Signaler

//Trouver un logement avec le RSA// ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Enzoforever - Dernière réponse le 10 août 2014 à 02:33 par Joanne
Bonjour a tous et a toutes,
Ma conjointe et moi somme actuellement au RSA et a la recherche d'un autre logement car notre enfant grandi vite (trop vite helas) et notre logement devient vraiment trop petit (T2).
Le problème :
Nous somme confrontés a des propriétaire qui demande souvent des garants, mais le problèmes c'est que nous n'en avons pas, nous avons coupés tout liens avec nos parents respectifs, donc pas de garants, pas de logements... et je ne vois vraiment plus comment faire a moins de tomber sur un propriétaire "cool" si je puis dire... car nous somme toujours tombé sur des refus !!
actuellement nous n'avons aucun problème avec nos loyers mensuels nous somme toujours reglos!!
existe il des solutions pour enfin trouver la solution ?
je precise que je vais commencer a faire des stages non remuneres pour ensuite peut etre commencer une formation qualifiante, donc pas de revenus avant quelques mois...
Je vous remerci enormement pour vos reponse, si vous en avez bien sur! car franchement en tant que pere de famille c'est dur de gerer cette etape difficile.
Cordialement.
Utile
+35
plus moins
Loué à des personne qui ne touche que le Rsa n'a pas que des inconvénients, d'ailleurs il est plus rentable d'investir dans un logement de type social.
Les HLM s'en débarrasse avec avec plaisir à des prix très attractif, ensuite pour le loyer c'est la caf qui prend en charge la plus grosse partie du loyer.

Donc en conclusion le propriétaire et le locataire y trouve satisfaction.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+8
plus moins
Je ne m'y connais pas trop, mais je sais qu'il existe le FSL (fond solidarité logement) pour les bénéficiaires du RSA et le LOCAPSS pour des personnes salariées (surtout à bas revenus - intérimaires emplois à temps partiel...) le dossier LOCAPASS est téléchargeable. Quant au FSL il faut voir avec une assistante sociale de la mairie pour savoir si vous pouvez en bénéficier... Bon courage, et peut importe la situation tant que vous resterez honnête envers vos bailleurs et vous payez vos loyers, il existe des aides que seules des assistantes sociales peuvent débloquer... Le taux de chômage est tel que même des personnes diplômées peuvent avoir besoin du RSA... Bien que "l'argent ne fait pas le bonheur" et que "le travail c'est la santé" Heureuses sont les personnes diplômées, en bonne santé et pouvant travailler...
perepolux 3Messages postés mardi 9 avril 2013Date d'inscription 9 avril 2013 Dernière intervention - 9 avril 2013 à 14:18
Le fonds de solidarité logement, il ne faut pas dépassé 795 euros pour une personne seule et 568 euros par personne vivant au foyer. Mais cela ne suffit pas comme garant pour les agences immobilières comme square habitat il n'en veulent pas et les personnes au rsa non plus même avec des enfants. Je vis seul et hébergé actuellement et a cause de cette agence discriminant la population au rsa ou à faible revenu car pas non plus de garant physique. Je suis obligé de me réorienté professionnellement car dur de trouvé alors quand on dit que les personnes au rsa sont des féniants c'est non et non, il faut absolument que chacun ai le droit au logement surtout quand il y en a et que certains logements sont vacant car les agences immobilières comme square habitat font de la discrimination. si voulez en savoir plus sur le fsl ou autre personne je pourrai leur transmettre car ils sont garant moral et en plus ils prennent en charges les frais liés au logement
lyreva 1Messages postés jeudi 13 juin 2013Date d'inscription 13 juin 2013 Dernière intervention - 13 juin 2013 à 13:31
moi je suis mariée avec un enfant de 10 ans je viens de reussir le concours d'entrée en école d'infirmier dans un autre département que celui ou je vis du coup le fait d'être au RSA bloque tout je ne suis même pas sûre de pouvoir intégrer l'école ! J'ai 42 ans et je vais devoir demander à mes parents retraités de^presque 80 ans de se porter caution pour moi et puis quoi encore . J'ai une licence je choisis de me reconvertir et de partir de Marseille.... et on me dit "ah ben non vous n'avez pas de salaire" !! Et le jour où je suis infirmière je refuse le soin à celui qui n'a pas de salaire????? c'est de la discrimination!! rien de plus.
Nightingale09- 28 juil. 2014 à 20:29
Pour le FSL cela dépend du département. Je suis au RSA avec ma fille de un an, nous nous sommes retrouvés à la rue à cause du départ du papa... Hébergées chez mes grands-parents, les T2 se louent à partir de 430€ et le FSL pour 2 personnes est seulement de 400€ maximum, LOCAPASS ils "prêtent" seulement 500€ pour les 3 montants qui dépassent souvent les 1000€ si l'ont passent par une agence, après effectivement cela peut-etre un bon plan si on passe par des particuliers car eux ne demande que la caution ! J'ai trouvé un logement par agence, dont j'ai signé le bail car mon assistante sociale devait m'aider à trouver une solution, plus de nouvelles, le centre social me re-dirige vers une assoc' qui refuse de m'aider. Si je n'ai pas cet appartement, je perds la garde de ma fille. Je n'ai pas les moyens de payer tout le surplus de l'agence (proprio comme certains sur ce site refusant mon dossier) et je n'ai pas de garant, ce qui me discrimine encore plus. Au lieu de critiquer les gens dans notre situation, vous qui défendez les proprio, dites nous comment faire pour que notre dossier soit accepté !!!!!
Utile
+3
plus moins
bojour a tous je suis en couple avec un enfant on a fait notre demeande de logement social en 2009 je ne travail^pas je suis étudiante boursiére avec 434E mon mari est interimaire de longue durée et gagne entre 1400 ET 1500E par moi. on a eu en mars 2011 notre premiére proposition on l'a accepté mais le logement a été attribué a une autre famille. j'étais dégouté. en mars 2012 ON nous a refait une autre proposition d'un f3 de 49m² donc trop petit dans un immeuble ancien et dans un quatier trés dangereux de la banlieu parisienne. on a du la refuser. la semaine dérniére on a reçu une autre proposition de logement dan un immeuble tous neuf un F3 de 66m² on l'a accepté on a constitué notre dossier avec en plus 2 garants tous en cdi dont l'un gagne 1600E et l'autre 1300E tou 2 célibataires et ce sont mes grands fréres et habitent toujours chez mes parents donc pas de charge. donc pensez vous que nous avons une chance d'avoir l'appart sachant mon mari est intérimaire et qu'il y a deux autre famille sur le même appart
merci d'avance pour vos réponses
Utile
+2
plus moins
Bonjour a vous deux,

Je suis également à la recherche d'un logement et je suis au rsa et en accompagnement pour l'emploi avec une association d'aide à l'emploi de mon département,. Je vous conseille de ne pas vous adressé à une agence de square habitat (crédit agricole), je l'ai fait et je peut vous affirmé que leur politique c'est de refusé les personnes au rsa sans revenu et sans garant physique. De plus, vous devez comme moi du fonds de solidarité logement et eux n'en veulent pas. Les logements correspondent à vos allocations comme moi sur le site mais c'est de la discrimination. A cause d'eux, ma reprise de commerce dans un autre département alors qu'il se précisait je doit t ou revoir à zéro. Alors pour ma part, je vous souhaite un bon courage et tenait bon car les agences immobilières c'est galères et même par mail ont reste sans réponses. encore bon courage et ne baissé pas les bras et essayé plutot vers les propriétaires privés ou alors vers logements sociaux de votre département amitiés
Utile
+1
plus moins
Bonjour annabelle
Je n'ai pas eu la chance de garder de bons rapports avec mon ex mari, et il ne m'a jamais donné un centime malgré la décision de justice.
Quand a l'assistante sociale je l'ai bien sur contacté et rencontré a plusieurs reprises, a part me dire qu'il faut que je trouve du travail, elle a pas la solution et c'est pas dans ses compétences de me trouver un logement, du coup j'ai laisse tomber, car si on n'a plus d'enfants a charge, personne ne nous aidera.
Le conseil général dans le cadre du rsa m'a convoqué a une journée d'information qui n'abouti a rien et de même que pole emploi, on nous explique qu'on a des droits comme des tickets transports mais on les reçoit jamais et quand on téléphone pour les réclamer on nous répond, pourtant on vous les a bien envoyés.
Il existent des ateliers pour que les gens se remettent dans le monde du travail mais bon on nous dit qu'ils sont suspendus pour l'instant faute de budget, enfin j'ai fait le tour de toute cette mascarade qui nous mène nulle part, j'ai frappé a bien des portes qui ne se sont jamais ouvertes.
Dans quelle région habitez vous Annabelle ? Moi je suis sur la région lyonnaise et la crise du logement est rude, les listes sont longues et les familles sont prioritaires car très peu de petits logements.
Mais je ne perd pas espoir, je vais continuer a me battre et je vous remercie d'avoir pris sur votre temps pour me répondre.
Utile
+0
plus moins
Bonjour mika92, je viens juste de m'inscrire sur le site, j'espère que depuis vous avez trouver une solution?cars vous avez des droits, auprès de la CAF et pouvez demander un RDV auprès d'une assistante sociale, pour moi personnellement je vie seule avec comme revenus une une pension d'handicapé durant un peu plus d'un an.Maintenant je ne perçois plus l'aide de la CAF ayant été reconnue en invalidité par la CPAM. J'avais pris un rendez-vous a la C.A.F. ensuite avec une assistante sociale qui m'a énormément aidée durant l'attente d'être reconnue par la CPAM. Je vous souhaite à vous et votre petite famille bon courage, et ne perdez pas confiance.


Cordialement.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une