Réparation dégat des eaux - locataire [Résolu]

Lucmatin - 2 oct. 2010 à 20:41 - Dernière réponse : australe13 18026 Messages postés dimanche 8 juin 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 1 décembre 2017 Dernière intervention
- 2 oct. 2010 à 22:23
Bonjour,
je suis locataire d'un appartement. j'ai subi un dégât des eaux dans ma cuisine, dû à une fuite de tuyauterie du voisin du dessus. le plafond est sur une bonne partie (1 mètre sur 60 cm) moisi.
Mon assurance a fait appel à un téléexpert qui m'a compté un devis d'environ 300 euros et m'a proposé qu'une entreprise agréée vienne réaliser les travaux. A côté de cela, la société qui a rénové l'appartement pour la propriétaire m'a signifié que le devis serait certainement (pour eux) de plus de 800 euros, car il faudrait repeindre le plafond et les murs.

Je ne peux pas me permettre de débourser plus d'argent pour payer cette réparation, dont l'origine m'est totalement étrangère. Cela créé bien sur des tensions avec mon propriétaire.

Je voudrais savoir quels sont mes devoirs (es-ce véritablement à moi de m'occuper de cela alors que seul le plafond et éventuellement les murs sont touchés), mes droits... Je vous remercie d'avance.

Cordialement.
Afficher la suite 

8 réponses

Répondre au sujet
GrandCaribou 25362 Messages postés mardi 23 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 31 août 2017 Dernière intervention - 2 oct. 2010 à 20:46
+3
Utile
Bonsoir,

Quel que soit le coût des réparations, c'est à votre assurance de payer. Ne vous laissez pas faire et refusez de débourser quoi que ce soit.

Au besoin, prenez contact avec une association de consommateurs qui vous aidera à défendre vos droits.

Cordialement :)
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de GrandCaribou
australe13 18026 Messages postés dimanche 8 juin 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 1 décembre 2017 Dernière intervention - 2 oct. 2010 à 20:47
0
Utile
3
Bonsoir

j'ose même pas vous demander où vous êtes assuré,
mais en aucun cas vous auriez dû débourser quoi que ce soit pour ce sinistre.

Rapprochez vous d'urgence auprès de cet "assureur".
GrandCaribou 25362 Messages postés mardi 23 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 31 août 2017 Dernière intervention - 2 oct. 2010 à 20:49
Exactement ! C'est vrai que c'est plutôt curieux ! :)
D'accord. Mais c'est donc bien à moi de gérer cela avec mon assurance, même si les dégats concernent l'immobilier (peinture, plafond, etc) ?
Je vais relancer mon assurance pour demander à un expert de passer en personne et en lui précisant que la réparation devra rendre les teintes de la pièce homogène pour que je n'ai pas de conflits avec mon propriétaire.
Rien d'autre à signaler ? Il me faut juste voir avec mon assureur et le faire prendre en charge toute la rénovation ?
J'en ai même oublié de vous remercier tellement cela me travaille ! Merci à vous, à votre rapidité et à cette entraide :)
Commenter la réponse de australe13
australe13 18026 Messages postés dimanche 8 juin 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 1 décembre 2017 Dernière intervention - 2 oct. 2010 à 21:33
0
Utile
Vous avez juste à le contacter pour savoir où en est le dossier.
C'est à l'expert, à donner l'ordre pour faire les réparations.
Bon courage
Commenter la réponse de australe13
0
Utile
C'est donc ce que je vais faire merci.
Ce qui me préocupe, c'est que la propriétaire m'a affirmé que lors de l'état des lieux, si les 4 murs et le plafond n'étaient pas exactement pareil, cela pourrait poser problème pour moi et ma caution.
Hors je crois que l'assureur ne répare que les parties effectivement dégradées par le DDE.
Qu'en est-il ?
Commenter la réponse de Lucmatin
australe13 18026 Messages postés dimanche 8 juin 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 1 décembre 2017 Dernière intervention - 2 oct. 2010 à 22:23
0
Utile
l'expert demandera la réfection de la pièce en totalité, et l'assureur appliquera un taux de vétusté s'il y a lieu, en effet.
Commenter la réponse de australe13
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une