Posez votre question Signaler

Divorce long, mise en etat, liquidation

saphir - Dernière réponse le 22 déc. 2014 à 12:45
Bonjour,
Je me permets de vous écrire afin de vous exprimer le fond de ma pensé concernant ma situation. Je trouve que mon divorce traine en longueur et je ne sais pas si j'ai un moyen d'obliger ou de contraindre la partie adverse à réagir en temps et en heure car j'ai l'intime conviction qu'elle est entrain de gagner du temps pour je ne sais quel motif.
Un bref rappel des faits s'impose.
Juin 2009 : Elle quitte le domicile conjugal sans prévenir avec mes enfants.
Aout 2009: Main courante contre mon ex pour abandon de domicile et je continu à supporter seul les charges et les crédits de la maison.
Septembre 2009 : Elle demande le divorce.
Novembre 2009 : Jugement de non conciliation .Signature du jugement de non réconciliation au tribunal. À partir de cette date, elle a trois mois pour m'assigner en divorce.
Mars 2010 : 3 mois sont passé et aucune nouvelle de sa part.
Mars 2010 : Je prends l'assignation en divorce à ma charge pour un montant 70 euros. (Elle m'avouera après que sa non assignation était prémédité parce qu'elle n'est pas pressé et que ce n'est pas à elle de payer le divorce).
Aout 2010 : Premières conclusions de la partie adverse, avec une demande d'audition des enfants. Maintenant à chaque fois qu'il aura une date, elle va sortir l'article l'article concernant le droit des enfants d'être entendus.
Les crédits de la communauté sont de 1300 euros environs.
Les charges de la communauté et de la maison sont de 200 euros environs.
La pension alimentaire est de 300 euros.
Le reste c'est-à-dire 180 euros pour vivre
Je ne peux même pas renégocier les crédits afin de diminuer les mensualités car mon ex s'entête a ne pas vouloir aller voir le notaire pour liquider la communauté.
Je suspecte fort mon ex de retarder au maximum l'échéance du divorce dans le simple but de me lasser payer le plus possible de mensualité des crédits de la communauté seul.
Je vous supplie de doner une issue ou des pistes pour résoudre au plus vite ce divorceà ce dossier.
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Si vous êtes d'accord, ce devrait être rapide... Sinon, attendez deux ans et demandez le divorce pour rupture du lien conjugal... Et les enfants, quel âges ont-ils?

Cordialement,

R.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
"nul ne peut être contraint à demeurer dans l'indivision" article 815 du code civil.

Vous n'avez qu'une solution pour sortir de cette impasse rapidement : adressez vous à un avocat compétent.

Vous bénéficiez d'ailleurs peut-être et sans le savoir d'une assurance protection juridique : vérifiez vos contrats d'assurances ou contactez les compagnies assurant vos biens.

Sinon essayez de faire une demande d'aide juridictionnelle qui prendra également en charge vos frais d'avocat.

Sinon contactez tout de même un avocat sérieux, beaucoup acceptent de prendre en charge des dossiers et de les facturer en fonction des ressources de leurs clients : ils ne sont pas là pour vous tondre !!!

Bon courage à vous
MOZAC- 4 févr. 2011 à 11:58
Je rigole, un avocat sérieux ? honnete ? c'est comme les notaires ... Il n'y a que l'argent qui compte. Cherchez donc un avocat pour vous défendre des abus d'un avocat ou d'un notaire
Je rigole jaune, en divorce depuis fin 99 Le partage est chez le notaire depuis plus de deux ans... Il n'y a meme pas un soupcon de difficultés, il ne répond meme pas aux lettres molles de mon avocat qui facture evidemment. Quant aux juges ? ILS SENT FOUTENT...
Je ne rigole plus .
Répondre
brigitte du 84- 27 juin 2014 à 22:35
Bonjour, je suis dans le même cas que vous , divorcée depuis 8 ans , notaire désigné il y a plus de 4 ans et à ce jour rien est fait. Je suis écoeurée du système , ils s'en foute totalement. Honte a eux
Répondre
cloclo- 22 déc. 2014 à 12:45
claude
Avocat compétent... je rigole rouge et amèrement aussi ...ils sont dur à trouver s'ils existent c'est surtout l'argent qui les motivent. Mon expérience :
J'ai dû changer trois oui (3fois) d'avocats et c'est mal vu par la cour.
La 1ere a mal défendu mon dossier avec des erreurs .
La 2ème ses conclusions soutenaient mon conjoint et pas moi sa cliente
Avec la 3eme onéreuse, choisie pourtant pour la réputation du cabinet mais l'avocate (choisie) réputée... dont le nom est mis en titre renvoie à ses collaboratrices les dossiers qui lui sont présentés.
Aujourd'hui j'ai donc tous perdu; la décision d'appel que j'ai demandé pour faire valoir mes droits vient de tomber en novembre 2014. Je n'ai même jamais été conviée pour assister à ses plaidoiries devant la cour...!
C'est pourtant mon conjoint qui a quitté le domicile conjugal en janvier 2005, je finance tout pour les biens de la communauté (impôts, charges crédit etc. avec preuve à l'appuie) depuis toutes ces années dont un crédit immobilier qui m'endette à plus de 50%.
Mal défendu par ces trois avocates; les juges ont bâclé l'étude de mon dossier par deux fois.
Une première décision où les deux parties était d'accord à la non conciliation, où même la justice m'obligeait à prendre pour mon compte le remboursement du crédit lié à cet accord un juge a cassé cette décision lors du jugement de divorce, il n'en avait pourtant pas le droit; Mon avocate l' a constaté mais rien fait. Sans cet accord signé, je n'aurais jamais signé cette non conciliation en l'état qui me désavantageait financièrement .
Suite à mon appel pour cette décision Mon avocate n'a jamais relevé cet aspect financié aussi, grâce à elle, je perds tous mes droits sur les charges financières que j'ai supporté, et le mobilier acquit de janvier 2005 à octobre 2010 date de prise en compte pour les effets du divorce..
Je suis écoeurée autant que vous je pense dans ce système.
La justice Française elle est belle...
Forte de plusieurs expériences malheureuses pour moi et autour de moi je constate que les avocats font leur "magouillent" entre eux pour liquider les dossiers de divorce sans en étudier et défendre tous les droits dans les dossier et faire du chiffres par le nombre de dossier traité.
Quel moyen avons nous pour déceler un bon avocat.. autrement que par sa réputation mais même cela pour moi est un échec ...alors que nous restent-il pour déceler les incompétents?
Mon constat : Il vaut mieux ne pas avoir à ces gens là...
Bon courage à tous ceux qui n'ont pas d'autre choix...que d'avoir à faire à la justice.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Enfin le divorce est prononcé en décembre 2010 mais depuis elle ne s'est pas présenter chez le notaire pour liquider la communauté. Donc Re tribunal. et c'est encore bibi qui paie. L'assignation, Le PV de difficulté. frais juridique et avocat.
En pluspour la première date de mise en l'etat son avocat a dit qu'il n'a pas eu le temps d'étudier le dossier. Une deuxiemme date fixé , pour le 8 fevrier et re renvoi pour manque de temps pour l'étude du dossier.
donc pochaine date le 14 mars 2012. wait and see.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour aperso vous en etes ou ? ça ressemble au mien pareil .........courage
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
suite des evenements, aprés plusieurs mises en l'etat du dossier entre les avocats.
fixation par le juge de la date des plaidoiries au 18 dec 2012. entre temps je continue a payer et j'attends le 18 pas d'autre chose a faire pour l'instant.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
2 jours avant les plaidoiries des avocats le juge decide que, suite à une reorganisation de son cabinet, il renvoit l'affait au moi de mai 2013.
encore 5 mois à attendre. Pour résumer, depuis que les avocats ont fini leurs conclusions, un an sera passé avant les prochaines plaidoiries. Pauvre justice , et pauvres juges fonctionnaires d'état.
NonDroit 2Messages postés lundi 8 avril 2013Date d'inscription 8 avril 2013 Dernière intervention - 8 avril 2013 à 14:00
Bonjour aperso,
Je me trouve dans la même situation que vous en moins avancé et je suis très intéressé de connaître le résultat. Dans l'optique de savoir si nos droits légitimes (souvent financier) sont bafoués par la justice même si l'on a toutes les preuves et que la somme est bien dû par la partie adverse.
Bon courage dans l'attente de vos nouvelles.
Répondre
Aperso- 10 avril 2013 à 08:10
Bonjour Nondroit, merci pour tes encouragements. Moi aussi je suis dans l'attente de voir si la justice est vraiment équitable. De toute façon, le droit est bien noté noir sur blanc sur le code civil. Donc si un élément ne me convient pas, et que je pense que mon droit est bafoué, je peut toujours faire appel.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
la plaidoirie du mois de mai 2013 est passé. le jugement est renvoyé à Août 2013.
Attendons pour voir. À la prochaine fois.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour, la date du jugement est largement dépassée. Je viens de recevoir une lettre de mon avocat m'informant que le juge, sur le point de quitter la ville, a botter en touche. Il a transmit le dossier a un autre juge. Ce dernier delande aux avocat de revenir plaider une deuxiemme fois vu la complexité de l'affaire. Pour votre information il y a une maison de la communauté que je souhaite acheter. il n'y a aucune complexité de de l'affaire.
pauvre juge français et pauvre justice française.
prochain rendez vous 20 octobre 2013 pour une deuxiemme plaidoirie.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour pffffffff puree moi c est pareil jugement definitif depuis juin 2011 , mon ex femme ne se bouge pas le derriere , toujours dans la maison , elle pas de travail en surrendettement , depression la totale , que fait la justice .................................il y a un partage a faire ..............mais je tient bon
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « divorce long, mise en etat, liquidation » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une