Pret immo et auto entrepreneur

nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention - 16 nov. 2010 à 13:17 - Dernière réponse : nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention
- 26 nov. 2010 à 20:44
Bonjour, mon ami et moi mème désirons devenir proprétaires. J 'ai donc pris RDV à ma banque pour savoir si je pouvais emprunter vu que je suis auto entrepreneur depuis peu (le1 mars 2010). Ma conseillère me réconforte en me disant que cela ne pose aucun problème et que notre capacité d' emprunt s' élève à 180000€. Aprés cette bonne nouvelle nous nous lançons donc à la recherche d' une maison. Quelques mois plus tard: maison de nos rèves trouvée, compromis signé, RDV pris à la banque et grosse claque en pleine figure!!! "Vous ne pouvez pas emprunter, pas assez d' ancienneté" Heu... elle est ou la conseillère qui m'a certifié que je pouvais emprunter??? En congé maternité évidemment! Alors je fais quoi maintenant??? Pourquoi faire espérer les gens comme ça? Quel intérét? Pourquoi ne pas m' avoir expliqué que je n' avais pas assez d' ancienneté pour pouvoir emprunter??? Là j' avoue que je ne comprends pas...
Afficher la suite 
9Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention

7 réponses

Répondre au sujet
patal34 3053 Messages postés mercredi 3 février 2010Date d'inscription 4 novembre 2017 Dernière intervention - 16 nov. 2010 à 13:47
0
Utile
Bonjour,

Desole, mais ne ne pouvons rien faire ici... La simulation de la conseillere n'est nullement un engagement de leur part...meme si effectivement elle aurait du savoir que dans votre situation c'etait un peu delicat

A part ecrire à votre agence pour passer vos nerfs....

cordialement
Commenter la réponse de patal34
nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention - 17 nov. 2010 à 11:56
0
Utile
Alors j' ai eu le notaire au tel afin de lui expliquer notre situation. Il m' a apporté une autre solution: louer cette maison pendant 3 ans (afin de pouvoir fournir 3 ans de bilan) et l' acheter par la suite avec accord des héritiers bien entendu... Qu' en pensez- vous?
Commenter la réponse de nini330
patal34 3053 Messages postés mercredi 3 février 2010Date d'inscription 4 novembre 2017 Dernière intervention - 22 nov. 2010 à 20:46
0
Utile
Re,

Je ne comprends pas... Vous souhaitez devenir proprietaire.... donc si vous attendez pour avoir du recul dans vos bilans, vous pourrez acheter si la banque vous suit, ce bien ou un autre... Je ne vois pas vraiment la subtilite apportee par le notaire...

cordialement
Commenter la réponse de patal34
nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention - 25 nov. 2010 à 21:16
0
Utile
Nous avons vraiment eu le coup de coeur pour cette maison et nous l' avons négocié à un trés bon prix par rapport au marché actuel! Avec ce que nous pouvons emprunter on pourrait acheter un 60m², là elle fait 130m²!!!
Commenter la réponse de nini330
0
Utile
Pourquoi n'envisagez-vous pas de déposer un dossier dans une ou plusieurs autre(s) banques(s) ? Il y en aura peut-être une plus téméraire ?
Commenter la réponse de Germain
nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention - 26 nov. 2010 à 20:36
0
Utile
Nous avons déjà fait 5 banques( echec) et fait appel à un courtier. Le courtier à déjà eu 4 refus sur 5 banques. Il me tel demain pour me communiquer la réponse de la dernière . Nous croisons les doigts!!!
Commenter la réponse de nini330
nini330 9 Messages postés mardi 16 novembre 2010Date d'inscription 26 novembre 2010 Dernière intervention - 26 nov. 2010 à 20:44
0
Utile
Petite précision, la conseillère de la ... m' avait dit que je n' avais pas besoin d' 1 an d' ancienneté car j 'empruntais avec mon ami qui est fonctionnaire ( plus de 20 ans). Elle s' est plantée sur toute la ligne!
Commenter la réponse de nini330
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une