Signaler

Réglementation chambre "chez l'habitant" [Résolu]

Posez votre question antana1 - Dernière réponse le 21 sept. 2016 à 13:39
Bonjour, Mon fils, étudiant, loue une chambre meublée "chez l'habitant". Mon mari et moi sommes allés l'aider à s'installer. La propriétaire, nous a demandé de nous porter garants par écrit, ce que nous avons fait sans problème. Dans le même temps, nous avons payé le 1er mois de loyer et le dépot de garantie. Le week-end suivant, nous sommes retournés voir notre fils pour lui porter les affaires qui lui manquaient, et lui faire un plein de courses (pas de magasin à proximité, et supermarché un peu loin en bus). Nous sommes donc montés dans sa chambre 1 fois 1/4 d'heure et une 2e fois 1/2 h environ. (en plein jour, et avec le plus de discrétion possible). Le lendemain, mon fils a trouvé sous sa porte un courrier à notre nom. La propriétaire, pourtant charmante au moment de la signature, nous écrivait "Suite à ce qui s'est passé ce week,end, je vous rappelle qu'il s'agit d'une location chez l'habitant, je tiens à mon indépendance et je ne veux pas de passage chez moi". Outre le fait je trouve stupide et impoli de sa part de s'adresser à nous par lettre, alors qu'elle nous a croisés avec un grand sourire la veille, (et qu'elle sait que nous habitons assez loin pour ne pas nous "incruster" très souvent), je me demande dans quelle mesure le propriétaire a le droit d'interdire à son locataire de recevoir des visites. Cette interdiction ne figure pas dans le contrat de bail.... J'ignore quelle est la législation à ce sujet, et je serais très reconnaissante aux personnes "qui s'y connaissent" de bien vouloir m'éclairer sur ce point. Merci
Afficher la suite 
Utile
+37
moins plus
Au sujet de la caution pour un cohébergement ou chambre chez l'habitant courte durée ( une nuit à 1 semaine), demandé une caution dans ce cas est t'il possible.
bailleurx 5305Messages postés samedi 17 novembre 2012Date d'inscription ContributeurStatut 19 novembre 2014 Dernière intervention - 28 avril 2013 à 13:55
oui c'est un contrat de location saisonnière il peut comporter une clause avec "dépôt de garanti" (on ne dit pas caution) et modalité de restitution
Répondre
dives- 18 mai 2015 à 16:55
louer une chambre pour le weekend que dit la loi , ce n'est pas une chambre d'hôte , comment la déclarer
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+29
moins plus
bonjour : quelle est la surface de la location ??? et quelle en est le prix ??? Est-ce dans une grande ville.

Si globalement ça ne vous fait pas trop cher... pas la peine de se prendre la tête.

Pour l'état des lieux, le locataire sait s'il a abimé quelque chose ou non. S'il n'y a rien d'abimé, n'acceptez de rien payer. S'il n'y a pas eu d'état des lieux à l'entrée, il n'y a aucune raison d'en faire à la sortie.

En général la clause "tout mois commencé est dû" est illégale et réputée non écrite, lorsqu'on fait un bail classique meublé ou non.;

Voyez avec l'ADIL, en montrant le bail pour voir ce qu'ils en pensent. Renseignez-vous à l'ADIL près de chez vous.
Ajouter un commentaire
Utile
+14
moins plus
J'ai ajouté un commentaire sur le mail de paulin du 3 mai 2010, pour dire que quelquefois pour les propriétaires, c'est dur aussi...
Ajouter un commentaire
Utile
+7
moins plus
L'Adil m'a répondu que le locataire peut recevoir (et même loger) qui il veut chez lui, à partir du moment où il y habite lui même. Trop tard pour nous, mais bon à savoir pour les autres locataires, et je ne manquerai pas de le dire à la propriétaire ! Pour ce qui est du préavis, mon fils a envoyé sa lettre, et attend les réactions.... A suivre !
Mylo- 19 nov. 2013 à 16:52
Bonjour à tous, retraitée, je loue, dans mon appartement, à des étudiants de jolies chambres meublées et ils utilisent librement jolie salle d'eau, jolie cuisine aménagée. Tout à l'état neuf et tenu impeccable chaque jour. J'ai accepté d'abord des visites ! Quel chaos ! Quel irrespect des visiteurs qui se croyaient dans un bahut ! Quels dégâts en quelques heures ! Si je choisis mes locataires après des consignes orales et écrites, et que je peux les "recadrer" si nécessaire ou faire des rappels, pensez-vous Madame et Monsieur, parents, que votre enfant étudiant saura limiter ses visiteurs et leur faire respecter les lieux, les biens ? Non. D'aussi bonne famille soient-ils, les étudiants sont encore de "grands adolescents" qui n'ont pas tout à fait conscience, comme l'écrit QUE CHOISIR, que chez l'habitant, il faut SE PLIER à ses coutumes, à ses modes de vie, et ne pas se croire dans un lieu public. VOILA POURQUOI J'INTERDIS TOUTES VISITES, LEGITIMEMENT. Faites l'expérience de louer la chambre de votre enfant durant son année d'absence, et ensuite faites-nous le rapport.
Répondre
Violette- 30 juil. 2014 à 14:26
Légitimement peut-être... mais illégalement.
Répondre
brunophil- 22 nov. 2015 à 19:00
pas du tout illegallement, il faut sortir le dimanche! c'est à cazuse des grincheux dnas votre genre que tout se bloque dans notre pays. allez essayer de vous installer dans des grandes villes comme paris londres ou new york , et puis quoi, pourquoi n'allez vous pas à l'hotel si le fonctionnement des chambres chez l'habitant ne vous plait pas?
Répondre
Lylu- 20 oct. 2014 à 11:54
En tant que propriétaire, nous sommes dans la même situation que cette dame retraitée. Mettez-vous à notre place, n'ayant qu'une maigre retraite, le loyer de ces chambres nous permettent juste de survivre. Si l'étudiant ne suit pas nos coutumes et dégradent l'environnement et avec ses visites nous coutera en charge supplémentaires (et oui ça pèse énormément dans la balance), ne croyez-vous pas que ce devrait être LEGAL justement ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir,

J'ai un esprit plutôt pragmatique et comme vous, je trouve cela exagéré; nul besoin de loi pour comprendre qu'il faut emménager ou monter ses courses !

Je ne vois qu'une seule possibilité, le proprio a connu des déboires avec les précédents locataires et tient à s'en prémunir.

A moins d'avoir a faire à un proprio "spéciale", c'est tout à son honneur (votre fils est bien gardé "mdr").

Il est encore prématuré pour chercher une issue juridique à ce comportement, par contre un écrit appel un écrit !
N'hésitez pas à lui faire un courrier en AR lui indiquant que :
- vous avez trouvé son mot
- vous ne comprenez pas son attitude
- vous avez montez des courses et emménagé !
- et pourquoi pas ce qu'elle entend par loger chez l'habitant !

Ca va vous permettre de jauger le personnage et d'avoir un écrit. Le temps des procédures juridique, votre fils aura BAC+15 !

Cordialement,
Migou76
brunophil- 22 nov. 2015 à 19:08
je loue à une gamine de 22 ans, qui a une éducation irréprochable, et m'a gentiment demandé si sa mère, copain, ou même soeur pouvait passer l'aider à ammenager. elle m'a même demandé si cela me dérangeait si sa soeur venait le mercredi dormir avec elle. je trouve que le fait d'avoir la politesse de demander, l'éducation c'est super. et on accorde à ceux là ce qui poserait probleme avec d'autre. Je trouve que cette dame transmet une mauvaise éducation à son enfant, et qu'elle montre le bon exemple pour un futur procedurié. pourquoi ont ils choisi chambre chez l'habitant. qu'ils aillent en appart loué vide, ou meublé ou à l'hotel!
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
bonjour : Y a-t-il une durée déterminée sur le bail ??? puisque ce n'est que pour un stage ???

Dans un tel cas, il aurait été préférable de marquer le début et la fin de la location, et de s'y tenir, un peu comme pour une location saisonnière, en quelques sortes.

Ceci dit pour des locations de courtes durées, il est difficile de trouver, aussi bien auprès des agences que chez des particuliers.

Vu la situation, la dipplomatie est encore la meilleure solution.

Gros ferait bien de se relire, on ne comprend rien à sa dernière phrase. Quant à ses jugements tous faits et à ses généralisations, c'est tout aussi ridicule que de mettre tous les locataires dans le même panier... son intervention est stupide et inutile...

Il faut toujours faire au bruit de chaussures dans un escalier, on n'y pense pas toujours, mais même dans les copropriétés ça fait des vagues entre locataires. Les marchands de chaussures devraient penser au problème...
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Merci pour ces précisions et informations très utiles.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour : Il n'y a pas vraiment de règlementation pour les chambres chez l'habitant.
Mais si un propriétaire veut son entière tranquillité, il ne faut pas qu'il loue, au moins rien ne le dérangera.

J'ai moi même dans ma maison une chambre d'étudiant au rez-de chaussée et moi j'habite au premier, à mon avis, c'est moins gênant que si la chambre était en haut au dessus de mon logement.
En général, les jeunes sont corrects et ne font pas de bruit excessif.

Je leur laisse recevoir un ou deux copains, car la pièce n'est pas immense, à condition qu'ils ne fassent pas de chahut, enfin qu'ils se comportent normalement. je le leur précise au départ, et je leur signale que c'est sous leur responsabilité au cas où ils feraient des dégats. Et je n'ai, à ce jour, eu aucun problème.

Ceci dit, si la propriétaire trouve à redire parce que les parents viennent installer leur jeune, faut pas exagérer.
Certains veulent le beurre, et l'argent du beurre.

Il peut arriver que des chaussures soient bruyantes dans un escalier, on peut en faire la remarque gentiment à la rigueur.

Il y a de nombreuses chambres d'étudiant chez l'habitant où ça se passe très bien dans la majorité des cas.

Si votre fils ne passe pas dans les pièces de la propriétaire, ce qui semble être le cas, normalement il doit pouvoir recevoir une ou deux personnes, mais bien sûr de manière raisonnable, pas le genre musique à fond, on fait la fête etc... D'ailleurs lorsqu'on exagère, même en copropriété, on se le fait dire. Il faut expliquer les choses dès le départ, et en ce qui me concerne, je n'ai pas de difficulté, je ne veux pas que le locataire soit stressé, et moi non plus d'ailleurs.
Ana- 14 juil. 2010 à 16:51
quelquefois les choses sont aussi difficiles pour le propriétaire... J'ai depuis septembre 2009 une jeune étudiante sénégalaise qui habite au dernier étage de mon pavillon, où elle dispose de 2 chambres meublées plus salle de bain privative. Dans une des pièces, elle a un frigo congélateur, un micro-onde, table, chaises, etc, mais pas de cuisinière, donc elle doit descendre pour cuisiner et mettre sa vaisselle sale dans la cuisine, commune qui est au rez de chaussée. Ce qui la fatigue et qu'elle démontre en descendant l'escalier très bruyamment. D'autre part, j'ai un chat, et selon sa religion, le chat est impur et elle ne peut faire sa prière si le chat l'a effleurée. Je ne vous dis pas les notes d'eau... Ses yeux se fatiguent á la lumière du jour, et elle doit tirer les rideaux et allumer l'électricité, qu'elle oublie souvent d'éteindre. Elle ouvre le chauffage à fond, et ouvre ses fenetres. Elle hurle quand je lui demande de me donner son attestation d'assurance, etc...
Au début, elle me trouvait "très gentille": quand elle avait des visiteurs, je mettais à sa disposition draps et couettes supplémentaires (elle a un lit de 1m60 par 2 metres, et un canapé qui peut servir de lit d'appoint.
Les problèmes ont commencé quand elle m'a demandé mon exemplaire du contrat de bail (elle avait remis le sien à la CAF) et qu'elle a mis 6 mois à ma le rendre, ainsi que tous les justificatifs des quittances GCF, EDf, etc ,dont elle avait toujours besoin pour des formalités administratives, mais qu'elle oublie de me rendre, et qu'elle perd, car ses études ne lui laissent pas le temps de les retrouver...
C'est la première fois que je loue "chez l'habitant" à un étudiant, et à sa demande, j'ai fait un bail d'un an, et je le regrette, parce que, bien qu'elle répète qu'elle ne se sente pas bien, qu'elle voudrait etre au centre de Paris, que je n'ai pas le cable (or pour elle la télé est primordiale), que j'habite en banlieue proche (93), et que pour les étrangers, les demandeurs de CAF (AL) et de CMU, c'est insupportable (ce que je veux bien croire), je crains qu'elle ne parte pas, comme elle me l'avait dit, à la fin du bail, c'est à dire le 16 aout...
D'ailleurs, elle refuse de me faire un courrier dans ce sens, elle n'a pas été chercher le CR que je lui avais envoyé 3 mois avant, et n'accepte pas qu'un locataire éventuel mette le pied chez elle.
Donc, quelques conseils à d'autres propriétaires:
-j'ai choisi cette jeune fille, parce que j'avais pensé que Noire et étrangère, elle aurait plus de difficultés que d'autres à trouver un logement, d'autant plus qu'elle ne pouvait avoir la garantie de ses parents. Or, en tant que propríétaire, j'aurais du penser à mes intérets, au moins autant qu'aux siens. Elle m'a donné des papiers d'un soi disant frère, qui se portait caution solidaire. J'ai vu tout de suite sur la copie de sa carte de séjour qu'il n'était pas son frère, mais je me suis dit, bon, elle essaie, ce n'est pas aussi facile pour elle que pour un étudiant francais. et puis de toute facon, il n'est pas besoin d'etre de la famille pour se porter garant, je l'ai fait moi-meme pour une amie qui cherchait un logement.
-le loyer doit etre payé le 7 du mois, quand elle a percu l'AL; elle a souvent une semaine ou 2 de retard, mais je lui ai toujours dit que ce n'étais pas grave, qu'elle paierait quand elle aurait le temps de passer à la banque, et petit à petit, elle a du me trouver, non plus "très gentille", mais très coulante
- le loyer est de 450 euros, +50 euros de charges (téléphone, internet, eau gaz, électricité), et j'aurais du préciser que c'était à partager en 2 en fonction de la consommation. Elle aurait peut etre fait un peu attention.
- nous habitons en pavillon, et il n'y a pas de gardien pour sortir et rentrer les poubelles. Quand je suis là, je le fais, mais quand je rentre de vacances , la cour est pleine de sacs poubelles, avec des mouches partout. Ca aussi, il faut penser à le préciser dans le contrat de location. Je pense qu'il n'est pas honteux de sortir des poubelles
- malgré mes demandes répétées, je n'ai jamais eu d'attestation d'assurance, mais seulement des hurlements, car elle a autre chose à faire que de s'occuper des paperasses. je vais donc faire appel à un huissier. J'aurais du le faire avant, mais je ne voulais pas de tensions avec quelqu'un avec qui je partage un logement.
Bon, ce sont des détails qui empoisonnent la vie, mais surtout, il ne faut pas faire un contrat d'un an, meme si la personne insiste, plutot un contrat de 9 mois, car, là je ne sais plus quoi faire... pour résilier le contrat.
Répondre
Gardénia- 11 févr. 2011 à 03:55
oh là là, sincèrement je vous plains, et moi qui cherche une chambre pour ma petite fille je me dis que s'il est si difficile de trouver une chambre chez l'habitant, c'est à cause de ce genre de comportement. Bon courage
Répondre
Utilisateur anonyme - 11 févr. 2011 à 12:33
Bonjour Y a-t-il marqué que le contrat est renouvelable ??? Il faudrait voir l'ADIL, c'est gratuit.

De toutes façons, dites lui qu'elle ne s'est jamais assurée alors que c'est obligatoire alors que vous ne voulez pas la garder, d'autant plus que son comportement laisse à désirer.

J'ai eu un peu le même spécimen, j'ai réussi à la décider à partir, j'y suis arrivé à grand peine, et j'ai dit ouf, on ne m'y reprendra plus.

Si on est trop bon avec un locataire, à 99% il se fiche de vous.

Après certains s'étonnent de ne pas trouver, mais lorsqu'on a un très mauvais souvenir, si un candidat locataire a le même profil, on ne le prendra pas, quitte à laisser le logement vide.
S'il faut laisser sa santé pour de la location, ce n'est pas la peine.
Répondre
anna- 4 nov. 2011 à 12:57
Merci Paulin,
dans ma naiveté et à la demande de cette jeune fille, j'ai bien sûr fait un bail d'un an RENOUVELABLE...
Bon, maintenant elle est partie (ca a été dur, j'ai même dû prendre des somnifères tellement elle faisait de bruit la nuit).
Mais, comme elle m'a dit "je gagne plus d'argent que toi, je pourrais trouver un logement ailleurs, mais je reste pour te faire chier", puis comme j'ai fait venir un huissier, et qu'elle ne voulait pas payer l'assurance, et qu"elle en avait marre de voir ma vieille tête", elle a fini par partir.
Maintenant, j'ai de gros travaux à faire, car comme ses 2 chambres et sa salle de bains sont équipées de Vlux, et qu'elle laissait souvent ses fenêtres ouvertes même sous l'orage, il y a des infiltrations importantes au sol.
C'est à ma charge car elle est partie sans laisser d'adresse, ni donner de préavis, mais l'important, c'est qu'elle soit partie.
Et puis, j'ai eu une expérience difficile et je pourrais dire : on ne m'y reprendra plus, mais ce n'est pas évident. Par exemple, pour un éventuel prochain locataire , s'il ne me présente pas d'assurance habitation, dois je lui donner un délai minimum avant de lui dire de chercher ailleurs?
Ne dois-je prendre que des jeunes présentés par leurs parents et ayant une religion compatible avec les animaux domestiques?
Dois je leur demander si sortir les poubelles et faire le ménage dans les parties communes est en dessous de leur niveau social?
Répondre
paulin2164- 16 mai 2012 à 17:09
moi je loue une chambre a des etudiants de toute nationalites depuis 15 ans bien sur il peuveut recevoir des gens chez eux cette annee j ai eu un chinois il ma fait decouvrir la chine des gens adorable et une education on a encore a aprendre l echange c vraiment le top
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus

bonjour , message aux parents , elle va l'emerder toute l'année , prévoyez un changement possible , cete propriétaire , ne loue que pour le fric, et elle n'aime pas louer ,
cette catégorie de proprio c'est donc envoi les loyer , et n'existe pas
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Comme mon fils a loué dans le cadre d'un stage d'études, il n'est là que pour quelques mois, (heureusement). Après discussion entre nous, nous avons donc décidé de ne pas faire de vagues jusqu'à la restitution du dépot de garantie... Et là, je dirai à cette dame ma façon de penser ! A ce propos, comme il va quitter le 10 (et que la propriétaire lui a bien reprécisé que le mois serait dû en entier), pouvons nous simplement ne pas payer ce fameux mois ? Vu l'état d'esprit de cette personne, je crains qu'elle cherche la petite bête pour ne pas nous rendre la caution... D'autant plus, qu'il n'y a eu aucun état des lieux de fait à l'entrée ! D'autre part, elle a marqué "durée indéterminée" sur le contrat... 1 mois de préavis sera-t-il suffisant ?... J'avoue que je suis un peu inquiète... (C'est notre 1ère location d'étudiant, je crois que nous avons été trop confiants et trop naifs, la dame semblait si gentille, si maternelle au moment de la signature du bail... Tant pis pour nous, nous serons plus vigilants la prochaine fois... !).
moisteff 677Messages postés vendredi 29 janvier 2010Date d'inscription 21 octobre 2011 Dernière intervention - 4 mai 2010 à 11:01
attention si votre location est prévue jusqu'au 10, il n'y a pas lieu de payer le mois entier !
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, merci pour vos réponses. Pour ce qui est des chaussures, Paulin, nous y avions pensé, et nous sommes tous montés en chaussettes, même si la propriétaire nous avait dit la semaine précédente que c'était inutile. Nous sommes soucieux de ne pas déranger... Trop peut-être ?... Pour ce qui est de la durée, la propriétaire a inscrit "durée indéterminée" sur le contrat de bail, même si nous lui avions précisé qu'il s'agissait d'une location pour la durée du stage. Comme je l'ai dit plus haut, notre tort est d'avoir été trop confiants. Comme nous sommes nous mêmes de bonne foi, nous ne pensions pas qu'il fallait ainsi se méfier de tout et de tout le monde ! Maintenant, il va falloir assumer notre naiveté !... Par contre, personne n'a répondu à la question sur le dépot de garantie. Comme le stage se termine le 10 juillet, notre intention est de ne pas payer le mois de juillet, et de ne pas réclamer notre chèque de caution. En effet, si nous ne payons que pour 10 jours, je pense que la propriétaire gardera de toutes façons la caution, puisqu'elle a dit clairement que tout mois commencé est dû. Comme nous payons déjà 20 jours de trop, il me parait injuste d'attendre en plus 2 mois pour récupérer le montant de la garantie... Ce n'est sans doute pas la procédure habituelle, mais peut-on l'envisager ? Aucun état des lieux n'ayant été fait au début, la propriétaire peut toujours trouver des dégats imaginaires... je n'ai pas envie de me faire avoir encore uine fois...
dyson- 1 sept. 2013 à 18:01
Si aucun etat des lieux n a ete fait le proprietaire ne peut rien exigé
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Pas de réponse sur le dépot de garantie ?
FRAMBOISE76- 9 août 2015 à 23:20
Le dépôt de garantie doit être restitué au bout de combien de temps dans le cadre d'une location chez l'habitant ???? Surtout en cas de dégradations ???,
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour,
Si le proiprietaire fait la sourde oreille ou impose trop de contraintes à votre fils, menacez le de ne pas payer le loyer sous pretexe qu'il rend la vie impossible à vous et à votre fils !
Bon courage.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour : on n'a pas le droit d'arrêter de payer le loyer sous quelque prétexte que ce soit.

Mais vu le comportement de cette personne "qui ne veut pas de passage chez elle", bien que ce soit illégal, ce serait peut être la meilleure façon pour qu'elle arrête d'exagerer.

En matière de location, il faut que tout le monde soit raisonnable, aussi bien d'un côté que de l'autre, là, il semble que cette personne ait des exigences incompatibles avec la location.

En partant, conseillez lui d'arrêter la location pour sa tranquillité.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci à tous pour vos réponses.

Paulin, j'ai suivi votre conseil, j'ai cherché le site web de l'ADIL (dont j'ignorais l'existence) et j'ai regardé la législation en matière de locations meublées. Cela m'a confirmé que nous ne sommes pas obligés de payer le mois en entier, si nous rendons les clés le 10 ou le 12.

Par contre rien de précis sur le site quand aux visites, donc je leur ai posé la question par mail, et j'espère recevoir une réponse rapide, que je ne manquerai pas de vous communiquer.

Vous avez l'air d'un propriétaire correct ! si la propriétaire de mon fils était comme vous, on aurait peut-être moins de problèmes...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Je viens de tomber sur ce sujet après recherches...

Je suis dans la position de la propriétaire qui a pris un locataire dans sa maison.

Et je suis ulcérée de voir que certains se croient tout permis !

Un meublé chez l'habitant n'est ni un hôtel, ni une maison de passe, ni une discothèque. J'ai eu le problème de "l'imposition de la petite amie" chez moi. Si je prends un locataire pour boucler mes fins de mois, ça n'est pas pour avoir double consommation de tout sachant que lorsqu'elle est là, tout est évidemment multiplié par deux. Ou bien alors, je remonte au double le prix du loyer.

Visite, oui, séjour, non.
Melie4485- 21 sept. 2016 à 13:39
Tout n'est pas multiplié par deux. La consommation d'électricité ou de gaz est globalement la même car seul ou non le locataire aurait mis ces aliments au frigo, fait chauffer un casserole de pates ou mis le chauffage dans sa chambre. Vous ne pouvez vous plaindre que pour la consommation d'eau. Demandez à votre locataire 3€ de plus par mois et cela équivaut à 1m3 d'eau (ce que je ne pense pas qu'elle consomme). Ayez l'esprit tranquille, l'air qu'elle respire est gratuit...
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour : si la chambre est vraiment dans le logement du propriétaire, en somme, on héberge une personne à tel prix et on a estimé les consommations en fonction de cela. Et dans ce cas là, le locataire ne peut raisonnablement pas héberger une autre personne, en effet vivre avec une personne avec qui on s'est entendu est une chose, mais si elle en amène une autre où va-t-on ?? et puis il y a le problème des clés. On n'est pas dans une auberge espagnole tout de même.

Si la chambre n'est pas au même étage, bien que dans la résidence principale, on peut prévoir des clauses sur le bail qui est un bail libre pour une chambre chez l'habitant. Pour ce qui est du chauffage ce sera la même chose, mais pour ce qui est de la conso d'eau, notamment d'eau chaude, il est sûr qu'avec les douches, ce sera plus élevé;

Mais il est bon d'éclaircir tout cela lorsqu'ils viennent visiter. s'ils sont au courant, soit ils acceptent et prennent le logement car ça ne les gênent pas, ou bien, ils ne veulent pas cette contrainte et vont ailleurs.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Ah bien je suis contente de trouver enfin une personne qui comprenne le problème ! Sur un forum juridique, on m'a dit qu'un locataire avait tout à fait le droite de recevoir tout un tas de gens dans le meublé et de les y faire dormir si c'était son souhait. On m'a plus ou moins dit que s'il voulait en outre faire la nouba, il en avait aussi le droit.

Je suis heureuse de voir que vous, vous comprenez quel a été le souci.

Notre locataire nous a dit qu'il partait, il y a deux jours. Nous sommes donc de nouveau en recherche mais cette fois-ci, les choses seront bien plus clairement et nettement posées. Cette première expérience nous a dirons-nous servi de leçon. J'ai lu que certains propriétaires n'hésitaient pas à afficher dans le meublé un règlement interne que le locataire se doit de respecter. Je trouve que c'est une assez bonne idée.

Il faut quand même dire que nous avions baissé le montant inital du loyer de 100 euros (ce qui représente un certain manque à gagner), et que si l'on devait compter les m3 d'eau qui ont défilé en 4 mois, inhérent aux douches (+ celles de la petite amie le weekend) et aux machines de lavage (le jeune homme changeant de vêtements tous les deux jours), on peut imaginer sans problème que la facture de mai 2012 va être sacrément élevée...
FRAMBOISE76- 9 août 2015 à 23:02
AH BON !!!! être exonéré de tout impôt ....ce serait nouveau ... d'où tenez vous ça ????
Répondre
FRAMBOISE76 PAULIN 2164 - 9 août 2015 à 23:10
AH BON !!!! être exonéré de tout impôt.... CE SERAIT NOUVEAU ..... d'où tenez vous ça ???
Répondre
patricia :)- 15 mars 2015 à 21:29
bonjour, moi je suis sur Angers et j'ai louer une chambre étudiante, il y a une semaine j'ai fêter mon anniversaire et quelques amis sont rester dormir chez moi car il était impensable de les laisser partir dans leur état... breff... le lendemain matin les proprio sont venu nous rendre visite en m'engueulent comme quoi ils devaient être prévenu des personnes dormant sur place et qu'il facturait 15 € le nuit si tel était le cas alors que rien n'est signalé sur le bail. je précise qu'il s'agit plus d'un appart de collocation qu'une chambre d'étudiante !

ma question est la suivante : ont ils le droit de m'interdire que 1 ou 2 personnes dorment chez moi à titre exceptionnelle ou à facturer la nuit ?

je cherche une preuve écrite de lois pour leur prouver leur tord... je n'ai pas trouvée après de longues heures de recherches. peu être ont t'ils raison après tout !!
Répondre
ERIC14000 1Messages postés vendredi 4 septembre 2015Date d'inscription 4 septembre 2015 Dernière intervention - 4 sept. 2015 à 16:29
bj à tous, quand on a une chambre meublée dans une maison, et un peu à part de celle du propriétaire.. la visite des amis, c'est normal ; mais quand c'est dans un appartement en copropirété (immeuble= pas d'étage au dessus), je suis désolé... FAUT PAS POUSSER...... Moi, je ne fais pas payer des loyers chers...mais c'est le prix à payer, et je le dis dès le départ, de ma tranquillité et du respect d'un règlement intérieur.. QUI PEUT ÊTRE ABUSIF.. .. (je couche dans l'entrée...: donc pas de passage après telle heure, pas de fumée, pas de visite sans mon autorisation.. que ça ne plaise pas à l'autorité, je n'en ai rien à faire ! J'ai le droit de dormir.........On ne peut pas tout avoir : un faible coût et une totale indépendance... C'est à prendre ou à laisser.. Le locataire est tenu, avant signature, de lire mon règlement intérieur.. à lui d'accepter mes conditions.. ou non !
Répondre
lilou06- 16 sept. 2015 à 17:31
eh bien Monsieur, je suis mère d'une étudiante de 23 ans qui n'abuse pas mais imposer des horaires....Et pour vous faire du fric dormir dans votre entrée. Je doute que vous trouviez des locataires. Est-ce qu'au final il ne vous arrive pas de vous tromper et d'aboyer ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Etant propriétaire, je loue une chambre chez l'habitant. Je me suis entendu avec le locataire qu'il ne devra pas inviter d'amis à la maison.
Le locataire vient de le faire en cachette, après quelques recherche auprès de l'ADIL est sur différents articles http://www.cohebergement.com/blog/chambre-chez-l-habitant-visite-de-la-famille-et-amis-137 , je ne peux malheureusement pas intérdire le locataire de recevoir du monde.
Jerimel- 19 mai 2016 à 19:29
Bonjour a tous ceux qui liront mon message :-)
Je veut mettre mon adresse chez ma mère mais le propriétaire refuse car je n'ai pas d'emploi à t'il le droit de me l'interdire ?
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une