Decaler les mensualités du pret immobilier ?

clancry 1 Messages postés jeudi 9 septembre 2010Date d'inscription 9 septembre 2010 Dernière intervention - 9 sept. 2010 à 10:25 - Dernière réponse :  clancry
- 21 sept. 2010 à 10:29
Bonjour,
Je suis en train d'acheter un appartement, je dois signer dans 1 mois, j'ai le prêt immo, donc tout va bien ! le seul hic, c'est que je suis actuellement en location et je dois donc déposer au plus vite mon préavis (3 mois), pour eviter de payer à la fois ma location et mon emprunt, j'ai demandé à ma banque si c'etait possible de decaler le pret immo, c'est à dire, je signe comme convenu dans un mois, mais les prelevements commenceront dans 2 mois (le temps de la location). Ma banque refuse ! ce qui me parait etrange car tt le monde me dit que c'est une pratique regulière dans les prêt immobilier ? que dois-je faire ? y' a t-il une loi ? un décret ? (car payer à la fois mon pret immo+ma location..ca va être très difficile)!

je vous remercie
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
+2
Utile
1
C'est une chose envisageable. Certaines banques le font gratuitement et d'autre non.
Le coup cout est souvent proche de celui d'une mensualité de loyer. Donc pas très intéressant. Sauf si on a un loyer très élevé.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Merci pour votre reponse..effectivement, en insistant, ma banque a accepté de décaler.
Commenter la réponse de Moimeme
yox56 44 Messages postés mardi 13 novembre 2007Date d'inscription 10 septembre 2010 Dernière intervention - 9 sept. 2010 à 10:29
0
Utile
c'est au bon vouloir de ton banquier, dit lui que tu as eu une proposition d'une autre banque qui accepte ce report sans problême et la il devrait s'aligner (ce ne sont que des marchands de tapis et leur but est de te garder en client).
Essaye aussi d'écourter ton préavis.
Commenter la réponse de yox56
0
Utile
me suis arrangée avec mon banquier qui a fini par accepter..merci !
Commenter la réponse de clancry
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une