Signaler

Location appartement délai de rétractation

Posez votre question Toy - Dernière réponse le 11 janv. 2010 à 14:08 par kriska54
Bonjour,
Voila j'ai emméagé hier dans mon appartement et lors de la visite je ne m'étais pas apperçue de la mauvaise qualité d'isolation. Cette nuit j'ai passé ma premiere nuit et je me suis couché à 7h du mat et levé 10H45. C'est pour vous dire à quel point les voisins m'ont reveillé cela va de la simple discution au rangement, a la decente des escalier... Et ma question AI JE UN DROIT DE RETRACTATION en sachant que cela ne fais pas une semaine que j'ai emménager dedans ????
Utile
+8
plus moins
Rétraction non mais préavis de 3 mois
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Oui malheureusement il n'y a pas de délai de rétractation pour les locations d'appartement! Le seul moyen que tu as est de trouver un moyen pour réduire le temps du préavis ( c'est a dire mutation, pert ou reprise d'activité ) ! Je suis confronter au même problème
Bon courage
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Voici un texte a l'appui (lisez le souligné trouvez sur http://www.icommeinfo.com/logement/location/location-comment-rompre-le-bail,2681)
Si le locataire peut résilier le bail à tout moment, le bailleur qui veut y mettre fin subit beaucoup plus de contraintes. En effet, ce dernier ne peut pas donner congé en cours de contrat, sauf exceptions (défaut de paiement du loyer et des charges, non-versement du dépôt de garantie, absence de souscription d’une assurance garantissant les risques locatifs, etc.).
Donner congé dans les règles

Doit-on attendre l’échéance du contrat pour y mettre fin ? Non : l’article 12 de la loi du 6 juillet 1989 dispose que "le locataire peut résilier le contrat de location à tout moment", sous réserve de respecter certaines conditions de forme et de délai. Ainsi, si vous envisagez de déménager, obligation vous est faite de donner congé à votre bailleur par lettre recommandée avec avis de réception.

La date de réception de ce courrier marque le point de départ de votre préavis. Jusqu’à la fin de cette période (trois mois, jour pour jour), vous êtes alors tenu de payer le loyer et les charges, même si vous décidez de quitter le logement avant la date convenue (à moins de trouver un accord avec votre propriétaire).

Toutefois, en cas de mutation, de licenciement, de premier emploi, ou lorsque le locataire retrouve une activité professionnelle après une période de chômage, le délai de préavis est ramené à un mois (pièces justificatives à l’appui). Il en est de même pour les locataires âgés de plus de 60 ans dont l'état de santé justifie un changement de domicile, ainsi que pour les bénéficiaires du RMI.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une