Contrat d'Avenir et conditions eligibilité

Pourkali - 26 févr. 2009 à 13:05 - Dernière réponse :  melou
- 26 févr. 2009 à 14:50
Bonjour,
Pour prétendre à un Contrat d'Avenir (CAv), il est dit qu'il faut bénéficier d'un minima social.
Mais est-ce la seule condition d'éligibilité ?
Faut-il être demandeur d'emploi ?, ...

Par exemple, actuellement je suis :
- salarié (en fin de CDD),
- ET bénéficiaire du RMI,
- MAIS pas inscrit comme demandeur d'emploi.
Il y a un CAv qui me plairait bien. C'est exactement ce que je recherche.
Et j'aimerais bien rompre mon CDD actuel (qui de toute façon arrive à sa fin) pour faire le CAv
car j'ai peur que l'occasion ne se représente pas d'aussitôt !
Alors ai-je le droit à un Contrat d'Avenir, oui ou non ?
Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
+1
Utile
tu peux pas il faut être demandeur d'emploi touchant soit ASS, API ou RMI
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de titivlou
+1
Utile
Et si je m'inscris comme demandeur d'emploi ! ?
Je suis salarié mais pas en CDI à temps complet donc je peux m'inscrire !
Mais est-ce que ça suffira ?
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Pourkali
+1
Utile
Bonjour,

il existe plusieurs catégories de demandeurs d'emploi (indemnisé ou non, libre de suite ou non, etc....) Donc il n'est pas interdit de s'inscrire pour chercher un emploi et être en cdd.

Tu bénéficies du RMI donc tu es éligible au CA.

Passe par un conseiller Pôle Emploi pour postuler sur ce CA. Si besoin il t'inscrira immédiatement et c'est réglé.

Bonne continuation
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de melou
Stéphanie198762 49 Messages postés mercredi 25 juin 2008Date d'inscription 21 avril 2009 Dernière intervention - 26 févr. 2009 à 13:51
0
Utile
tu peux pas etre en cdd et inscrit a l'anpe enfin je pense pas, par contre si tu es demandeur d emploi et rmiste là tu peux moi ma mere fait ça.
Commenter la réponse de Stéphanie198762
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une