Harcelement de la part d'une voisine [Résolu/Fermé]

mykete 6 Messages postés samedi 7 mars 2009Date d'inscription 18 avril 2009 Dernière intervention - 15 mars 2009 à 16:15 - Dernière réponse :  Titine
- 14 janv. 2018 à 16:15
Bonjour,
Si je vous écris aujourd'hui c'est parce que j'ai vraiment besoin d'aide et de conseils. Mon mari et moi avons deux enfants en bas âge et sommes propriétaires d'un appartement au 2nd étage, depuis 2005,dans une résidence de 6 étages, comportant chacun 3 appartements par palier. Depuis environs 2 mois nous subissons un harcèlement moral (qui a abouti à une agression physique) de la part d'une voisine, qui habite au rez de chaussé. (A savoir qu'il y a un appartement quasi jamais occupé, entre elle et nous) Cette personne, âgée d'une 40 tain d'année et sans enfant, est montée à notre domicile, une première fois pour nous demander si nous entendions, comme elle du bruit, la nuit. Nous avons répondu que oui ils nous arrivaient d'entendre du bruit mais nous sommes en immeuble et il convient de faire avec certains désagréments (qui je dois dire, ne sont pas si perturbateurs que la personne le laisse entendre). Elle est remontée à plusieurs reprises pour prétendre que le bruit venait finalement de chez nous!! Elle est persuadée que nous déplaçons du mobilier la nuit (pour ceux qui sont parents de jeunes enfants, vous savez combien les nuits sont courtes...) A la suite de cela, mon mari a subit une agression de la part d' une des connaissance de ladite voisine qui lui avait sois disant constaté que le bruit occasionné provenait bien de notre appartement, puisqu'il avait collé son oreille à notre porte, une nuit.
Nous avons déposé plainte pour agression physique, plainte qu'ils ont retourné contre nous, au motif que les deux protagonistes ne venaient que discuter avec nous et mon mari les aurait donc agressé...Aujourd'hui, mon époux à fait établir un certificat médical qui atteste d'un eodeme pharyngé suivi d'une ITT de 3 jours, et l'agresseur a également fourni un certificat pour douleur portée par un coup au niveau des lombaires.
La voisine dit posséder plusieurs témoignages (que je juge de complaisances). Ma question est donc la suivante: Comment prouver notre bonne fois et que faire contre des témoignages de complaisances?
Pardon pour la longueur du texte, mais j'ai essayé d'être le plus complète possible. Merci d'avance pour vos réponses ou témoignages.
Dernière précision, ladite voisine a déjà déposé plusieurs mains courantes contre les voisins, pour tapage (au motif que les gens levaient trop bruyamment leur volets et ouvraient trop bruyamment leur garage), et contre l'entreprise qui gère la chaufferie, pour "coup de bélier dans la chaudière"..
Afficher la suite 

38 réponses

Matthieu-B 494 Messages postés mercredi 28 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 19 janvier 2016 Dernière intervention - 2 mai 2011 à 18:22
+15
Utile
1
Pour connaitre les moyens d'agir en cas de harcèlement de la part d'un voisin, vous pouvez consulter notre fiche Voisin et harcèlement : agir en cas de conflit de voisinage.
Cordialement
+12
Utile
salut
ben moi aussi j'ai pas mal de problemes avec la voisine du dessus (divorcé et pas d'enfant) je ne fait pas de bruit et je ne sais pas quoi faire je fume une cigarette elle dit que la fumée rentre chez elle, si je parle au télèphone elle dit quelle entend tous ce que je dis (je parle fort) je me suis abonné au ciné car je ne peu plus allumé ma télé................................ j'ai meme eu l'idée de voire un psy car je ne ne suport plus tous ça
+11
Utile
Bonjour,
j'ai eu à faire à ce genre de personne et me suis usée la santé . La mauvaise foi est un poison ...qui fausse les cartes ...mais vous avez un atout : les nombreuse plaintes déposées par cette dame qui a les nerfs malades ...
Que dit le syndic ?
Essayez d'obtenir des témoignages inverses, mais encore faut il que les autres voisins ne se défilent pas au motif qu'ils ne veulent pas d'histoires alors qu'ils constatent verbalement que vous avez raison et qu'ils vous plaignent ... ça c'est frustrant !
dudu694 118 Messages postés mercredi 1 avril 2009Date d'inscription 5 juin 2009 Dernière intervention - 7 avril 2009 à 10:20
+6
Utile
oui bien sûr , faites du bruit, pourrissez lui la vie comme ca même vos voisins verront que vous faites du tapage et s'il dépose plainte et que la police, manque de bol, se présente ce jour là et bien il sera constaté que c'est vous qui faites c...!
Cela se retournera contre vous ou au pire cela finira en bagarre car croyez moi les gens malade sont souvent les gens qui sont le plus difficile à faire partir et à déstabiliser ; ils ont une case en moins et croyez moi avec tout ce que l'on voit de nos jours les fous n'ont rien à perdre...Par contre contacter la mairie ou la police municipale et demander leur comment fonctionne l'hospitalisation d'office c'est une procédure qui permet d'interner des gens qui représente une menace pour les autres ou soi même ; je ne sais pas trop comment cela fonctionne mais renseignez vous on ne sait jamais...3
Bien à vous
+5
Utile
Chère Mykete,
C'est toujours difficile de tomber , en communautée, sur "la lèpre de l'immeuble" en parlant poliement.J'ai vécu plus de14 ans en hlm de 4 étages et 4 apparts à chaque étage.Malheureusement,il y avait la salope de l'immeuble.Nous avions 3 enfants:11ans,5anset 3ans.Mes enfants étaient les souffres douleurs de ce personnage sans âmes.Elle s'en prenait mêmee au personne âgées parcequ'il mettaient la"musique trop forte la journée".
Je suis ssuivis psychiatriquement pour dépression grave.Un jours, je me suis présenté chez elle car mes enfants ne voulaient plus allez jouer dehors à cause de cette taupe.Comme je savais quil ne fallait pas que je me mette en colère car là..j'ai attendu que son copain porte la main sur moi.C'était mon désir.J'ai été voir mon médecin traitant dans la foulée, 4 jours d'arrêt de travail.Le lendemain, je la croise avec son singe dans les escaliers.Leurs sourrires narquois ne m'a pas dérangé.Je me suis présenté chez tous les autres locataires avec qui je m'entendait bien et qui connaissait mon ,et surtout l'autre.J'avais écrit un courrier en stipulant que Mr et Mme ....x harcelait de la façon suivante pour rien les pauvres locataires qui commençaient à ne plus avoir de vie tranquille, et que même certaines personnes étaient au bord de la dépression(je vois que tu es prête ou déja dans une forme de dépression).Tout les locataires ont signés et j'ai envoyé le tout avec compte rendu médical à la maison mère des hlmou on dépend.Il y a un service sociale qui à pris en charge notre dossier .le couple à été obligé de quitté les lieux pour acte de troubles chez les autres locataires et allant jusqu'à la force.Si elle avait refusé de quitté les lieux, un service d'avocat spécialisé et, que si vous n'avez pas le plafond des revenus,il vous sera gratuit,et là vous les attaqués pour harcèlement morale et agression sur la personne de ton mari .VOILA
PS: plus vous serez de locataires à demander, plus les chances grandissent.
+5
Utile
4
Aujourd'hui je vais sortir de mon silence! Si vous avez lu mon premier message, vous comprendrez ce qui suit...
Le mardi 26 mai 2009, jour de la "fête des voisins" ...) alors que je rentrais chez moi après avoir fait quelques commissions, J’ai été violemment agressée par cette voisine, dans la cave. J'ai hurlé et des voisins m'ont immédiatement porté secours. Une des voisine m’a conduite aux services des urgences ainsi qu’au commissariat de police afin que je puisse déposer plainte. Elle a également été entendue par les policiers.
La protagoniste s’est présentée au commissariat pendant que je déposais afin d’en faire de même. Elle a, bien entendu, déclaré qu’elle avait été violentée par moi, alors qu’elle se rendait dans la cave pour chercher son vélo. Les voisins qui ont pris ma défense ont pu constater qu’elle n’avait pas de clés en mains pour se rendre dans le local à vélo (dont la porte est verrouillée) et qu’elle n’avait pas de poches à son pantalon qui auraient pu contenir des clés. Elle était complètement hystérique et tenait des propos incohérent.
Aujourd’hui, Les voisins mon intimé l’ordre de leur téléphoner, lorsque je sors de mon appartement, afin qu’ils veillent à ce que tout se passe bien. J’en suis malheureusement arrivé à ce point...
on devrait créer une association contre ce style de voisins que nous avons hélas... ca vire au n'importe koi. pour avoir le même style que vous dans mon quartier, je compatis et comprend bien ce que vous traversez. moi j'ai eu de la chance qu'elles soient bêtes en plus de méchantes, car elles m'ont frappées et insultée devant un voisin, qui s'est avéré être gendarme! (ce que j'ignorais). Donc un témoin capital en ma faveur. Bien sur j'ai porté plainte, et ces 2 femmes la sont restées 24 et 48 heures en garde à vue. (l'une s'étant ramenée bourrée.). et elles se sont prit un sacré savon. ceci était en septembre. récemment g été convoquée au comissariat pour savoir si l'ambiance avait évolué depuis ma plainte. cela m'a permit de complèter ma plainte vu qu'entre temps elles avaient reprit leur harcèlement.
Je vous souhaite bien du courage car je sais que c dur.
mykete > viou333 - 12 juin 2009 à 18:52
Bonsoir viou333

Pourquoi devons nous attendre qu'il se passe quelque chose de grave voire irréversible avant qu'une initiative soit prise????? Si "ma" voisine devait passer une nuit en garde à vu, je suis convaincu qu'elle me fera lyncher le lendemain...J'ai contacté le Député Maire, Le procureur du TGI de ma circonscription, 3939 Allo service publique! Résultat: il faut attendre...Je sais pertinemment que je ne suis pas la seule dans ce cas et qu'il y a bien plus grave, mais en attendant, on a encore tué ce matin, dans ma région (cf info du jour guemar), pour un problème de nuisance sonore!
Le mari d'une des personnes que je côtoyais dans mon ancien job, s'est fait assassiner par son voisin, en mars 2006! Peut-être que je psychote, mais en attendant je crois que je vais opter pour la cure de sommeil en centre fermé car mes nuits et mes jours sont des calvaires ( pour mes enfants aussi, privés de sommeil la nuit et privés de sieste le jour). Le pire c'est qu'elle agit sporadiquement et que le constat par un agent assermenté est quasi impossible. Je n'ai que le témoignage de voisins.
Je retiens l'idée d'une asso, ça doit surement déjà exister mais je suis incapable de mettre la main sur un site de ce genre.
Bonne soirée à vous.
viou333 > mykete - 12 juin 2009 à 19:04
Bonsoir Mykete
A vrai dire, si mes voisins ne m'ont pas agressée suite à leur garde à vue, c'est qu'un gendarme habitait dans mon immeuble et avait témoigné contre elles. Il a déménagé le mois dernier. Depuis, la voiture de mon amie a été mise en panne, un voisin s'est introduit chez moi pendant mon sommeil pour me voler la chienne, etc etc... La différence entre vous et moi, c'est que je suis victime d'agressions et harcèlements homophobes. Et que le sujet est sensible, donc plus prit au sérieux selon les lieux. Alors que quel que soit le type de harcèlement, c'est invivable. Je ne comprend pas que rien ne soit fait vis a vis de ça. Une de mes voisines est venue me voire ivre, me demander franco si j'étais "gouine". puis m'a dit qu'elle avait un fusil et n'hésiterai pas à s'en servir. C'est hallucinant la méchanceté des gens. Et pour les gens comme vous et moi, cela vire vite à la dépression. J'avoue que je ne dors plus la nuit tellement ça m'angoisse parfois. Si seulement nous pouvions trouver une solution! Hélas , c'est en vain,. A moins de déménager, mais d'un, c coûteux, et de deux, ce serait leur donner raison.
J'espère que cela s'arrangera pr vous. N'hésitez pas à me recontacter si vous le voulez.
Bonne soirée malgré tout!
mykete > viou333 - 19 juin 2009 à 20:30
Bonsoir viou333,

Aujourd'hui, un médiateur de ma commune a fait le déplacement jusqu'à notre domicile afin de prendre la température...Il a pris note de ce qu'on lui a dit et et a déclaré qu'il ne pouvait pas faire grand chose pour le moment étant donné qu'une procédure était engagée. J'ai également eu rdv chez mon avocat qui lui aussi m' a laissé entendre que mon dossier risquait d'être classé sans suite...Voilà, j'en suis là! Alors maintenant j'attends de me faire casser la figure correctement, avec si possible des témoins et 8 jours d'ITT! Il parait que c'est la seule condition pour que mon dossier avance ou en tous cas soit pris au sérieux. Je pense que pour vous, l'homophobie fera jurisprudence (du moins je vous le souhaite).
Très bonne soirée.
+5
Utile
Bonjour,
il y a un an et demi ma mère a acheté une petite maison de cour, elle y a mis tous son argent et n'a donc plus rien de coté, et malheuresement nos voisins nous cherchent des ennuies sans cesse ça en devient fatiguant, c'est un couple de personne agées mais pas trop, handicapées classés comme cotorep, tous les habitants de notre quartier les connaissent pour le fait qu'ils adorent les histoires, ils pretendent que l'on fait du bruit alors que nous ne bougeons jamais on invitent jamais personne, jeudi dernier mon beau pere est venu mangé a la maison cela faisait 6 mois que nous n'avions reçu personne, ils nous envoye la police sans arret parfois même alors que nous sommes tous en train de dormir, des que l'on rentre chez nous il nous attrape pour faire des histoires en plus nous on déteste tous ça c'est la premiere fois que ca nous arrive et ma mere fait maintenant une dépression on veut même vendre notre maison alors qu'on va perdre de l'argent avec la crise mais on en peut plus et il attendent qu'une chose c'est qu'un de nous en ai marre et leve la main sur eux pour qu'on puisse payer a vie. J'aimerais vraiment porter plainte mais ils font peur a toute la cour donc je n'aurais pas de temoignage et il joue la comédie grace a son handicap, (c'est ce qu'il a fait chez le médiateur qui lui a alors donné raison). Que puis je faire pour m'en débarasser? et j'ai si mal au coeur pour ma mere qui avait voulu devenir proprietaire toute seule pour la premiere fois et qui se retrouve a plus oser rentrer chez elle, ce sont des gens sans coeur qui ne pensent pas au mal qu'il peuvent faire
antonia9502 - 18 janv. 2010 à 20:06
+4
Utile
1
y a vraiment des gens qui n'ont rien d'autre à foutre que de faire du mal autour d'eux. Je pense que les hopitaux psychiatriques ont encore des places disponible pour ce genre de personnes je voit pas en quoi le fait que telle personne soit lesbienne ou quelle est tel ou tel autre mode de vie puisse gener ces voisins après c'est vrai que certains voisins sont très bruyants j'en ai connus genre je met la télé à fond toute la nuit je perce des trous dans le mur à 4h du matin c'est personnes là il faut les traitées pour ce quelles sont des malades mais ont ne peut se facher parce qu une chaise grince un enfant pleure ou chien aboye quelque fois la nuit.
exactement! les gens qui passent leur temps derrière la fenetre a épier commérer etc..... c'est pathétique. mais quand ca tourne a la violence.... après des voisins bruyants j'ai eu, comme tout le monde. il y a certaines choses qui passent, d'autres moins! mais le dialogue est important dans ces cas la!
Marie S 7779 Messages postés lundi 9 février 2009Date d'inscription 16 juillet 2009 Dernière intervention - 17 avril 2009 à 20:19
+3
Utile
1
Je précise que ma voisine exerce la profession d'infirmière, voici sa dernière sortie et je trouve qu'elle déshonore sa profession : "J'ai appris que tu avais un cancer, vivement que tu crèves avec !"
Quand je pense qu'il y a des teste psychotechniques pour exercer cette profession.
Une femme si bonne, si dévouée envers ses patients, qui pourrait l'imaginer fonçant dans un compteur avec sa voiture.
Bonjour... je me suis rendue sur ce site par hasard, en cherchant des renseignements sur le harcèlement de la part des voisins. il y a beaucoup de bon sens énnoncés dans les diverses réponses. hélas, je ne trouve plus de solution non plus. Moi c ma chienne qui aurait pu mourir cette nuit grace a mes voisins. Apparement mes chers voisins ont une clef de chez moi et s'introduisent la nuit chez moi quand je dors! s'il vous plait, dites moi comment cela c'est fini pour vous. car la je déprime complètement. j'en peux plus.
merci
Marie S 7779 Messages postés lundi 9 février 2009Date d'inscription 16 juillet 2009 Dernière intervention - 6 mai 2009 à 17:50
+3
Utile
Changez d'urgence la serrure !
Ces gens ne reculent devant rien ça ne me surprend pas outre mesure, j'ai l'habitude de vivre à côté de brindezingues...
Marie S 7779 Messages postés lundi 9 février 2009Date d'inscription 16 juillet 2009 Dernière intervention - 6 avril 2009 à 16:55
+2
Utile
Condamnée à rien du tout !
La police ne se déplace plus pour ce genre d'histoires de voisinage, inutile de déposer plainte directement auprès du proc, c'est classé sans suite ; il n'est plus possible désormais de faire d'emblée une plainte avec constitution de partie civile, trop de gens ayant abusé de ce système.

J'ai essayé l'ignorance, faire comme si je n'entendais pas les insultes, ça a duré de juin 2008 jusque mars 2009, mais ça n'a pas dérangé la harpie que j'ai à côté de chez moi !

Elle a été condamnée par décision administrative à 1 600 euros d'amende pour dégradation de matériel public en bordure de ma propriété, le but étant de me priver de courant et de gaz, ça ne l'a pas découragée, à la suite de sa condamnation elle m'a fichu sa main par la figure, la violence est donc montée d'un cran.

J'ai prévenu le responsable de son immeuble, ça ne la décourage pas non plus, et même au contraire, ce monsieur soutient sa locataire et croit ses mensonges.

Ces gens-là sont d'habiles manipulateurs, ils suscitent la violence pour l'instrumentaliser et s'en servir contre leurs victimes, car elles sont habiles en paroles, savent jouer la comédie.

Je pense que la seule solution est de partir encore faut-il retrouver à se loger ailleurs !
dudu694 118 Messages postés mercredi 1 avril 2009Date d'inscription 5 juin 2009 Dernière intervention - 6 avril 2009 à 21:23
+2
Utile
2
La police ne se déplace plus?? Oui si lors de vos appels il y a d'autres urgences qui se présentent et oui cela arrive mais je connais ce job et je peux vous garantir qu'ils bougent sauf s'il n'en ont pas envie, écrivez à votre maire et s'il le faut écrivez au procureur de la république, lui fera bouger la police.
Maintenant si même ses solutions ne vous parraissent pas concluantes et bien oui il vous faudra déménager ; bon courage à vous.
Il faut battre le mal par le mal...
Cette personne est malade. Vous ne pouvez ni la guerir ni la supporter ou supporter ses crises...
Ne vous laissez pas faire !!!
Sortez la tête hors de l'eau...

Elle vous reproche de faire du bruit alors que vous n'en faites pas !!!
Seule solution : faites en !!! Pourrissez lui ce qui lui reste de nerfs...
En clair : activez son hospitalisation !!
mykete 6 Messages postés samedi 7 mars 2009Date d'inscription 18 avril 2009 Dernière intervention > Tolerancezero - 18 avril 2009 à 18:51
Bonjour Tolerancezero,

Le problème avec ce genre de personne, c'est qu'elles ne vivent que par et pour le désarroi des autres. C'est la seule façon qu'elles ont d'exister! Honnêtement, je souhaiterai bien lui ruiner ce qui lui sert encore de nerf mais c'est elle qui m'aura à l'usure...Alors nous sommes entrain d'opter pour la fuite et la location ou la revente (sans doute à perte) de notre appart.
Bonne soirée et merci pour vos interventions.
Tartine.K 254 Messages postés lundi 1 septembre 2008Date d'inscription 10 septembre 2009 Dernière intervention - 6 mai 2009 à 20:39
+2
Utile
Bonsoir
Cela m'a couté 140 € mais j'ai la paix. Une serrure dite de haute sécurité : inviolable, infalsifiable, incrochetable, depuis je dors tranquille, impossible de faire faire des doubles de clefs, il faut une carte spéciale et l'expédier au fabriquant.
Plus personne ne vient faire ses courses chez moi en mon absence, et la nuit je suis aussi tranquille. Bien sûr de rage ils ont attaqué la porte de la cave et tenté en plein jour de fracasser ma porte, mais là c'était je pense juste pour essayer de me faire peur car s'ils avaient voulu ils auraient pu !
Bon courage
J'ai opté pour le déménagement, mais ce n'est pas facile de trouver un lieu adapté pour une personne à mobilité réduite.
Plus grave j'ai eu le malheur de faire intervenir la Police, j'ai appris cette après midi par la Préfecture que je suis considérée comme une personne dérangée !! Il faut que je ferme ma gueule ou c'est le placement !

Voilà ou j'en suis parce que je suis handicapée physique, que j'ai refusé de coucher avec un arabe et que j'ai refusé qu'une 2ème famille vienne vivre chez moi car j'occupe un F3 pour moi toute seule et eux trop nombreux doivent mettre leur matelas par terre tous les soirs, déplacer les meuble etc......
Pour avoir voulu rester propre, je suis salie !!!! L'enquête de voisinage a été faites chez ces gens là !
Je n'ai plus qu'à déménager le plus loin possible !!
Bon courage à tous
viou333 12 Messages postés mercredi 6 mai 2009Date d'inscription 24 décembre 2010 Dernière intervention - 6 mai 2009 à 20:48
+2
Utile
Dans quel monde vivons nous? c a glacer le sang.
antonia9502 - 18 janv. 2010 à 12:09
+2
Utile
1
dans un immeuble il faut toujours privilégié le dialogue quand c'est possible mais quand ont à faire à des personnes de mauvaises foies, un conseil dans l'immeuble ou je vie il y a aussi du bruit souvent ont croit que cela provient du dessus ou du dessous alors qu'en fait dans ce genre de construction ça résonne de partout et que moi qui croit entendre du bruit de la voisine du dessus et cela provient du dessous ou de la cage d'à coté. Mais tu trouvera toujours des personnes jamais contente moi aussi je vie seule et je n'ai pas d'enfant elle peut aussi demender à demenager dans un immeuble ou il y à plus de personnes seule, ou sur une ile déserte aussi.
Privilégier le dialogue oui, quand on est intelligent. mais hélas souvent, on tombe sur des personnes brusques et assez mauvaises. pour ma part, pas de dialogues possible. Bien que je n'importune personne, ne fais pas de bruit, mes voisins ne se sont pas génés pour venir me voir, m'insulter et me frapper sans chercher le dialogue, juste car ils ont des soupçons sur le fait que je sois lesbienne. (bien que je ne me suis jamais affichée. ils en ont été informés par un ex amie qui m'a fait du racket contre son silence. n'étant pas rentré dans son chantage, elle l'a clamé aux voisins.). dc dialogue oui, mais hélas, très peu souvent d'actualité.
antonia9502 - 19 janv. 2010 à 14:13
+2
Utile
1
j'ai oublié de te dire une chose dans le méssage précédent il faut que tu continue à vivre comme bon te semble et surtout à te montrer avec la personne que tu aime et tanpis pour pour le voisinage laisse les pour ce qu'ils sont vit ta vie soit heureuse et les autres tu leurs dit bien des choses.
Désolée pour mon silence j'ai été très occupée ces 2 derniers jours! merci pour tes messages de soutien. vivre non cachées avec ma copine, non. je ne veux pas m'afficher en pleine rue. Mais je ne renoncerai à ma copine pour rien au monde! Ils n'arriveront pas à me faire avoir honte de ce que je suis! les voisins, pas si simples! Hélas c'est très répandu les voisins agressifs, mauvais etc.... je n'aurai pas été homosexuelle, je suis persuadée qu'ils m'auraient harcelée sur autre chose. car en fait, leur vie sont bien vides et mornes, et cela est leur seul occupation palpitante de la journée! ce n'est pas pr rien que les feux de l'amour les interesse! car cela est croustillant, et ouvre une fenetre grande ouverte sur l'intimité fictive de personnages. ils le font ensuite dans la réalité avec leurs voisins.
+1
Utile
1
bien la voisine a peux de magnier. et pas tres polie. mon avi e eviter le contacte et les regard cela coupe deja beaucoupt de choce
hélas pas si simple. dur de sortir chaque jour sous les regards méprisants , hostiles, avec les insultes homophobes qui pleuvent. je fais de mon mieux pour garder la tete haute, mais ils me dévisagent, me regardent droit dans les yeux sans vergognes en me jugeant. c'est très pesant. j'avoue que depuis un an et demi quasi, je ne sors presque plus. trop dur.
antonia9502 - 18 janv. 2010 à 23:36
+1
Utile
dans ma cité il y à des gens avec qui je m'entend dautre pas ce avec qui je m'entend je fais tous les éffort possible pour entretenir l'amitié les autres il y à ceux que je ne connais pas avec qui je peux encor faire des éfforts ceux qui ne parlent à personnes que je réspectent et les cons ceux là je ne sais plus ce qu'il faut faire c'est les piresils nous pourrissent la vie
antonia9502 - 20 janv. 2010 à 15:18
+1
Utile
de toute façon si ont écoute certaines personnes il faudrait réouvrirles camps de concentration ont y mettrait les homos les noirs les les arabes les jeunes les enfants les boiteux ceux qui ont des animaux ceux qui ont les cheveux longs ou les cheveux courts bref ceux qui sont trop ceci ou pas assez cela dans une intervention précédente je parlai de ma voisine qui à perdue sa fille et que les voisins accusait de choses horribles et bien cette famille est tellemnt méchante qu'ils ont fais un coucous et bien ils ont en offert meme aux voisins qui ont dit du mal d'eux.
mykete 6 Messages postés samedi 7 mars 2009Date d'inscription 18 avril 2009 Dernière intervention - 6 avril 2009 à 15:08
0
Utile
Grand merci à vous pour vos témoignages. Je viens d'engager une psychothérapie mais je dois dire qu'à l'heure actuelle, la meilleure des psychothérapie reste vos témoignages!
A savoir que depuis, elle s'en est prise à mon petit garçon de 3 ans! En rentrant de l'école, elle lui a hurlé, du haut des escaliers (nous rentrions par la cave):" TU ARRÊTES!!!!TU ARRÊTES!!!! DE FAIRE DU BRUIT LA NUIT SINON TU VERRAS CE QUI T'ATTENDS!" Inutile de préciser que le petit s'est mis à pleurer et à hurler dans l'ascenseur et son petit frère de 8 mois lui a emboité le pas. Je lui ai expliqué qu'à l'avenir nous l'ignorerions et ferons comme s'il elle n'était pas là...plus facile à dire qu'à faire! Quant aux voisins, j'ai appris qu'elle avait engagé une pétition contre nous, qui se solde par 0 signature. Le syndic qui bien entendu est au courant de ses agissements (pour avoir eu maille à partir avec elle à plusieurs reprises, nous soutient mais ne s'inquiète pas plus que ça).

PS:Steph85, il y a une action en justice qui va être engagée contre elle et son sbire, pour les violences faites à mon mari, mais quand??? Et comme cette voisine est également proprio, il n'y aura sans doute pas grand chose à faire, si ce n'est de fuir. Merci encore.
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une

Harcelement de la part d'une voisine - page 2