Posez votre question Signaler

Sogefinancement

mel - Dernière réponse le 2 août 2014 à 00:15
Bonjour,
voilà sa fait 5 ans que nous avons contracter un prêt avec sogefinancement pour une auto tout ce passer bien jusqu'au mois de janvier 2009 ou ils nous on prélever 5 mensualité d'un coup de 102 euros après au mois de mars 2 mensualité étais prélever et a partir du mois de juillet plus rien et là je viens d'avoir la visite d'un huissier qui me demande la totalité de mon prêt environ 6500 euros car évidement y a 700 euros de frais
alors que nous avions l'argent de dispos sur notre compte a chaque fois
quand nous nous sommes rendu compte des non prélèvement au mois de juillet 2009 nous avons contacter notre conseillère a la société générale qui nous a dis qu'elle régler le problème
seulement quand j'ai téléphoner a sogefinancement pour savoir pourquoi ils nous réclamer la totalité ils m'ont déjà expliquer que eux sa les regarder plus ce dossier et que la banque n'avait jamais tel n'y même poser la question de savoir ou été le problème de plus la banque n'avait pas fais suivre notre changement d'adresse
bref tout sa pour vous dire qu'a cause de gens incompétent je suis obliger de prendre un avocat et je suis actuellement sans profession mon conjoint n'ayant pas un gros salaire et nous avons deux enfants en bas ages mais sa ils s'en fiche complètement de savoir comment nous allons arriver a faire manger nos enfants je suis en colère réellement après cette banque qui save pas faire leur travaille correctement vive la société générale
Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
Cela n'est pas compréhensible.
D'abord, ce n'est pas à la banque qu'il revient de signaler un changement d'adresse au prêteur mais à vous !

Ensuite, si les prélèvements n'ont pas eu lieu :
- soit, ceux-ci n'ont pas été émis par le prêteur et votre banque n'y est pour rien et ne peut intervenir,
- soit, ils ont été rejetés par votre banque mais vous devriez être informés par des frais de rejet sur votre compte s'il y avait défaut de provision,
- soit, votre banque rejetait en application d'une opposition de votre part.

En conclusion : pourquoi ces prélèvements n'ont-ils pas eu lieu ?
Le texte de votre question ne permet pas de répondre à cette question.

Mais, il semble que le défaut de changement d’adresse ne vous a pas permis de recevoir quelques courriers de la part de la société de crédit.

Jusqu’ à présent, je ne perçois pas la faute de la banque.
nefertiti- 26 sept. 2011 à 12:15
bonjour,je me permet de répondre à Gérard,lorsque que l'on contracte un pret a sogefinancement c'est quand même par la société générale que tout se fait,alors si il y a un disfonctionnement dans les prélèvements ou autre c'est quand même eux nos interlocuteurs de réfrence!
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Je vous souhaite bon courage et c'est peu dire !! Voilà 8 ans que nous nous battons avec la SG et Sogéfinancement qui je le rappelle sont des filliales alors de là à dire que c'est pas la faute de la banque excusez moi du peu.
Leurs agissements sont des plus honteux et déplorables... des prélèvemets aléatoires de mois en mois alors que l'argent est sur le compte et méfiez-vous du jour au lendemain ils stoppent tout histoire de vous envoyer les huissiers, le tout pour récupérer plus vite leur argent et même un peu plus au passage. Tous les moyens sont bons pour vous plumer du blocage de compte aux tribunaux. Imaginez vous au bout de 8 ans ils nous réclament plus que la somme de départ !!! Où est l'argent des saisies sur compte et/ou sur salaires, des prélèvements effectués ? Pourtant en commission de surendettement ils nous ont trainés dévant les tribunaux et maintenant qu'un jugement est en leur défaveur ils jouent sur les thermes :" saisie sur salaire à concurrence de xxx €" selon eux ne veut pas dire que le montant énnoncé est celui à devoir et vont même jusqu'à dire que le juge a certainement écarté les intérêts ... mais ils se prennent pour qui ????
Personnellement je ne sait plus à quel saint me vouer pour obtenir gain de cause et si quelqu'un a une solution miracle, on est preneur !!!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Votre problème a retenu toute mon attention. En effet , je suis un ancien Huissier de justice (démissionnaire ) entrain de créer un Centre d'Assistance Administrative et Contentieuse (CAAC) en cours d'immatriculation . Je peux humblement vous dire que je connais bien les abus des sociétés de crédit et de recouvrement de créances. Je remarque aujourd'hui et par hasard que beaucoup de personnes posent des questions sur le net qui devient un outil indispensable de travail. Je réfléchis donc à la manière de sécuriser nos relations pour l'un comme pour l'autre : pour que d'une part vous soyez assuré de ma crédibilité et d'autre part pour moi être sur d'être réglé de ma prestation..Je peux également vous préciser que je fais partie du bureau de l'association LEON 16 dont le siège est à Angoulème et dont la vocation est de soutenir les PME et PMI qui l'objet de procédures abusives.
Vous pouvez d'ores et déjà er sans engagement de votre part, m'adresser toutes informations utiles concernant votre problème.
Restant à votre disposition
J.G BERNARD
Gérard- 16 mai 2010 à 19:05
"Je peux humblement vous dire que je connais bien les abus des sociétés de crédit et de recouvrement de créances"
Connaissez vous aussi les abus de vos anciens confrères qui utilisent les mêmes moyens que ces sociétés de recouvrement en jouant de plus avec une extrême ambigüité sur leur titre d'officiers ministériels ?
Et pourquoi ne les évoquez vous pas ?
Curieux !
Répondre
sarah- 16 juin 2012 à 01:20
j'ai une question a poser j'ai un credit a rembourser avec sogefinacement et je viens de perdre mon emploi y a t-il des loi ou des droits concernant ça je me retrouve au pole emploi avec un credit a payer sur 4 ans peut-on m'aider??
Répondre
Gérard.- 16 juin 2012 à 08:32
Il y a deux textes de base les articles 1244 diu code civil et L 313-12 du Code conso : renseignez vous auprès du greffe du tribunal d' instance :
:
Article 1244-1 du Code civil
« Toutefois,(*) compte tenu de la situation du débiteur et en considération des besoins du créancier, le juge peut, dans la limite de deux années, reporter ou échelonner le paiement des sommes dues.
Par décision spéciale et motivée, le juge peut prescrire que les sommes correspondant aux échéances reportées porteront intérêt à un taux réduit qui ne peut être inférieur au taux légal ou que les paiements s'imputeront d'abord sur le capital.
En outre, il peut subordonner ces mesures à l'accomplissement, par le débiteur, d'actes propres à faciliter ou à garantir le paiement de la dette.
Les dispositions du présent article ne s'appliquent pas aux dettes d'aliments. »

Article 1244-2 du Code civil
« La décision du juge, prise en application de l'article 1244-1, suspend les procédures d'exécution qui auraient été engagées par le créancier. Les majorations d'intérêts ou les pénalités encourues à raison du retard cessent d'être dues pendant le délai fixé par le juge. »

Article L313-12 du Code de la consommation
« L'exécution des obligations du débiteur peut être, notamment en cas de licenciement, suspendue par ordonnance du juge d'instance dans les conditions prévues aux articles 1244-1 à 1244-3 du code civil. L'ordonnance peut décider que, durant le délai de grâce, les sommes dues ne produiront point intérêt.
En outre, le juge peut déterminer dans son ordonnance les modalités de paiement des sommes qui seront exigibles au terme du délai de suspension, sans que le dernier versement puisse excéder de plus de deux ans le terme initialement prévu pour le remboursement du prêt ; il peut cependant surseoir à statuer sur ces modalités jusqu'au terme du délai de suspension. »

(*) référence à l'article 1244 du Code civil
« Le débiteur ne peut forcer le créancier à recevoir en partie le paiement d'une dette, même divisible. »
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je pense qu'il ne faut pas mettre toujours la faute sur le dos de la banque
julpoup- 26 avril 2011 à 14:20
a réfléchire :

Banquier=Voleur... Démonstration forte intéressante (par Fredy):

Imaginez que vous concluiez un contrat avec un partenaire : vous lui vendez la Tour Eiffel. Il vous paye, mais, bien entendu, vous ne pouvez pas lui délivrer de titres de propriété valables. La Tour Eiffel ne vous appartenant pas, vous ne pouvez la vendre et ce contrat risque fort de vous mener en prison.

Un banquier reçoit l'argent de ses clients. Il dispose ainsi de sommes considérables qu'il gère en fonction d'ordres donnés par ses clients. Ca entre et ça sort, il y a tous les jours des mouvements de fonds, mais il y a en permanence un solde qui reste là, qui est disponible et que le banquier peut utiliser pour des opérations à plus ou moins long terme.

Lorsqu'un banquier prête de l'argent, il le fait en son nom propre. Le contrat est conclu directement entre le banquier et le client emprunteur et il n'y est jamais fait mention de la provenance de l'argent prêté. Or cet argent, c'est celui des clients du banquier. Le banquier prête en son nom de l'argent qui ne lui appartient pas.

Autrement dit, tous les jours, le banquier vend la Tour Eiffel. Mais c'est légal. Néanmoins, c'est quand même du vol, même si c'est légal, le banquier vend quelque chose qui ne lui appartient pas.

Le métier de banquier, à la base est un métier de voleur. C'est vrai qu'un système économique, quel qu'il soit, ne peut pas se passer des banques. N'empêche, ce sont des voleurs.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je viens tout juste d'avoir sogefinancement au telephone il mon parler comme un chien car avant j'avait prie un credit avec societe generale apres un conflit avec eux j'ai changer de banque mon compte etant fermer donc depuis 2mois je regle mon credit avec l'autre compte mais il ont mal fait la procedur il se servent sur mon compte fermer j'ai donc appeler (car il m'avait envoyer un sms en disant de les appler !!)
il ma dit j'veux pas savoir que vous ne puissez pas payer vous regler maintenant ou sais l'huisser je men fou que vous n'ayer pas d'argent vous pouvez pas vivre et ben faite appel a une assistance sociale .

pour eux il ont retirer sur mon compte ouvert !
societe generale na donc pas fermer mon compte apparament j'ai garder les lettre pour preuve j'ai plein d'agiot je doit payer de partout .......

ne sais plus quoi faire

VIVE SOCIETE GENERALE
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour,
ben voyons pour envoyer de la pub il la trouve bien l'adresse!!!!!!
personnellement j'ai eu à faire à sogefinancement et ça c'est bien passé, de manière régulière ,en traitant en direct avec eux, il faut aussi le dire quand ça va.En revanche mon mari a un prêt qui ne figure plus sur ces relevés ? disparus !
a Mel: ne faites pas confiance à vos conseillers, rien au telephone, tout par écrit,
ne comptez pas sur la hierarchie (les loups ne se mangent pas entre eux), écrivez (avec vos mots pas besoin de grands discours) au service clientèle, siege social de la banque (adresse en bas des relevés), puis mediateur (adresse au dos de vos relevés), banque de france , afub (signalez votre cas).
bon courage!!!!!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
quant tu souscris un crédit il y a obligatoirement une assurance sur le crédit a tu essayer de la faire marcher ?
sachant que tu paye une assurance pour sa sur ton crédit mai les client ne le savent et il ne pas et ne le font pas les banque et les société de crédit ce garde bien de ne jamais vous le dire
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
c est des grand voleur il attendre que vous soyer a l huissier pour vous soutirer plus d argent c est une honte
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour à tous, je n'aime pas non plus cette banque. Ayant perdu mon emploi quelques mois plus tôt mon compte a la société generale s'est retrouvé débiteur 90 jours consécutifs. Cela n'a pas du tout plus au directeur d'agence qui a prévenu le siège et m'a informé par courrier quelques jours plus tard de la clôture du compte et de recouvrir intégralement le découvert. je vous explique pas la galère! On aurait au moins pu discuter d'une quelconque solution. Mis à part cet incident qui m'a définitivement fait les détester je vais en revenir au sujet principal : sogefiancement

j'avais moi même contracté un prêt étudiant de 1500€ auprès de sogefinancement, ils ont été informé de la clôture du compte et m'ont téléphoné pour connaitre mes nouvelles coordonnées bancaires et pouvoir continuer à prélever. j'ai eu un très bon rapport avec le service client pourtant il y a eu des impayés mais ils ont toujours été aimable et patients .

Bon courage
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « sogefinancement » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une