Posez votre question Signaler

Harcèlement de voisinage pour tapage diurne [Résolu]

Silvesta2014 - Dernière réponse le 18 juin 2015 à 04:59
Bonjour,
Je réalise actuellement la construction de mon pavillon par mes propres moyens. Travaillant la semaine, les travaux de construction sont réalisés le week-end et pendant les vacances. Cela fait 8 mois et nous sommes maintenant aux finitions. Mon voisin mitoyen (travaillant de nuit) a fait venir une première fois la gendarmerie pour un bruit de perceuse un samedi après-midi. Depuis ce jour, nous respections à la lettre les horaires tolérés pour les bruits. Cependant, cela fait 4 fois que les gendarmes se rendent à notre domicile. La dernière fois notre voisin les a appelés car le bruit que nous faisions en montant et descendant les escaliers de chez nous le dérangeait. Il est certain que le problème est dû à une mauvaise isolation de son mur.
Je souhaiterais savoir quels sont les bruits "normaux" qui n'entrent pas dans le cadre du tapage diurne? Et de plus, cette personne peut-elle avoir une sanction pour abus au recours des forces de l'ordre? Et enfin, à long terme, si le bruit des pleurs de mon bébé le dérange (sa future chambre est collée à son mur), puis-je entreprendre une procédure pour harcèlement moral?
Cette situation est démoralisante d'autant plus que nous ne vivons pas encore dans cette maison.
Je vous remercie par avance de vos réponses.
Lire la suite 
Réponse
+13
moins plus
Bonjour, pour connaitre vos droits et les moyens d'agir en cas de tapage nocturne, vous pouvez consulter notre fiche Voisin bruyant : comment agir contre des tapages nocturnes.
Cordialement
Ajouter un commentaire
Réponse
+10
moins plus
Mes voisins du dessus sont locataires, je suis propriétaire, depuis qu'ils ont emménagé c'est l'enfer, je dois vivre à leur rythme !
Alors que précédemment leur appartement était habité par un couple de jeunes et je n'ai jamais eu ni à me plaindre ni aucun soucis !

Madame marche comme un éléphant et marche en talons (après 22h), ne travaille pas (ou peut etre quelques heures au noir) donc est constamment chez elle à faire les 100 pas, leur gosse de 4/5 ans hurle jours et nuits, court dans l'appartement, c'est souvent le chahut total...pour l'aspirateur, elle racle le sol et tape l'aspirateur sur le sol à chaque changement de direction, les chaises/meublent sont aussi tirés sur le sol ...
Je peux toujours dire s'ils sont là...à n'importe quelle heure.

Je travaille à horaires décalés, souvent de nuit, mais jamais mes voisins ne peuvent dire si je suis chez moi ou pas.... je reste la plus discrète possible et évite même d'ouvrir mes volets roulants en dehors des heures de jour.

Un soir je suis montée leur demandant de la mettre en sourdine, disant que je me levais à 5h du matin pour aller travailler....je suis vite redescendue, insultes, menaces, la réponse "on paye notre loyer".....c'est la seule fois que je suis montée en 2 ans que je subis !!!! j'ai écrit à leur propriétaire et au syndic...

Résultat : La seule amélioration concerne les hurlements et cris...pour le reste....c'est toujours pareil....

Je tape sur le radiateur mais rien ni fait, ils savent très bien que l'immeuble est mal insonorisé, mais se fichent de savoir si quelqu'un habite en dessous ou pas....

Quand j'ai écrit à leur propriétaire, lui n'a fait que "forwarder" mon mail à ses locataires....leur donnant mon adresse mail privée, les locataires m'ont écrit un mail dans un français plus que déplorable...me menaçant de porter plainte pour harcèlement moral....

Ce week end c'était encore "carnaval" chez eux, courses à pieds, chahuts, hurlements.....j'en ai tellement marre que ce matin à 7h j'ai aspiré le plafond de mon appartement de la même manière que ma voisine aspire son sol....(en tapant bien le sol à chaque changement de direction et en raclant bien le sol...)

Et c'é-est décidé j'ouvre mes volets roulants en fonction de mes horaires de vie et vais me mettre à écouter la radio quand je me lève;..je dors avec des boules quies depuis 2 ans maintenant....(depuis qu'ils vivent là)...

Je ne sais plus quoi faire.....je suis même allée voir un avocat...car j'ai même peur de mes voisins ou de retrouver mes pneus à plat ou autre....

Je pensais même à laisser un réveil sonner toutes les heures les nuits où je travaille....

Je n'en peux plus et j'aimerais les faire déménager....

Des idées conseils ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+5
moins plus
J'avais mon petit dernier qui pleurait toutes les nuits (il faisait ses dents, soi-disant) donc coups de balai dans le plafond ... ça rappelle de bons souvenirs, je calmais mon fils à coups d'algotropyl...

Quand c'est mal insonorisé, c'est ainsi, on n'y peut rien, pour la télé, la mettre le moins fort possible, pour le bébé on n'y peut pas grand chose !

Tant qu'il n'y a pas de constat officiel par personne assermentée constatant des nuisances sonores anormales, rassurez-vous on ne peut rien contre vous !
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Il faut vous renseigner auprès de votre mairie pour connaitre les plages horaires autorisées pour les nuisances sonores liées aux travaux divers mais en général elle sont totalement interdites les dimanche et jours fériés ...
Pour les autres bruits (enfants, pas etc...) cela dépend de l'intensité, de la récurrence, de la durée...
Par contre votre voisin a sans doute des accointances avec les gendarmes car c'est rare qu'ils se déplacent aussi souvent pour ce genre d'incident (sauf si le bruit est vraiment insoutenable)
Quant à porter plainte contre votre voisin il faut prouver sa volonté de malveillance à votre encontre ...
Espérant vous avoir un peu éclairé...
L.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Le harcèlement moral c'est dans la législation du travail, pas entre voisins.

Je vous souhaite bien du plaisir pour la suite des évènements, cette personne devrait comprendre qu'il faut bien que vous fassiez avancer votre chantier et que vous ne pouvez pas faire autrement que de faire du bruit.

Est-ce qu'on vous a verbalisé ?
Silvesta2014- 25 févr. 2009 à 18:11
Bonjour,

Merci pour votre réponse. Nous n'avons pas été verbalisé car visiblement les gendarmes comprennent qu'il s'agit d'une personne qui ne tolère pas le moindre bruit. La dernière fois, ils se sont rendus au domicile de la personne mais nous n'avons pas eu de suite. Cela commence à nous démotiver. La construction nous prend déjà énormément de temps et d'énergie donc lorsqu'une personne intéragit et se plein que monter des escaliers fait du bruit.....cela devient épuisant.

Je parlais d'harcélement moral car par la suite, si il appelle les gendarmes pour le bruit de la télé, ou si mon bébé pleurt la nuit ou autre, que va-t-il se passer?
Répondre
Lily- 25 nov. 2011 à 23:27
Le Harcèlement moral n'est pas uniquement dans la législation du travail et heureusement !!!! ils peuvent porter plainte pour harcèlement et préjudice moral !!! mais ils n'en sont encore pas là et je ne leur souhaite pas...bon courage a vous ^^
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
oui bonjour,j'avais une voisine qui étais comme votre voisin qui ne supportais aucun bruit.encore de nuit je peut comprendre met en journée.donc je me suis renseigné auprès d'autres voisins et ils se plaignaient d'elle,de la j'ai donc portée plainte pour harcèlement morale des inspecteurs se sont deplacés et ont éffectuer une enquète de voisinage .de la elle a été convoqué au tribunal le juge la averti que pour cette fois c'était qu'un avertissement la prochaine fois c'est des mois prison avec surci et 4500 euros.donc nexité pas d'abord a vous renseigné auprès de vos voisins au alentour et porté plaintes ensuite.courage je c'est que c'est une situation très pénible
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Rassurez vous, vous avez le droit de vivre,vous êtes tombé sur une personne intolérante !!
Vous descendez les escaliers, vous avez le droit de vivre, votre bébé pleure c'est comme ça, vous passez l'aspirateur, faut bien faire son ménage, vous jouer du piano en sourdine la journée vous avez le droit,
Il aura beau appeler la police, elle n'y pourra rien et il va surement a la longue se faire envoyer sur les roses.
Par contre effectivement si vous mettez la musique trop forte de jour comme de nuit et que cela créer des désagréments sonores a votre voisin il peut porter plainte et faire constater, et vous risquez une amende de 450 euros......
Pour le bruit du dimanche certaines communes tolèrent le bruit, soit dans le jardin et certains travaux que de 10 h à 12h et là votre voisin n'y pourra rien non plus....
Je pense que vous allez vivre des moments très difficiles avec ce voisin intolérant et je vous souhaite beaucoup de courage, je serais vous je m'arrangerais pour isoler ce coté de maison pour ne plus avoir de soucis avec ce monsieur.
Bon courage ^^
Anonimus.- 15 févr. 2012 à 08:58
bien sure, de coups de marteau et perceuse, pendant 8 mois, tous les week-ends et les vacances, ça ne dérange personne. Donc, ont a le droit a vivre quand ont fait des travaux...

En tout cas, j'espère que vous n'aurez pas a vivre tel situation un jours, je vous assure que vous ne serez pas tan compatissant et vous demanderez votre droit a vivre sans supporter pendant 1 mois, ou 3 mois ou 8 mois des coups des marteau ni perceuse. Et pas besoin d'avoir une mauvaise insonorisation. Puisque les coups portes sur les mures que tiennent les bâtiments, les parquet flottants (talons et chaussures de semelle dure), etc ont la particularité que ne sont pas possible d'isoler et en plus, amplifient le brui.

C'est pour ça que faut faire attention quand ont fait des travaux et parler avec ses voisins avant de faire ces travaux et trouver un compromis, et arrêter de croire que ont as tous les droits de faire ça que ont veut aussi n'importe quel heure de la journée.

Les retraites, ou personnes malades, ou des petites bébés, ne pourront avoir la tranquillité nécessaire même pendant la journée et la semaine, et encore plus si sont répétitives.

Je me demande si les personnes ont fait les travaux pendant 8 mois (Silvesta2014), quand entreront a la maison et auront l'enfant, si le voisin décide de faire pareil, c'est a dire de travaux les week-ends, les vacances et aussi un peu pendant la semaine, d'une durée de 8 mois, pour isoler son mur contre les bruis et que maintenant c'est eux ou le bébé ne peuvent pas dormir pendant la semaine, ni le week-end... j'amarrais savoir si ils sont aussi compressives...
Répondre
Lily- 17 févr. 2012 à 20:35
Tout à fait d 'accord avec toi anonymus, j 'ai les meme voisins (travaux depuis plus de 8 mois).
Sa devient invivable
Répondre
pseudo- 31 mai 2012 à 04:01
Même soucis ici.

Et puis, il faudrait quand-même insister sur le fait que le voisin TRAVAILLE DE NUIT.

Et si lui avait 'le droit' en rentrant à 3h du matin de faire ses travaux à un horaire qui l'arrange? Et si pendant ses congés alors qu'il est plus en forme 'calé' sur ses horaires de nuit, il décidait de bricoler entre 22h et 4h du matin?

Il a bien le droit de bricoler, non?....

Mais bizarrement, la loi interdit ça, et les gens se plaindraient.

Alors, même quand la loi autorise, par exemple, les travaux entre 8h30 et 12h, pensez malgré tout que 'c'est pas parce que la loi le permet que je fais n'importe quoi'. C'est plus courtois d'avertir les voisins, de leur en parler, et le cas échéant de se mettre d'accord sur des horaires qui ne dérangent pas.

D'ailleurs, si au lieu de forcer les voisins à subir, on prend les devant, il est parfois agréable de constater que la politesse peut amener à s'entendre même sur des infractions à la loi (dimanche, ou travaux jusque vers 20h ou 21h) du moment que c'est entendu entre voisins, et qu'on fait la démarche de discuter pour déterminer à quel moment ça gène le moins. (ne pas hésiter à faire mettre ces ententes par écrit, cependant)

En résumé, au lieu d'appliquer 'bête et méchant la loi', autant pour les personnes qui se plaignent que pour celles qui font du bruit, comme dans beaucoup de situations, se mettre un tout petit peu à la place des autres, et dialoguer au lieu de tout de suite recourir aux hostilités (verbales, ou légales/judiciaires/policières), c'est tout de même mieux.

Personnellement, je travaille avec l'étranger, je voyage beaucoup, j'ai des horaires toujours différents, et les bruits me gènent donc souvent, mais je m'efforce de ne jamais faire de bruits qui inconfortent les voisins qui eux ont des horaires 'normaux', et de minimiser les heurts pour les bruits 'normaux' que je subis. Cependant, il y a des limites...mais là, mieux vaut en parler, les voisins ne peuvent pas deviner quelle est la situation.

Je compatis donc autant pour ceux qui se plaignent que pour ceux qui ne peuvent faire les travaux.

Notez quand-même que certains faits divers parlent de postiers (horaires de nuit ou très décalés) qui prennent le fusil de chasse et tirent dans le tas quand des cortèges de voitures passent en klaxonnant après un mariage, ou des supporters de football après victoire de leur équipe.

Ce qu'il font n'est pas excusable, mais compréhensible, s'ils en arrivent à être excédés et exaspérés, le pétage de câble n'est pas loin.

Et de nos jours les gens vivant à des horaires décalés sont nombreux, donc tentons de ne pas créer de conflit en oubliant qu'eux aussi ont besoin de repos.
Répondre
karters- 18 juin 2015 à 04:59
Vous arrivez à jouer du piano en sourdine vous ??
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Harcèlement de voisinage pour tapage diurne » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une