eic.ccip.fr/pdf/Fiche-TVA-services-2010.pdf -> voir à la page 4

Donc, même si vous avez le KBIS + tva intracommunautaire en étant AE, vous achetez bien HT aux pays de l'U.E. mais vous réglez la TVA à l'état français. Mauvais calcul donc sachant que nous sommes l'un des (ou le) pays de l'UE avec le plus gros taux de TVA.

Ceux qui profitent actuellement d'un achat HT sans régler la TVA à l'état français devront la reverser (plus une amende je suppose) dès qu'un contrôle aura lieu.

Bon courage et je vous souhaite prospérité
olivier01- 19 oct. 2010 à 12:50
bonjour nesh! je suis sur le point de me declarer en AE en tant que animateur de soirée sonorisation et eclairage. mes prestation auront un tarif fixe mais ma question est :
quand j'achete du materiel de sonorisation et eclairage est ce que je peu etre exonéré de la tva???
J'attend des reponses
merci d'avance
Tony44- 19 oct. 2010 à 14:21
Pour répondre à olivier01. Non vous n'êtes pas exonéré de tva pour tout achat de matériel ni de fourniture a aucun moment vous avez droits a l'exoneration pour un AE.
AE est un régime simplifié de la microentreprise vous êtes taxés avec un % fix en fonction de la natur de votre activité sur votre chiffre d'affaire c tout. Faut pas chercher autre chose c comme sa .
Cordialement
Bart- 14 févr. 2011 à 18:16
bonjour, nous sommes transitaires et devrons dédoauner des ctrs à Anvers pour un clinet autour de Paris qui me réclaime que sa société est un auto-entrepreneur, alors - selons luis - il ne faut pas payer le TVA à l'entrée, est-ce que c'est correcte ? est-ce que c'est finalement le mème systeme comme une imporation sour le régime de rerp. fiscale ?
Réponse
+9
moins plus
Franchise de TVA
Comparatif entre une entreprise soumise à TVA et une autre bénéficiant de la franchise de base de TVA.
Hypothèses d'un achat de 100 euros HT d'un produit soumis à TVA 19,6% et revendu en l'état à un particulier (prix public) à 300 euros

A- Entreprise classique soumise à TVA
Prix d'achat HT 100 euros
TVA 19,6 euros (TVA récupérable)
Prix d'achat TTC 119,6 euros

Prix de vente TTC 300 euros
Dont TVA 49,16 euros
Prix de vente HT 250,84 euros

TVA due 49,16 euros
TVA récupérable 19,6 euros
TVA à payer 49,16-19,6=29,56 euros

Marge nette = 300-119,6-29,56=150,84 euros

**************

B- Entreprise bénéficiant de la franchise de base de TVA
Deux option possibles :

Affecter cet avantage à une meilleure rentabilité (garder le même prix public de 300 euros)
Faire profiter le client de cet avantage en baissant le prix public et en gagnant des parts de marché.
Bien sûr toutes les solutions intermédiaires sont possibles

B-1- Option prix bas et accroissement de la part de marché
Prix d'achat HT 100 euros
TVA 19,6 euros (TVA non récupérable)
Prix d'achat TTC 119,6 euros

Marge nette à 150,40 euros (équivalente à une entreprise soumise à TVA)
Prix de vente public = 119,6 + 150,4 = 270 euros soit 10% de baisse de prix de vente

B-2- Option prix public identique au bénéfice d'une plus forte marge
Prix d'achat HT 100 euros
TVA 19,6 euros (TVA non récupérable)
Prix d'achat TTC 119,6 euros

Prix public 300 euros
Marge nette 300-119,6 = 180,40 euros (+ 20% de marge)

RAPPEL :
En franchise de TVA vos factures doivent comporter la mention "TVA. non applicable, art. 293 B du CGI."
<

Réponse
+6
moins plus
Au risque de répéter : l'auto-entrepreneur quand il fait une facture ne doit pas parler de HT ni de TTC, ce n'est ni l'un ni l'autre, c'est un montant dispensé de TVA.

Si vous parlez de HT le client va croire qu'il y aura de la TVA en plus, et si vous parlez de TTC il va croire que la TVA est déjà dedans.

Or ce n'est ni l'un ni l'autre, c'est un troisième truc qui s'appelle : « TVA non applicable ; article 293B du CGI ».

Réponse
+4
moins plus
bonjour

Votre fournisseur doit vous vendre avec de la tva s'il est assujetti. seulement vous ne pourrez pas récupérer la tva. Donc vos achats sont à considérer en TTC.
Vos factures doivent portées la mention "TVA. non applicable, art. 293 B du CGI."
Vous réglez la tva auprès de vos fournisseurs lors des achats mais lors de vos ventes, vous ne facturez pas de tva donc vous n'avez pas de déclarations de tva à établir.

Réponse
+4
moins plus
au regret de contredire mais selon l'insee :

tout auto entrepreneur lors de la facturation doit éditer ces factures ht pour le client en mentionnant : "TVA. non applicable, art. 293 B du CGI."

ne pas oublier non plus : dispensé d'immatriculation au registre des commerce et des société (RCS) et au répertoire des métiers (RM)

voila la vraie vérité !

Réponse
+4
moins plus
Bonjour,
Il y a confusion....
L' auto entrepreneur ne facture pas de TVA, c'est simple
"TVA. non applicable, art. 293 B du CGI."
A.E ne recupere pas la TVA sur les achats.
Vous n' avez pas de declaration de TVA à faire.
Sur la facture du client vous facturez le prix net + votre marge ( c'est preferable...).
Sur la facture, pas de HT ou TTC puisque la TVA n' est pas payée..

Pas de Kbis car non inscrit au registre du commerce, mais à priori l'auto-entrepreneur devrait avoir un SIRET comme aujourd'hui l'Entrepreneur Individuel

Cordialement

Réponse
+4
moins plus
Bonjour,

En effet, je suis auto-entrepreneur et je paye la TVA à mes fournisseurs par contre je ne la refacture pas à mes clients.

Attention il faut toutefois porter la mention TVA non Applicable art 252 ...

Réponse
+3
moins plus
Bonjour,

Je vais apporter une réponse brève et simple sur le sujet.

En France cela ne pose pas de souci pour l'A-E.

Dans l'espace de l'Union Européenne,vous êtes obligé de transmettre un numéro de TVA intracommunautaire, tout simplement parce que les services fiscaux d'Allemagne et Benelux exigent un numéro de TVA pour chaque vente générée. De plus, il est à noter que les systèmes de gestion comptable de ces pays sont assujettis à une saisie OBLIGATOIRE du numéro de TVA intracommunautaire de leurs clients, surtout pour les clients européens!

En conclusion, vous ne pourrez pas acheter vers ces fournisseurs allemands sans TVA intracommunautaire.

C'est le moyen juridique Européen qui leur permet de vérifier l'identité de l'entreprise. Le sujet de la TVA intracommunautaire est donc une obligation. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le Législateur Français a estimé prégudiciable l'A-E à ce niveau-là. L'A-E doit donc obligatoirement immatriculer une SARL ou EURL à sa CCI afin d'obtenir un K.bis + RCS et donc un enregistrement de son numéro de TVA intracommunautarie auprès du service des impôts des entreprises de sa région (ou ville).

Pour information, c'est axactement ce que j'ai fait! J'ai donc une micro-entrise en A-E, suivi d'une EURL. Le contraire n'est pas possible. Une EURL à associé unique ne peut pas s'immatriculer en A-E, mais elle peut demander son changement vers un statut A-E qui nécessitera un délai maximum d'une année avec un coût approximatif de 900,00 EUR H.T (voir règles administratives à respecter dans ce cas type: bilan, radiation, Impôts etc.)

Ce qui est dommage c'est que nos administrations n'ont pas anticipé en amont ces différents cas. Le statut A-E a été créé rapidement afin de répondre rapidement à un besoin français des micro-entrepreneurs.

Bien à vous,

Diki.

arcade- 8 avril 2010 à 13:28
quel probleme avec les impots ?
Réponse
+2
moins plus
Bonjour,
Je suis aussi auto-entrepreneur mais avant j'ai fait une formation sur le sujet. Notre statut est à peu de choses près identique à celui du particulier. Nous payons la TVA (sinon aucun professionnel ne voudrait travailler avec nous) et nous ne la facturons pas. A vous de bien calculer vos couts et marges en tenant toujours compte des montant TTC. D'ailleurs, lors de vos déclarations de CA il faut indiquer le total des factures (TTC) émises afin de déterminer le CA...
Bon courage !

Réponse
+1
moins plus
bonjour moi je bloque a un point
j'explique mon cas
un client veut m'acheter de la marchandise je suis autoentrepreneur
il me demande de faire une facture avec tva
je voulais savoir si j'avais le droit ou non
merci pour vos reponse par avance
greg

Nesh- 30 nov. 2010 à 16:40
Hello,

Non tu n'as pas le droit puisque tu n'es pas soumis à la tva.

Sur ta facture tu mets pas de "ht"et tu mets "net de taxe" à la place de "ttc" et tu rajoutes sur ta facture quelque part "TVA non applicable article 293 B du CGI" et c'est tout. Ton client ne peut bien évidement pas récupérer la tva si c'est une entreprise soumis à la tva.

Voiloù

Bye
Réponse
+0
moins plus
demander au service des impots des entreprises de votre activité , ce sera le plus simple ou par mail en plus vous aurez une réponse sous 48 h

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Très intéressant tout cela ! J'ai juste une question car souhaitant créer éventuellement ma propre entreprise "virtuelle" (site web); Si on achète des produits en asie on doit passer par une entreprise de dédouanement (exact!) qui prélevra en l'occurence 25% de taxes sur le produits que je souhaite importer; MAIS une fois acquité des droits de douanes... est ce que je pourrais afficher des prix sur mon site web sans la tva à 19.6% et donc ne pas faire payer de tva à mes potentiels clients?

Merci à vous.

nesh- 24 janv. 2010 à 18:34
Hello,

Quand tu dis "créer ton entreprise" tu parles bien d'autoentrepreneur ou micro-entreprise non assujetti à la tva.

Si oui, tu n'as pas le droit de facturer une tva.

Une entreprise ne peut pas être virtuel, ton canal de distribution est la vpc par internet. Donc c'est ton catalogue qui est virtuel ou plutôt numérique. Ceci dit par connaissance de cause, je peut te dire que sans un budget d'au moins 20 000 euros de pub/an ou un très gros réseau social, ne compte pas gagner des mille et des 100 sur internet. En gros le coût d'acquisition d'un prospect pour un panier moyen de 50 euros est de 0,30 centime. La moyenne de vente sur ces prospects est de 1,5% soit 1 vente sur 67 prospects ( donc 20 euros de pub pour une vente) et pour une concurrence moyenne (donc l'informatique par exemple oublie).
Il te reste le buzz du siècle ou l'arnaque. Mais bon...

Les taxes de douane n'ont rien à voir avec la tva.

Le truc c'est que pour acheter en Asie tu dois acheter de très gros volume ( mini 100 000 euros) et savoir comment écouler rapidement tes produits avant de les acheter sinon c'est pas intéressant (tu peux les acheter à plusieurs en t'associant avec d'autre mais là autant faire autrement). Achète plutôt par exemple, à Hambourg en Allemagne à une boîte qui fait de l'import/export, un produit qui bénéficie d'une forte croissance (10% par exemple) avec une faible concurrence de la part des grandes surfaces ou internet, et qui ne nécessite pas un stock important mais un conseil pointu.

Si tu as plus de 20 000 euros à investir dans ta boîte (selon ton business) autant te payer un bon avocat, un bon comptable et te mettre en EURL ou SARL.

L'autoentreprise n'est pas fait pour gagner de l'argent, mais il est fait pour survivre, je sais c'est dur mais c'est comme ça. lol
tantan- 22 févr. 2011 à 13:11
Si tu achète en Asie, tu est oblige de payer les taxes des douanes (chinois et français), 4-15% et il est obligatoire de payer TVA même si tu est en statut auto-entrepreneur. Avec le cout de transport tu reçois tes produits a 1,5 ou 2 fois le prix proposé par ton fournisseur en Asie.
Réponse
+0
moins plus
Si j'ai bien compris on peux ajouter une sorte de nom de société en dessous de son nom meme si on ne l'a pas déposé en préfecture ?

crismaia- 17 févr. 2010 à 15:51
bonjour,
outre le problème de TVA, as tu pensé à faire les déclarations en douane. Suivant le statut de la marchandise et les volumes commercialisés en intra communautaire, il te faut, pour le négoce de vin, faire des déclaration au service des contributions indirectes. Pour se faire, tu dois aussi établir un cautionnement bancaire, garantissant les droits d'accises, payable au dit service à chaque mouvement ...
le montant des droits chiffres vites, il vaut mieux les prévoir.....
nesh- 17 févr. 2010 à 18:03
Comptable ?
Nesh nesh - 1 mars 2010 à 14:19
Hello,

SUPER IMPORTANT POUR LES CHOMEURS CREATEUR D'ENTREPRISE :

Quand vous êtes aux ASSEDIC et que vous choisissez le forfait pour l'aide ACCRE.

Je viens d'avoir confirmation du serveice des impôts.

Ce montant n'est pas imposable sauf que les assedic n'envoie pas le détail aux impôts et c'est considéré comme paiement de votre ARE (votre chômage normal). Donc vous devez envoyer vos justificatifs de paiement par les assedic. C'est très important et ça fait toute la différence. Beaucoup payent leurs impôts sur l'ACCRE mais c'est une erreur de la part des ASSEDIC.

Faites gaffe !

Bye
alest- 3 mars 2010 à 15:20
Salut Nesh,

Au service d'impôt on ma dit, que je ne peut pas avoir un numéro TVA sous le régime autoentrepreneur. Dés que je reçois un numéro TVA de leur part, je perds le statut auoentrepreneur. Alors, le service d'impôt peut me donner ce numéro, mais après il faut que je paie les charges sociaux comme les "autres" micro-entreprises. Pour les impôts que je paie, ca ne change donc pas grande chose (à l'exception des impôts de la TVA en plus) mais ce sont les charges sociales qui augmentent.
Voilà ce qu'on ma dit... Si c'est vrais... je ne sais pas, mais je crois que qui...
Nesh- 3 mars 2010 à 15:52
Salut,

Les charges sociales n'augmentent pas en micro-entreprise, surtout que maintenant tu peux demander le régime social comme les auto-entrepreneur au RSI.

La seule différence entre micro et auto c'est que tu es exonéré d'inscription à la chambre de commerce ou des métiers en AE mais ça n'a rien à voir avec les impôts.

Demande à parler à "l'inspecteur des impôts" et non quelqu'un qui croit tout savoir et qui n'y connait rien (aux impôts y en à beaucoup) et explique que tu en a besoin pour acheter en Europe (Allemagne même) car c'est obligatoire pour acheter chez ton fournisseur et que tes achats ne représentent de toute façon pas grand chose. Ne parle de rien d'autre, faut pas s'étaler avec ces personnes.

Tiens nous au courant. Dis nous également de quel service des impôts (le lieu) tu dépends.

Bon courage et te laisse pas faire.
Réponse
+0
moins plus
Mr le passant à raison.
vous achetez chez un grossiste et oui vous êtes AE vous allez acheter HT
donc si l'achat fais 100 HT vous revendez 100+la taxe que le fisc va vous prendre(et oui sinon vous allez être de votre poche) +votre marge donc pas de TVA

si vous achetez dans un magasin de bricolage vous allez acheter TTC mais vous ne pouvez pas récupérer la TVA donc si vous achetez 200 TTC et bien vous revendez 200+ la fameuse taxe + votre marge.

quelques part la TVA pour l'AE c transparent en un mot si vous achetez avec ou sans vous n'en tenez pas compte

Réponse
+0
moins plus
non malheureusement

Réponse
-1
moins plus
Bonsoir,

voilà ce que j'ai trouvé

Exemple pratique,



Prix d'achat HT
TVA

Prix d'achat TTC
Prix de vente public (TTC)
dont TVA à reverser
Prix de vente HT
TVA à payer
Marge nette

Entreprise soumise à TVA

100 euros
19,6 euros
TVA récupérable
119,6 euros
300 euros
49,16 euros
250.84 euros
49,16-19,6=29,56 euros
300-119,6-29,56=150,84 euros

Entreprise en franchise de base de TVA

100 euros
19,6 euros
TVA non récupérable
119,6 euros
300 euros
0
300 euros
0
300-119,6=180,40 euros

Voir la fiche "Impact de la franchise de TVA"

Donc si je comprends bien d'après cet exemple on gagne à ne pas récupérer la TVA si notre marge est supérieur à notre prix d'achat et on perd si notre marge est inférieur.

Réponse
-1
moins plus
Quelle information Nesh ! Merci

Je vais m'occuper de tout ça pour pouvoir acheter HT, mais le fait de bénéficier d'un numéro TVA Intracommunautaire nous amène à devoir payer la taxe professionnelle. Sommes nous asujettis à cette taxe en tant qu'autoentrepreneur à la base ?

Les avantages sont d'acheter HT, mais y a t'il des inconvénients à ce passage

Une autre question est : Est-ce qu'un autoentrepreneur a le droit de prendre des stagiaires ?

Merci et Bravo pour cette info,

à plus

nesh- 19 janv. 2010 à 17:58
Hello,

TVA intracommunautaire et taxe pro non rien à voir. Je ne sais pas si tu payes une taxe pro en AE. Je pense comme tout le monde et même si tu ne fais pas de chiffre tu payeras quand même quelque chose (dans les 200euros) et beaucoup plus selon tes locaux, ton véhicule et ton CA.

Il n' y a aucun inconvénient avec ce système d'achat intracommunautaire mis à part le montant de la livraison qui est plus élevé. Au contraire, c'est super bien, une vrai affaire.

Bonne question pour les stagiaires, ça dépend de ton assurance pro, de tes locaux, de tes diplômes, et du salaire que tu verses à ce stagiaire, si c'est un stage de formation (sans rémunération) je ne vois pas pourquoi tu n'aurais pas le droit, mais attention aux assurances et renseigne toi au niveau des aides il y en a un paquet en ce moment.

===>>> L'idéale avec l'AE c'est de travailler avec d'autres AE. (mon rêve un monde sans patrons et sans employés).
lolyspoon- 13 mars 2010 à 13:29
bonjour,
je suis tres interessée par ce que vous dites concernant la TVA intracom, je suis en AE, et j'achete enormement en angleterre, et je paie leur TVA, comment faire pour etre exonerée et y ais je le droit en tant que AE , pouvez vous me donnez les informations a fournir a mon fournisseur?

merci d'avance de votre aide!
Réponse
-1
moins plus
je suis auto entrepreneur en maçonnerie est ce que je dois mettre sur mes prospectus publicitaires mon moms propres obligatoires ou faut t il ne pas le mettre peut on mettre autres choses...pour les devis est ce que je dois pas parler de la tva si je comprend bien donc je dois mettre quoi a la fin du devis ttc ou quoid merçi de votre aide

nesh- 9 févr. 2010 à 10:42
Hello,

Je te conseil de mettre ton nom et tes coordonnées. Mais tu peux rajouter un nom commercial.

Tu peux mettre "net de taxe", pas de HT pas de TTC, et la mention obligatoire "TVA non applicable, art. 293 B du CGI".

En maçonnerie pense à ton assurance.

Bye et bon courage...
Réponse
-1
moins plus
Bonjour,

Je viens de découvrir ce statut d' AE, je ne connaissais pas et je trouve cela intéressant surtout quand on n'a pas le financement nécessaire à l'ouverture d'une boutique avec un statut d' EURL?
Si je comprend bien, en tant que AE on peut tout de même faire du e-commerce c'est bien ça ?
J'ai également une autre question étant donné que l' AE déclare une activité est-ce possible de cumuler un emploi à côté du statut d'AE ?
Merci d'avance pour vos réponses.
Cordialement.

nesh- 8 mars 2010 à 13:43
Hello,

Le statut d'AE à été fait pour simplifier le statut de micro-entreprise et la possibilité de cumuler une activité et un travail et tester son activité. Ceci dit avant l'eurl vous avez la micro-entreprise (sans tva et sans comptabilité) et la l'entreprise indépendante (avec tva et compta) qui est relativement simplifié également mais vous ne pouvez pas arrêter aussi simplement puis recommencer quand vous voulez puisque vous êtes inscrit à la chambre du commerce ou des métiers.

L'e-commerce est un canal de distribution qui ne demande pas d'obligation de statut ou d'agrément spécifique sauf dans des domaines règlementés comme les casinos ou la vente de produit pharmaceutique.

renseignement pour le statut AE :

http://www.auto-entrepreneur.fr/

Voilà,

bon courage.
Chrisdenice- 10 mars 2010 à 21:59
Trés intéressant les infos de Nesh sur ce forum. En effet, le statut d'auto-entrepreneur n'est pas fait pour gagner de l'argent mais pour assurer un complément de revenus. A ce titre, je suis salarié et envisage de développer une activité e-commerce en complément (je créé le site et le référence moi-même). Ceci dit, j'ai cru comprendre qu'un salarié ne pouvait pas bénéficier du PFL pour ses revenus (de l'AE) si son activité salariée dépasse un certain montant. Est-ce exact ? Par ailleurs, pour une activité de revente de produits achetés, il faut :
- réaliser de fortes marges
- trouver des articles légers (pou l'e-commerce vu les frais d'envoi)
- ne pas croire au père Noël !!!
@ bientôt
nesh- 11 mars 2010 à 14:03
Hello,

Oui Chrisdenice c'est sur que c'est intéressant de pouvoir avoir des réponses quand on est tout seul !

Pour le prélévement libératoire de l'impôt ça me paraît logique que si tu gagnes assez pour payer des impôts je pense que tu ne peux pas en profiter, ça reste une mesure sociale pour ceux qui ne gagne pas des milles et des 100. D'ailleurs on appel ça le régime social.

Pour internet concernant le poids, je suis d'accord sans l'être. L'idéal c'est que ton produit colle avec les poids de la poste (ou autre). Par exemple un "colissimo pro" de 7 euros c'est de 0 à 2kg. Donc il vaut mieux vendre une marchandise qui pèse 2 kg à 60 euros margé à 2 que 500g à 10 margé à 5.

De plus sur internet les facteurs de demande et d'offre sont très importants et déterminants. Par exemple 2 marchés saturés sur internet comme les chambres d'hôtes et l'électroménager. Si tu veux vendre de l'électroménager sur internet bon courage par contre tes quelques 100aines de passage par mois sur ton site te suffiront à remplir tes chambres pour toute une saison en plus de tes autres apporteurs de contact.
Après il ya les liens sponsorisés, en gros un contact te coûte 0,62 centimes d'euros, une vente te coûte en moyenne 20 euros (ca peut paraître beaucoup mais dans un magasin de cuisine aménagées c'est 1500euros) avec une bonne politique commerciale, un bon produit, et des séquences d'e-mailing. Après tu peux travailler le parrainage, la fidélisation, les ventes flash en faisant des séquences d'e-mailing ciblées.

Donc concernant le père noël, je vois ce que tu veux dire, mais je dirais plutôt que gérer un site e-commerce et obtenir du résultat, c'est beaucoup de travail et d'investissement en temps et en argent.
Ceci dit de 2 chose l'une soit tu ne vends que tes produits sur internet soit tu choisis d'avoir plusieurs canaux comme vendre des truffes sur les marchés et sur internet ce qui te permet de faire du chiffre tous les jours sur les marchés (ou un magasin mais en AE c'est pas le top, trop de charges fixes) et avoir des restaurants et des particuliers qui te commandent des produits sur toute la France.

Enfin après c'est mon avis, chacun est libre de penser ce qu'il veut (ou presque lol)

Bon courage à tous !
Ce document intitulé « Peut-on acheter sans tva si auto entrepreneur » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une