Recherche
Posez votre question Signaler

Accident de scooter mortel pour un adolescent [Fermé]

gaby13 - Dernière réponse le 6 déc. 2009 à 02:28
Bonjour,
mon fils de 17 ans a été victime d un accident en scooter ,il est decedé sur le choc.lle conducteur de la voiture affirme qu il ne roulait qu a 110kmh limite max sur cette route,il n a pas freiné avant le choc et ne s est arreté que 300m plus loin,du fait qu il n y a aucune traces de frein la gendarmerie me dit qu ils n ont pas les moyens de verifier la vitesse de la voiture.est ce vrai?
mon fils a parcouru 93m du lieu de l impact jusqu a l endroit ou est tombé son corps et le scooter a atterri lui a 97m
Lire la suite 
Réponse
+9
moins plus
Sincéres condoléances a vous et votre mari

Ce qui suit n'est pas pour accabler votre fils !! mais pour defendre un peu le chauffeur de la voiture

Mais vous dites une 2 voies limitée a 110 km/h
Les scooter ne sont pas interdient sur ce type de chaussée ?

Vous dites le feu arriere hors service c'est trés imprudent et a la façon de vous lires je comprends que vous etiez au courant

Il roulai a environ 80 - 90 km/h un scooter n'est pas bridé a 45 km/h ?


Pour ce qui est de determiner la vitesse de la voiture & celle du scooter si les mesures éffectués sont correctes le rapport d'un expert en accident sera correcte
Renseigner vous auprés des tribunaux qui utilisent des expert pour etudier les accident pour eux

Réponse
+2
moins plus
bonjour madame

deja, toute mes condoleances pour ce drame , j'imagine parfaitement votre douleur
mais je n'ai pas comprise le sens de votre question

vous voulez savoir si il est possible que la personne incriminée n'est pas freiné? mais on ne peut pas vous repondre, sans avoir des elements de l'accident
comment s'est passé la collision? vous parlez d'une autoroute , mais comment s'est passé la collision*?

bon courage madame
cordialement

gaby13- 19 avril 2009 à 17:35
voila nous etions le vendredi 13 fevrier a 21h15mon fils revenait de l entrainement de rugby et a emprunter la voie rapide pour rentrer,une scenic la percutée de plein fouet par l arriere droit,le conducteur de la voiture n a pas pu l eviter et il dit qu il n a pas eut le temps de freiner avant l impact,l accident s esr passé sur une ligne droite a double voie un soir de pleine lune,mon fils n avait pas le feu arriere mais mettait ses clignotants pour prevenir de sa presence,le conducteur de la voiture affirme qu il n a jamais vu le scooter devant lui.apres le choc la voiture a été tres endomagée,pneu crevé,coté avant droit completement arraché les airs baggs sortis et en plus il avait son enfant de 7 ans a coté de lui en tant que passager le pare brise cassé,malgré tout cela le conducteur a continué sa route sur 200m a prit une sortie ,a fait les 3\4 d un tour de rond-point et enfin s est arreté.le scooter de mon fils a été completement pulverisé,on aurait dit qu il etait passé dans une broyeuse,je pense que la vitesse du conducteur au moment de l impact etait superieur a 110kmh,mon fils pouvait pousser le scooter jusqu a 80voir90kmh vitesse a laquelle je pense qu il roulait se soir la;je comprends pas vu le peux de difference de vitesse entre les 2 vehicules comment le choc a pu etre aussi violent?
comment la police ne peut pas calculer la vitesse de la voiture?
mon fils a parcouru une trajectoire de 93m de longueur avant d "atterrir" au sol et le scooter 97m
le conducteur affirme qu il etait concentré sur la route!
mon fils pesait 75kg-mesurait 1,87m et le scooter pesait plus de 100kg.
pour les gendarmes c est un accident banal.
sophiag 30401Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 31 mars 2015Dernière intervention - 19 avril 2009 à 17:55
bonsoir gaby
si vous avez les moyens , faites appel a un avocat , qui lui meme, demandera une enquete et designera un expert en demandant une enquete sur les circonstances de cet accident

je ne vois que cela, si les gendarmes vous lachent, il ne reste que la voie judiciaire , le depot de plainte ect

bon courage a vous , surtout en esperant que vous n'etes pas seule et entourer
cordialement
gaby13- 20 avril 2009 à 01:21
merci de votre reponse mon mari et moi sommes ensemble pour essayer de decouvrir la verité sur la perte de notre fils
Réponse
+2
moins plus
bonsoir madame, je viens de lire votre article, je me trouve dans une situation similaire, mon frère agé de 24 ans viens de se tuer vendredi 22 mai un automobiliste trop pressé leur a coupé la route, lui et le passager sont dcd sur le coup.Je compatie a votre douleur .Céline

Réponse
+0
moins plus
Bonjour..
Tout d'abord je dois vous dire que nous prenons part à votre douleur...
Quant à la question de savoir si on peut déterminer la vitesse du véhicule au moment du choc, on ne peut y répondre avec précision... Tout au plus peut-on faire des 'estimations'... Prenons la trajectoire du scooter et admettons que celui-ci ait été projeté dans les airs avec un angle de 45° (Portée max pour une vitesse donnée..) le calcul donne un peu moins de 110 km/h. Si l'angle de départ est plus grand OU moins grand la vitesse sera supérieure à 110.. Et encore faudrait il que la vitesse initiale du scoot soit celle du véhicule percuteur! (Il est fort probable qu'elle soit inférieure..). Donc si on admet une trajectoire aérienne la vitesse du véhicule était probablement supérieure à 110... Mais peut être que la trajectoire était mixte: aérienne puis glissement.. Là on ne peut pas faire d'estimation assez précise...
Par contre la distance d'arrêt (300m) ne semble pas correspondre à la vitesse annoncée.. 100/120 m max serait plus correct, mais cela dépend du temps de réaction du conducteur et de l'état de la chaussée ainsi que du véhicule...
En conclusion le véhicule roulait sans doute à 110 voire plus! Difficile d'en dire plus... Les éléments donnés ici n'engagent que moi, je ne suis pas 'expert' en la matière...
En vous souhaitant bon courage..

gaby13- 20 avril 2009 à 01:30
merci de votre repnse ,mon fils a éffectué une distance de 93m de longueur et sont corps est tombé completement a droite dans le fossé qui bordait la voie expresse.
gaby13- 20 avril 2009 à 01:33
la route esr en parfait état ,refaite que depuis quelques mois seulement et la bordure de droite suffisament large pour que le conducteur puisse s arreter precipitament,comme il aurait du le faire en toute logique.
Réponse
+0
moins plus
Bonjour ,

La gendarmerie "de base" ne dispose pas des moyens necessaires pour determiner les elements que vous recherchez.

Comme il vous l'a été suggéré, prenez un avocat qui demandera la designation, par le tribunal, d'un expert.

Ce dernier dispose de logiciels qui, compte tenu des informations relevées par les enqueteurs et qui lui seront communiquées, pourra lui permettre de determiner au plus pres la vitesse du vehicule percuteur.

Compte tenu de l'heure de l'accident, le conducteur du scenic avait au minimum la "portée" de ses phares pour detecter un obstacle sur la route.
S'il etait en feux de croisement, c'est qu'un vehicule arrivait en face. A ce moment, la silhouette du scooter etait obligatoirement visible.

Il est egalement surprenant que le vehicule n'ait pas freiné, le conducteur s'est bien rendu compte qu'il avait percuté quelque chose, sans oublier qu'il a dû voir soit le coprs, soit la moto sur sa route.

De la à penser qu'il ne se trouvait pas dans un etat normal ... il n'y aurait qu'un pas, facilement franchissable.

gaby13- 20 avril 2009 à 01:19
je vous remercie de votre reponse,mon mari et moi avons ecrit au procureur pour qu il prenne les choses en main,pour se qui est de l avocat j ai contacté mon assurance pour quelle me designe mon avocat pour la protection juridique le probleme est qu elle me demande mon récépicé de depot de plainte a l encontre du conducteur et les gendarmes a se jour ne me l ont toujours pas donné,lorsque j essaie de joindre le gendarme chargé de l enquete il n est jamais la,nous avons du aussi nous debrouller pour faire revenir se qui reste du scooter,car il etait parti a la destruction sans etre expertisé,dans cette affaire les gendarmes ne prennent aucune initiative c est a nous de tout leur dire.ils n avaient meme pas songer que le conducteur de le voiture pouvait etre occupé a parler sur le portable au moment de choc on leur a demander de verifier son telephone ,ils ont repondus qu ils devaient avoir l accord du parquet pour pouvoir le faire,et comme par hasard le parquet aurait refusé.nous ne savons meme pas le nom de celui qui a tué notre fils car il a le droit a l hanonyma,on sait juste qu il habite a 5ou 6 km de chez nous.les gendarmes attendent les resultats des tests toxicologique du conducteur.ce conducteur avaient ses deux enfants avec lui dans la voiture,dont 1 en tant que passager a l avant,apres l impact je ne comprends pas pourquoi il ne s est pas arreté pour voir si son petit etait blessé ou pas,c est le premier reflexe de tout parent responsable,car le choc a été extremement violent vu les degats causés sur la voiture et le scooter.
sophiag 30401Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 31 mars 2015Dernière intervention - 20 avril 2009 à 06:53
bonjour gaby

harcellez la gendarmerie en exigant ce depot de plainte ou dans ce cas la , allez dans une autre gendarmerie ou commissariat deposer cette plainte, ne serais ce que pour pouvoir demarrer la procedure, ensuite l'avocat prendra le dossier en main

courage, Madame, je ne sais quoi dire d'autres, je pense que votre combat est un combat qui vous permettrait d'etre apaiser, car ce qui gene dans cette histoire, c'est le comportement de l'autre conducteur

il s'enfuit dans un premier temps ..?

il ne cherche meme pas a vous rencontrer ensuite .?

tout cela ne denote pas d'un comportement claire et comme disait Foyer, la conclusion qu'il aurait ete en etat d'alcollemie est tres tentante

malheureusement, ce genre d'epreuve est longue, mais vous n'avez plus rien a perdre de toute facon et si vous avez raison sur vos souspons, alors, il est normal que cet homme ne se sente pas a l'abri , ne serais ce que parce qu'il n'a meme pas chercher a vous contacter, a venir compatir , si tout etait net et claire de son coté

soyez forte , avez vous d'autres enfants ? (je sais bien que celle ci ne peut la remplacer ) mais juste pour savoir si vous n'etes surtout pas isoler dans votre douleur ?

cordialement
Réponse
+0
moins plus
mon frere et decedee dans les meme circonstance et au meme age la gendarmerie apres enquete a reussi a determiner la vitesse du chauffard je vous presente mes sincere condoleance

Réponse
+0
moins plus
Peut etre que les 300 m parcourus par le conducteur peuvent inclure la notion de peur de choc et de panique....

Réponse
+0
moins plus
Je compatis à votre souffrance. La mort d'un proche est toujours une dure épreuve...

Si vous souhaitez voir l'auteur responsable de l'accident condamné et vos préjudices indemnisé, je vous conseil de vous entourer d'avocat et expert compétent en la matière.

Dans ce genre de situation, les victimes ne peuvent faire valoir leurs intérêts du fait de la souffrance éprouvée et dans la plupart des cas, de l'absence de compétente particulière en la matière.

liens utiles :

http://www.defenseprejudice.fr/ http://www.defenseprejudice.fr/specialiste-indemnisation-prejudice-corporel.html http://www.defenseprejudice.fr/indemnisation-accident-route-voiture.html http://www.defenseprejudice.fr/indemnisation-victime-erreur-medicale.html http://www.defenseprejudice.fr/... http://www.defenseprejudice.fr/indemnisation-victime-accident.html http://www.indemnisation-victime-accident.fr/ http://www.indemnisation-victime-accident.fr/...

Ce document intitulé « accident de scooter mortel pour un adolescent » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une