Posez votre question Signaler

Charges salariales dirigeant SASU vs EURL

Lim - Dernière réponse le 17 janv. 2015 à 12:29
Bonjour,
J'envisage de créer une petite société de conseil et j'hésite entre les dux statuts qui se ressemblent : EURL et SASU.
Le principe serait de ne pas être rémunéré pendant les 18 premiers mois mais ensuite (... si possible), de percevoir un revenu.
D'après ce que j'ai pu voir, le gérant d'EURL est considéré comme Travailleur Non Salarié, alors que le président de SASU est considéré comme un salarié normal.
Donc ma question est de savoir quels sont les charges qui pèsent sur l'entreprise pour chacun de ces deux statuts pour ce qui concerne le salaire du dirigeant, tout en sachant, si je ne me trompe pas, que le gérant ne bénéficie pas d'assurance chômage et qu'il lui appartient de cotiser par ailleurs.
Si vous avez des éléments de réponse, le top serait si ous le pouvez de donner pour 1000 € nets perçus par le dirigeant (moi peut-être... :) ), ce que cela coute au total pour l'entreprise.
Merci pour vos avis avisés,
Lim.
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Ah ?!

A priori, j'en suis pour 750 € de création tout compris. Après ce doit être entre 200 et 250 € par trimestre de frais comptables.
arcade- 21 juil. 2013 à 15:51
69 Euro d'expert comptable par mois
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Oui en création j'avais payé 1250€ de frais d'avocat auquel on ajoute les frais d'annonces légales d'environ 450€ (et ça ils oublient souvent de nous le dire).

Les 3600€ je parlais d'une transformation de EURL en SAS... car ça fait intervenir plein de monde... avocat, comptable, commissaire a la transformation et greffe...
PAulT- 21 oct. 2011 à 15:24
Pour ma part je l'ai fait moi même sur

http://www.transformation-en-sas.net

Le dossier est gratuit, l'annonce 199 euros seul le rapport m'a ete facturé par mon expert comptable pour 900 euros...

Pour le reste de la formalité il n'y a pas l'obligation de passer par un avocat ni autre pro...
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Oui j'ai bien l'impression que la SAS vaut mieux que la SARL.
En revanche, si l'on ne souhaite justement pas être salarié et que l'on est sur de ne jamais avoir d'associés, l'EURL est peut-être plus avantageuse que la SASU, à la protection sociale près.
danybr- 16 mars 2010 à 19:24
oui tout a fait les charges sociales sont plus faible.
Maintenant si comme moi vous avez une activité salarié dans une autre entreprise, la sas est mieux car vous ne prenez pas de salaire dans la sas, il n'y a aucune charges sociales et vous prenez l'argent sous forme de dividende.
Répondre
Cathyhello- 17 janv. 2014 à 01:28
Oui le fait de travailler 120 H (3 mois à 40H) cela me permet d'être assurée sociale pendant 2 ans. Mais savez-vous si je peux bénéficier d'une mutuelle de groupe si je ne me salarie pas tous mes mois. <y a t-il un salaire minimum tous les mois ? Je n'arrive pas à avoir l'info (je suis en SAS)
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Oui, mais même sans salaire, n'êtes-vous pas salarié ?
Cela ne présente-t-il un problème potentiel ?
danybr- 16 mars 2010 à 20:35
effectivement si vous n'êtes salarié nul part, vous n'avez aucune protection sociale, ni cotisation retraite.
Dans mon cas je bosse dans une autre boite en parallèle, donc aucun intérêt de prendre l'argent sous forme de salaire dans ma sas...
Répondre
Fefe81- 27 avril 2014 à 10:13
Bonjour Danybr,
Vous êtes président deSAS ou SASU donc TAS et salari? dans une autre entreprise. Légalement pas de souci? Je m'oriente vers cette solution avec la particularit? de ne pas me verser de salaire dans la SASU la première année. Avez vous un conseil ou des références pour cette configuration?
Merci
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
En fait, je voulais dire que salarié, même sans salaire, peut être incompatible avec le fait d'être salarié (rémunéré) en temps plein dans une autre société. Non ?
danybr- 16 mars 2010 à 21:19
Sans salaire vous n'êtes pas salarié.

Ensuite le seul problème qu'il peut y avoir à cumuler un emploi salarié avec une autre activité qu'elle soit TNS ou salarié sont les clauses de votre 1er contrat salarié : Exemple d'une clause d'exclusivité. Mais le problème sera le même que vous soyez gérant de SARL ou président d'une SAS.
Répondre
peyo26- 1 juin 2011 à 11:52
En SAS tu es obligé d'être salarié et donc de percevoir un salaire!!!
Répondre
SAS- 13 juil. 2011 à 15:58
Faux, un mandataire social (Président, DG de SAS) de touche de rémunération que quand il le souhaite et le fixe, et n'est pas salarié.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
OK c'est bien ce qu'il me semblait...

Merci !! :)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je suis déjà autoentrepreneur, mais je ne pourrai plus y prétendre, ayant trop gagné cette année, d'un autre côté, si je dois payer des charges sociales, des charges patronales et des frais pour la compta, il ne me restera plus grand chose au final, surtout si je veux investir sur des projets (qui plus est, ce serait plus cher d'investir si j'étais entrepreneur individuel en régime réel, d'où l'idée de créer une société). Donc solutions limitées. Si c'est pour me retrouver avec un malheureux smic, autant aller bosser à Prisunic, je me prendrai moins la tête pour le même salaire de miséreux ;)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Pour moi il n'y a pas de minimum tel qu'en autoentrepreneur...
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Que je comprenne.
Nous sommes en année N et j'encaisse un chèque qui me fait dépasser ce jour J, soit 3 mois avant la fin de l'année N.
En année N+1, on risque de considérer que j'étais non plus AE mais EI sur les 3 derniers mois et on me fera payer comme si je l'avais été en conséquence ?

Pour moi, je dépasse parce que mes revenus en droits d'auteur et mes revenus en tant qu'AE se cumulent et me font dépasser. Il faut donc que j'arrête d'être AE et quelque soit le moyen alternatif d'avoir ces revenus (en droits d'auteur encore, par exemple, ne serait-ce que pour finir l'année), ça devrait suffire ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
je ne sais pas dans quelle catégorie tu te trouves pour les droits d'auteur
mais si cela n'a rien avoir avec l'AE il n'y a pas de souci
l'AE a été créé pour cumuler petit boulot et chef d'entreprise
si auteur est un petit boulot et l'AE chef d'entreprise, il devrait pas avoir de souci
mais passe aux impôts quand même poser la question et ramène la nous

PS: sur l'année on est AE ou EI mais pas les deux même à des périodes différentes. si tu dépasse les plafonds AE tu sera redevable sur toute l'année


PS2: pour la SASU il y a des risques,si vous faites banqueroute normalement les créances se limites au apports, mais si il y a fautes de gestion avérées, on peut piocher dans vos biens perso, et on pioche d'office si les apports sont insuffisants. avant l'apport minimum accepté étais 37 500€
à bon entendeur ... salut

PS3: <-- je me l'achète demain<-- LOL
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
C'est à dire "catégorie" ? Pour les DA, je suis juste assujetti, sans contrat écrit (hum) et on peut dire que c'est du forfait (hum bis). Je touche à peu près autant qu'en tant qu'AE. Je pourrais par ailleurs être affilié.
Rien à voir avec l'AE, en terme d'activité ? par exemple AE > développeur de sites Web et DA > développeur de logiciels, ce serait à proscrire ? tandis que DA > rédacteur de blog (par exemple), suffisamment distinct de développeur, donc ce serait bon ?

Je songeais d'ailleurs à m'affilier pour l'année prochaine, cela me permettrait d'avoir d'un côté, une protection sociale via l'Agessa, et de l'autre, créer une société, quitte à récupérer des revenus sous forme de dividendes en fin d'exercice.

Cependant, j'ai calculé rapidement hier soir (il faut que je vérifie ce jour) et je dépasserai si on cumule tous mes revenus AE+DA et si je continue à toucher de l'argent après aujourd'hui pour cette année. Donc dans le doute, il faudrait que je vois pour tout stopper. Je pense qu'on peut me payer qu'à partir de 2011 sans problème le cas échéant.

En gros, pour l'EI, c'est rétroactif si je suis un AE dépasseur. Flûte...
Il est vraiment temps que j'arrête de gagner de l'argent ;)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
danybr, je suis curieux de connaitre ta méthode pour travailler pour cotiser le minimum de retraite en tant que salarié et à la fois de travailler pour ta boite et gagner un max pour obtenir le train de vie fabuleux et une retraite à 45 ans

cela sous-entend:
2 boulots qui ne se chevauche pas sur la concurrence et l'emploi du temps
total annuelle des 2 fait environ 1800h (pas question de travailler + pour perdre sa santé)
le CA doit être énorme
vu ta connaissance du sujet, peut être je me trompe mais tu avoisines forcément les 30 +ou - (+jeune trop con, + vieux trop tard pour envisager une vie pareille sauf si tu en as de la bouteille)

donc 15 ans de boulot à peine pour être pénard les 40 années suivantes


après réflexion je veux juste connaitre tes placements, je veux faire pareil
LOL, mais en privé bien sur
doddy- 14 oct. 2014 à 18:48
mes placements moi c est get easy
va voir cette video et reviens vers moi
tu risque d alluciner
je te laisse mon mail ***@***

pour info jai 40 ans un resto et une auto entreprise et je lis regulierment les nouvelles infos pour les societes et je me tourne vers une sasu le rsi c est la jungle et on paye a max
8250 e de salaire pour 6240 e de cotisation
cherchez l erreur
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
merci a tous pour cette discussion interessante.

j aurai besoin d une precision.

Je vais etre dirigeant non salarie d une sasu soumise a l IS
Je ne vais donc pas me verser de salaire.

Mon statut releve t il bien quand meme des assimilie salaries ?

Cela veut il donc dire que je n ai droit ni a une protection sociale ni a une assurance chomage.
Si oui, pouvez vous conseiller quelques organismes prives auxquels cotiser (protection sociale, chomage te retraite)

merci beaucoup pour votre aide.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour tout le monde,
Je compte moi même créer une entreprise rapidement, et j'hésite depuis un certain temps entre une EURL et une SASU.

L'hésitation vient du fait que je préfère la SASU, mais que le fait que le président soit obligatoirement salarié (si salaire) avec 57% de charges est un facteur bloquant par rapport à l'EURL.
Je ne savais pas comme le dit danybr, qu'il était possible de faire entrée des associés en SASU sans leur verser de dividendes, en gardant l'usufruit des dividendes. (chose impossible en SARL)

Sinon ma question, serait, en partant du principe que l'on monte une SASU, avec un salaire au SMIC pour le président, et le reste en dividendes, n'est-il pas possible de rivaliser(différence faible) avec l'EURL concernant la rémunération final du président ? (je garde un SMIC pour garder de quoi vivre en activité principal)
Quelqu'un aurait une idée de ce que peut donner cette différence avec un CA vers les 35000€, en optimisant au maximum les charges dans les deux cas ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Si tu habites en Ile de France, je te recommande ces petits Dejeuners d'informations gratuits pour les créateurs d'entreprise

Tu y trouveras certainement des réponses à toutes tes questions y compris comptable

http://www.ifcpa.org/entreprise/
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Charges salariales dirigeant SASU vs EURL » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une