Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Saisie attribution et compte bloqué [Résolu]

Diara874 1Messages postés vendredi 31 décembre 2010Date d'inscription 31 décembre 2010Dernière intervention - Dernière réponse le 31 déc. 2010 à 13:12
Solution trouvée sur http://www.sossurendettement.com
Bonjour,
une petite question
est ce que un créancier peu faire une saisie sur un compte d un enfant
pour une saisie sur le compte on le sais avant que ca se passe ou alors ils font d abord la saisie et après on recoit un courrier
Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
Loi n° 91-650 du 09.07.1991 et décret n° 92-755 du 31.07.1992.

La régularisation sous quinzaine, article 47 de la loi du 09.07.1991. :

« Lorsque la saisie est pratiquée entre les mains d'un établissement habilité par la loi à tenir des comptes de dépôt,
l'établissement est tenu de déclarer le solde du ou des comptes du débiteur au jour de la saisie.
Dans le délai de quinze jours ouvrables qui suit la saisie-attribution et pendant lequel les sommes laissées au compte sont indisponibles, ce solde peut être affecté à l'avantage ou au préjudice du saisissant par les opérations suivantes dès lors qu'il est prouvé que leur date est antérieure à la saisie:
a) Au crédit: les remises faites antérieurement, en vue de leur encaissement, de chèques ou d'effets de commerce, non encore portées au compte;
b) Au débit:
- l'imputation des chèques remis à l'encaissement ou portés au crédit du compte antérieurement à la saisie et revenus impayés;
- les retraits par billetterie effectués antérieurement à la saisie et les paiements par carte, dès lors que leurs bénéficiaires ont été effectivement crédités antérieurement à la saisie.
Par dérogation aux dispositions prévues au deuxième alinéa, les effets de commerce remis à l'escompte et non payés à leur présentation ou à leur échéance lorsqu'elle est postérieure à la saisie peuvent être contrepassés dans le délai d'un mois qui suit la saisie-attribution.
Le solde saisi attribué n'est affecté par ces éventuelles opérations de débit et de crédit que dans la mesure où leur résultat cumulé est négatif et supérieur aux sommes non frappées par la saisie au jour de leur règlement.
En cas de diminution des sommes rendues indisponibles, l'établissement doit fournir un relevé de toutes les opérations qui ont affecté les comptes depuis le jour de la saisie inclusivement. »
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Oui, la saisie est possible sur le compte d'un mineur.
Quant à être averti avant ou pas, cela dépend des banques. Et la plupart du temps, elles ne s'embêtent pas à faciliter la communication (et puis des fois que le titulaire vide son compte si on lui annonce qu'il va y avoir une saisie...)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Dans l'ordre des choses : d'abord la saisie sur le (ou les) compte(s) bancaires.
Puis la dénonciation par l'huissier au débiteur "dans un délai de huit jours, à peine de caducité ".
La banque n'est pas tenue d'informer son client mais simplement de bloquer les fonds disponibles au jour de la signification par voie d'huissier, puis de régulariser sous quinze jours le solde déclaré par des opérations éventuellement en suspens (les créances "en germe" au jour de la saisie).
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Où trouve-t-on les fondements juridiques ??
Merci

Qu'est-ce que veut dire régulariser sous 15 jours ??
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Les fondements juridiques : loi n° 91-650 du 09.07.1991 et décret n° 92-755 du 31.07.1992.

La régularisation sous quinzaine, article 47 de la loi du 09.07.1991. :

« Lorsque la saisie est pratiquée entre les mains d'un établissement habilité par la loi à tenir des comptes de dépôt,
l'établissement est tenu de déclarer le solde du ou des comptes du débiteur au jour de la saisie.
Dans le délai de quinze jours ouvrables qui suit la saisie-attribution et pendant lequel les sommes laissées au compte sont indisponibles, ce solde peut être affecté à l'avantage ou au préjudice du saisissant par les opérations suivantes dès lors qu'il est prouvé que leur date est antérieure à la saisie:
a) Au crédit: les remises faites antérieurement, en vue de leur encaissement, de chèques ou d'effets de commerce, non encore portées au compte;
b) Au débit:
- l'imputation des chèques remis à l'encaissement ou portés au crédit du compte antérieurement à la saisie et revenus impayés;
- les retraits par billetterie effectués antérieurement à la saisie et les paiements par carte, dès lors que leurs bénéficiaires ont été effectivement crédités antérieurement à la saisie.
Par dérogation aux dispositions prévues au deuxième alinéa, les effets de commerce remis à l'escompte et non payés à leur présentation ou à leur échéance lorsqu'elle est postérieure à la saisie peuvent être contrepassés dans le délai d'un mois qui suit la saisie-attribution.
Le solde saisi attribué n'est affecté par ces éventuelles opérations de débit et de crédit que dans la mesure où leur résultat cumulé est négatif et supérieur aux sommes non frappées par la saisie au jour de leur règlement.
En cas de diminution des sommes rendues indisponibles, l'établissement doit fournir un relevé de toutes les opérations qui ont affecté les comptes depuis le jour de la saisie inclusivement. »
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Saisie attribution et compte bloqué » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une