Posez votre question Signaler

Litige accident de voiture, quel recours? [Résolu]

cindy - Dernière réponse le 1 sept. 2010 à 08:29
Bonjour,
Je suis dans une impasse concernant un accident de voiture, et vu ma détresse, j'ai besoin de conseils....
J'explique ma situation, ça ne sera pas facile d'être brève...
Mercredi dernier, au retour des vacances, nous nous sommes arrêtés faire le plein sur uns la pompe, devant la cabane du pompiste pour régler notre plein. Nous nous apprêtions à repartir, mon ami passait la première, quand une voiture est arrivée derrière nous sur la même file, lui aussi pour mettre de l'essence. Sauf qu'il est arrivé très vite, et qu'il n'a pas pu freiner. Il nous a donc percuté l'arrière violemment. Mon ami est descendu de la voiture, le monsieur nous a alors dit qu'il avait confondu pédale de frein et accélérateur (on y croit pas trop, mais bon.) Il a voulu faire son plein d'essence avant de régler les choses. Comme il avait complètement mal géré son arrivée, il était facilement 3 mètres plus loin que la pompe. Dc il a fait une marche arrière, il a fait son plein puis nous sommes allés nous garer un peu plus loin pour établir le constat. Tout s'est fait très calmement, ns n'avons jms haussé le ton des 2 côtés.
Mon ami allait bien, mais moi, passagère, j'avais très mal au cou. J'étais complètement paniquée, choquée et endolorie, et j'ai laissé mon ami régler le constat tout en tentant de me remettre de mes émotions. Dans la panique, et surtout, comme il n'y avait pas vraiment de situation qui correspondait à la nôtre sur le constat, mon ami a coché "quittait un stationnement". Par ailleurs, j'ai insisté pour que mon ami note en bas du constat que j'avais mal au cou, par sécurité. Tout avait l'air d'être clair entre nous et l'autre conducteur qui reconnaissait être en totalement en tort. Mon ami, pensant alors que tout était clair, n'a pas jugé nécessaire de relever les témoignages de la dizaine de personnes qui venait d'assister interloqué à la scène. L'autre conducteur est reparti (sans demander comment j'allais!), et nous avons ensuite passé 1h à attacher nos bagages et sangler le coffre qui restait ouvert.
Ns sommes assurés tout risque, notre voiture a 2 ans. Nous l'avons achetée 4 mois plus tôt, nous sommes dc récemment assurés.
Au retour, nous allons voir notre assureur. La dame en face de nous émet à un doute quand à la case "quittait un stationnement". Elle reconnait qu'aucune situation ne correspondait à la nôtre, et elle nous dit qu'il aurait mieux valut ne rien cocher du tout, ce que ns ne pouvions pas savoir. Mais selon elle, le schéma et les observations validées par les 2 conducteurs sont tout à fait explicites. Elle ns met en relation avec notre référent sur la plateforme GMF. La personne est un peu plus pessimiste. Pour lui, à cause de cette case, ce serait du 50-50. On ns conseille de recontacter l'adversaire, de miser sur sa bonne foi, et de refaire un constat à l'amiable avec lui. Il s'avère que l'autre conducteur est aussi un assuré GMF, alors on se dit que ça va être plus facile, ms on se trompait...
Nous appelons dc le monsieur, qui a changé de version entre temps (là on se demande ce que lui a dit son assureur de son côté). Comme l'adversaire est un peu âgé, et que nous sommes jeunes, il se méfie de nous. Chaque minute il ns dit quelque chose de différent. Au début il dit qu'il est en tort, que son assureur lui a dit, ms qu'il ne ns fait pas confiance, il veut que ça soit la GMF qui l'appelle et lui demande un nouveau constat. Ensuite, il émet l'hypothèse que l'on aurait reculé... bref, il s'emmêle... Malgré toute notre colère, nous nous efforçons de rester le plus courtois possible pr ne pas le braquer, ms peine perdue, malgré nos pincettes....
Nous amenons notre voiture au garage, les réparations vt être très longues, toute l'arrière de la voiture est à refaire. Le mécano dit lui même que c'est un sacré choc et que la personne devait arriver vite.
Nous retournons à la GMF, les dames de l'agence continuent de nous dire que pour elles, le constat est explicite. Elles ne peuvent en dire plus car l'autre assureur n'a pas encore reçu le constat. Elles nous rassurent en ns disant de passer le week-end détendus et que le bon sens l'emportera.
Aujourd'hui Lundi, coup de téléphone de la centrale GMF, du référent que l'on m'avait passé l'autre jour et qui était plus tatillon. Coup de théâtre, maintenant pour lui, c'est 100% notre faute! Il crache par la même occasion sur les filles de l'agence qui selon lui ne sont que des sous-fifres et ne savent rien du tout.
Le fait que les 2 parties soient chez le même assureur est selon moi un souci. Car si nous avions été chez un autre assureur, il se serait sans doute plus battu contre la concurrence. Ms là vu l'âge de l'adversaire, et la valeur de sa voiture, ils ont sans doute plus d'intérêt à le défendre lui, que nous, jeune couple au volant d'une petite opel Corsa assurée depuis 4 mois seulement.... J'ajoute également que de son côté, l'adversaire n'a que quelques éraflures....
J'ai recueilli entre temps le témoignage du pompiste de la station. Mais il n'est pas exploitable si l'on établit pas ce fameux nouveau constat. De plus, apparemment (on ne m'a pas dit pourquoi), il m'est impossible de demander la preuve des caméras de surveillance.
Tout le monde est derrière nous pour dire que l'on est pr rien ds cette histoire, que l'on s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Il est clair que la personne ne maîtrisait pas son véhicule, il l'a au départ dit lui même, puisqu'il n'a même pas réussi à s'arrêter à temps devant la pompe à essence.
Nous sommes jeunes, nous n'avons pas bcp de moyens, ns ne pouvons pas ns permettre de genre de chose.
Devant tant de mauvaise foi, je n'arrive même plus à dormir, je m'en rend malade et suite aux douleurs dans mon cou (certifiées par un médecin), je suis maintenant prise de forts maux de tête dus à l'angoisse. Je suis en colère, je n'arrive pas à me calmer!
J'ai besoin de conseils avisés de gens plus expérimentés que moi... Comment dois-je m'y prendre? Si quelqu'un pouvait ns aider....
Merci d'avance....
Lire la suite 
Réponse
+2
moins plus
Une histoire qui fini plutôt bien ! Content pour vous
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Après 10 jours de stress et de journées passées au tél, à rechercher des témoins, à aller chez l'assureur, les médecins, etc, ouf, on a enfin obtenu gain de cause. Je me dit qu'il faut quand même que je termine l'histoire sur le forum!

Pour les personnes à qui ce genre de chose arriverait, il n'y a pas de solution miracle à part l'obstination!
Un soir nous avons eu un coup de fil de notre référent de la centrale GMF, il nous engueulait presque au téléphone, d'un seul coup, nous étions à 100% en tort.... "qu'est-ce que vous faisiez là,"
"on payait notre plein d'essence car nous sommes bien élevés......"

Les filles de l'agence GMF, qui étaient avec nous depuis le début étaient outrées devant tant de mauvaise foi de la part de leurs collègues. Le schéma est clair, sur le constat l'autre conducteur écrit lui-même qu'il est en tort, et le choc est arrière, dc pr elles, pas de doute.
Là j'ai eu confirmation de ce que je pensais: il y avait un conflit d'intêrét. Les 2 parties étant assurées chez GMF, l'assurance avait plus intérêt à défendre l'autre, qui a bcp de choses assurées chez eux et depuis lgts, que ns assurés dps 4 mois pr seulement une petite voiture.
La fille d'Angers n'a même pas cherché à me contredire. Elle m'a pris en apparté, m'a donné des conseils, et m'a mis en relation avec un médiateur.
Nous avons entre temps recueilli les témoignages des gens de la station service et ns avons menacé la GMF de porter plainte, non seulement contre l'autre conducteur, mais aussi contre la GMF car tout ça sentait la magouille.
3 ou 4 jours ont encore passé, là je n'arrivai même plus à les joindre (petite musique, tapez *, tapez 1, tapez 2, tapez 3.... ça a augmenté ma colère!).
Enfin nous avons eu un coup de téléphone de la fille de l'agence d'Angers qui était ravie de me dire que l'autre partie avait plié et que tout était arrangé!

Voilà, je pense que le médiateur (qui au vu du constat, ne comprenanait même pas comment on pouvait nous embêter!) a fait son boulot, mais que notre entêtement et nos menaces y sont aussi pr quelque chose!

Faut se bagarer, tout le temps, c'est fatiguant, mais on y arrive des fois!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir

Le problème a l'origine, c'est le tiers n'a pas coché la case "heurtait l'arrière du véhicule vous précédant"
Vous faites état de ce que vous avez coché, mais l'autre, qu'est ce qui est coché ????


Ce qui exonérait de toute responsabilité.

Alors que votre ami a coché la case qu'il ne fallait pas.....

Le fait que vous soyez à la même compagnie, ne doit pas influencer sur la défense de votre dossier, mais si le constat est mal rempli.
cindy- 23 août 2010 à 20:50
Comme on pensait qu'il était obligatoire de cocher une case, on a coché ce qui s'en rapprochait le plus, sans grande conviction. C'est là notre erreur, ms pas facile de réfléchir lorsque l'on est sous le choc, car ça a vraiment beaucoup secoué. (Notre voiture a été projetée vers l'avant). Dc mon ami a coché "quittait un stationnement" (on se demandait si l'emplacement devant une caisse de pompe à essence en était une), et l'autre a dc coché en face "prenait un stationnement".
Sur le schéma, nous avons dessiné la caisse de station essence avec nous (véhicule A) arrêté devant, et la voiture B arrivant derrière totalement dans l'axe, avec des flèches pr indiquer le sens.
Ds observations, ns avons indiqué "je quittais la station service lorsque le véhicule B n'ayant pas freiné m'a percuté à l'arrière". En face, l'autre conducteur a noté "OK sur les observation indiquées par le conducteur A" (à l'époque, il était encore de bonne foi, depuis sa version change un peu chaque jour...).

Ai-je droit à un avocat? Si je porte plainte, pourrai-je utiliser les témoignages et récupérer les caméras de surveillance de la station Shell?
Comment me sortir de là?
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bien que le civisme soit une chose en voie de disparition, tentez un "appel a temoin" en placant une affichette dans la station service... Peut-etre qu'un autre automobiliste present a ce moment, la verra et se manifestera...
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Litige accident de voiture, quel recours? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une