Signaler

Quel statut pour les artistes peintres ? [Résolu]

Posez votre question schembari - Dernière réponse le 1 déc. 2016 à 10:34
Bonjour,
j'ai quitté la maison des artistes de paris en 2006 mon chiffre d'affaires de cours et stages dans mon atelier dépassé mon chiffre d'affaire de ventes de tableau ( conditions de la Maison des artistes de paris la vente
de tableaux doit dépassé le chiffre d'affaires de cours.On m'a interdit de peintre.).J'ai été obligé de changer de statut suite à ce réglement débile;Tous les artistes peintres dans l'histoire de la peinture ont donné des cours et partager leurs recherches personnelles.Aujourd'hui avec la crise je suis obligé de revenir à mon statut d'artiste le nombre de stagiaires ayant diminuer pour des charges plus importantes dans mon nouveau atelier plus de 25 000 euros dans l'année. Je fabrique des médiums très chères qui ne peuvent pas être commercialisés et qui correspondent au travail spécifique de mon atelier. je suis un artisan peintre,un artiste peintre passionné par le métier qui n'est plus enseigné depuis plus d'un siècle dans les écoles d'art. Quel statut pourrait me convenir?Retour à la Maison des artistes, artiste libre....Merci pour votre réponse jf schembari
Afficher la suite 
Utile
+8
moins plus
Bonjour JF.
Je suis à la fois soulagée et abasourdie de lire ton message
Car c'est une situation extrêmement répandue j'imagine pour les artistes peintres et pour cause je vies exactement la même.
Je suis peintre mais ne vends suffisamment pour bénéficier de la couverture sociale de la maison des artistes (donc en gros je leurs donne des sous pour...heu...rien???) et je donne des cours et stage de peinture dans mon atelier mais bien évidemment, ce revenu dépassant ce que je gagne par la vente de mes toiles ne peut être intégré et ajouté auprès de la maison des artistes.
Dans ton cas, (j'espère que d'autres personnes me confirmeront) étant donné que ton CA ne dépasse pas les 32keuros annuel (plafond de CA pour ce statut) peut être pourrais tu choisir le statut d'auto-entrepreneur.
Dans mon cas, mon CA cours et stages dépassent ce plafond et je m'arrache les cheveux pour trouver un statut pas trop lourd en charges et taxes divers et pas trop compliqué à gérer au quotidien!
Que conseillez vous à la fois pour le cas de JF mais aussi pour le mien dont le ca est plus élevé??
Quel statut pour un atelier de peinture?
Merci beaucoup
schembari- 6 avril 2013 à 23:03
Enfin j'ai trouvé
D'après mon expérience aujourd'hui, il faut se mettre autoentrepreneur pour la sécurité sociale (formation peinture) et artiste libre inscrit aux impôts pour son activité artistique;C'est plus simple à gérer.cordialement jfs
Répondre
swellinkate- 11 avril 2013 à 17:47
Bonjour,
Attention il est interdit d'être autoentrepreneur et affilié à la MDA
Répondre
schembari- 11 avril 2013 à 18:59
je ne suis pas affilié à la mda depuis le 1 avril 2011.j'attends ma carte vitale.Autoentrepreneur depuis le 1 avril 2013;merci jfs
Répondre
Claude- 5 juin 2014 à 19:50
Pas besoin de s'inscrire à la Maison des Artistes. Il suffit de se présenter au centre des impôts, de demander le formulaire "DECLARATION DE DEBUT D'ACTIVITE(Vert) où aller sur internet et chercher "DECLARATION DE DEBUT D'ACTIVITE P0 PL

dans la case 10, cocher B.N.C : Régime spécial B.N.C
T.V.A : Franchise en base
Répondre
hippoartiste- 4 sept. 2014 à 11:15
le regime BNC( bénéfices non commerciaux =non assujettis à la tva) et compatible avec la maison des artistes!C'est un statut d'auto-entrepreneur( avec numéro de sirène et siret) sauf qu'il ne faut pas dépasser un certain seuil de chiffre d'affaire( mais avant de vendre pour 20 ou 30 mille euros par an , vous avez de la marge!)En tant que professionnel mieux vaut être inscrit à la mda, car pour les inscriptions aux salons d'expo, le statut est souvent demandé( après existe également la déclaration contrôlée, qui inclue la prise en compte des dépenses de materiel, contrairement à la déclaration BNC.Là encore il y a un seuil de chiffre d'affaire minimum à respecter.
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+5
moins plus
je ne comprends pas toutes vos interrogations. Je suis à la MDA depuis des années, je cotise sur ce que je vends, je vie de ma peinture, j'ai une galerie, je paye mes impôts comme tout le monde et je ne supporte pas que des peintres "non déclarés" vendent des toiles à la sauvette, bien souvent à des prix dérisoires. C'est dévaloriser notre art. Chaque toile vendue doit être déclarée !
couleurs- 5 mai 2011 à 12:37
tu as la chance de vivre de ta peinture et tu as une galerie, ce n'est pas le cas de nombreux artistes qui caresse ce rêve, je comprends virginie qui cotise sans avoir de droit,et son " ras le bol" un salarié ne supporterait pas une telle situation et les syndicats qui les représentent seraient déjà dans la rue ! il serait plus que temps de mettre toutes ces choses à plat !
Répondre
Martine- 1 sept. 2011 à 12:19
Bonjour Myrtille
Tout étant très flou dans les explications concernant les cotisations de la MDA. Pouvez-vous me répondre à la question suivante, si vous le pouvez. Je suis Artiste peintre, je me suis inscrite aux impôts pour avoir mon n° de SIRET, maintenant il me reste la MDA. Je n'ai vendu qu'un seule toile depuis début 2011, donc normalement si je m'inscris à la MDA je devrais être "assujettie" ? n'est ce pas, tant que mon BNC ne dépasse pas le montant indiqué. Par contre dans l'éventualité ou je n'ai vendu que cette toile (135euros) au niveau de mes cotisations à la MDA que devrais je leur donner ? Est ce que je dois payer des cotisations ? ou pas. Car j'ai un autre travail (salariée) et je cotise à la Sécu. Si vous pouviez répondre à mes attentes cela serait fort gentil. Merci
Répondre
tagada- 10 avril 2014 à 10:05
Bonjour,
Je sais que ce message est très ancien mais je réponds quand même, ça pourrait aider. Et bien oui, Martine, vous aurez à payer à la MDA en tant qu'assujetti. C'était mon cas: salariée à temps partiel d'un côté et quelques ventes de mes toiles d'un autre côté. Un jour, j'ai dû m'arrêter de travailler (grossesse). Pour la sécu, je n'avais pas cotisé suffisamment d'heure pour être indemnisée et pour la MDA, comme je n'étais qu'assujetti, ce n'était pas leur problème ! En gros: je cotisais à 2 caisses et je n'avais droit à rien !
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour à Tous

Moi aussi je suis perdue ! Je lis tellement de choses...
Je ne sais pas quel statut adopter. Mais ce que je sais, en revanche, c'est que la MDA c'est du racket !
J'ai juste une question : puis je aller dans n'importe quel centre des impots pour obtenir des renseignements ou suis je obligée de me rendre dans la ville où je vis ?
Et aussi : existe t'il un moyen de contacter un conseiller sur internet ?
Merci d'avance à celui ou celle qui me répondra...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
moi je pense que vous devez vous faire connaitre du grand public mais pour cela il ne faut pas se surestimer dans vos oeuvres car beaucoup de gens pratiquent cette activité en amateur et en professionnel et beaucoup ont du talent, je vais ajouter aussi et faire grincer des dents que tout ce qui vient du pays du soleil levant est de bonne qualité et accessible à la plupart des français et comme je suis bien placé pour en parler, beaucoup de personnes de ses pays sont capables de créativité, je serais prêt a travailler à partir de la France mais pour cela il ne faut que les (artistes) français ne puissent avoir de l'orgueil et des préjugés car toutes les les personnes ne sont pas forcement reconnu mais il peuvent espérer en vivre confortablement d'une manière différente.
Ajouter un commentaire
Utile
-1
moins plus
Peut être formuler les interventions "pédagogiques" en "réalisation pédagogiques" ou en "oeuvres pédagogiques"... les élvent partent toujours avec un peu d'oeuvre de leur maître... ?


Ajouter un commentaire
Utile
-3
moins plus
JE NE CROIT PAS A CE QUE JE LISE ce pas possible que ce soit des AUTEUR qui discute dans ce forum. Que l'histoire vous pardonne!!
Seny- 18 oct. 2016 à 13:51
Alors finalement mda ou autoentrepreneur merci
Seny
Répondre
vano82 1Messages postés samedi 19 novembre 2016Date d'inscription 19 novembre 2016 Dernière intervention - 19 nov. 2016 à 08:29
Moi en ce que me concerne j'ai choisie le statut de l'auto-entrepreneur c'est plus avantageux.Mais quoi qu'il en soit l'un ou l'autre c'est du racket légale.
Répondre
Acr- 30 nov. 2016 à 08:48
Bonjour Vano82,

Sous quelle désignation êtes vous inscrit en auto entreprise ? J'aimerai faire des expositions pour présenter mes peintures et vendre mais je ne trouve aucunes designations correspondant à se statut ... merci de votre réponse .
Répondre
Alas54- 1 déc. 2016 à 10:34
À savoir :

la vente d'œuvres réalisées par les artistes sur la voie publique est dispensée d'autorisation d'exploitation commerciale, s'ils justifient d'une permission de voirie ou d'un permis de stationnement, obtenus auprès de la mairie.
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22388
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une