Signaler

Prouver la non réception d'avis d'échéance [Résolu]

Posez votre question cedr!c 1Messages postés vendredi 4 février 2011Date d'inscription 4 février 2011 Dernière intervention - Dernière réponse le 4 juil. 2017 à 21:02 par KevinD
Bonjour,

j'ai signalé à mon assureur que j'étais en attente de l'avis d'échéance de mon contrat d'assurance habitation car je souhaitais le résilier dans le cadre de la loi Chatel.

Mon assureur m'affirme qu'il m'a expédié ce courrier le 11 janvier et m'affirme que c'est à moi de prouver que je ne l'ai pas reçu si je veux faire valoir mon droit à la résiliation de ce contrat.

N'est-ce pas à l'expéditeur de prouver la bonne réception d'un courrier ? (en présentant copie d'avis de courrier AR par exemple)
car sinon comment un destinataire peut il prouver qu'il n'a pas reçu un courrier ?? c'est chôse impossible ??

merci de vos réponses.
Utile
+36
plus moins
bonjour

sous réserve que votre contrat vous le permette (+ de 1 an)
vous envoyez à votre assureur une LRAR précisant:
- que vous n'avez pas reçu votre avis d'échéance plus de 15 jours avant la date limite vous donnant droit à dénonciation de votre contrat.
- qu'en conséquence, vous entendez bénéficier des dispositions du deuxième alinéa de l'article L 113-15-1 CdA transcription de la loi chatel dans le code des assurances, qui stipule:
Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, l'assuré peut mettre un terme au contrat, sans pénalités, à tout moment à compter de la date de reconduction en envoyant une lettre recommandée à l'assureur. La résiliation prend effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la poste.

et lui notifiez par la présente que vous ne reconduirez pas le contrat dont les références sont citées en objet.

vous préciserez qu'il lui appartient de démontrer qu'il a respecté ses obligations telles que stipulées dans le premier alinéa de l'article précité, par la production du récépissé correspondant.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Soulix- 9 juin 2017 à 15:58
Merci super réponse !
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Bonjour,

En effet tetite c'est un problème.... les appels de cotisations devraient être envoyés en AR!! mais par soucis d'économie ce n'est pas le cas.
Mais ca c'est le problème de l'organisme et pas de notre ami cédr!c!!!!!

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Excellente réponse juridique de aie mac, partagée par un autre juriste.
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Bonjour,

j'arrive tard dans votre sujet, mais comment tout cela s'est-il terminé? je suis dans la même situation avec ma mutuelle...
Merci d'avance!
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Le problème c'est que les appels de cotisations sont envoyés par courrier simple et non en recommandé !!!

bon courage !!!









mon site : www.lesgrandesmutuelles.fr
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Avez vous trouvé une solution à votre problème car je me trouve exactement dans le même cas. Je souhaite résilier mon assurance mais n'ai pas reçu l'avis d'échéance et lorsque j'ai appelé mon assureur il m'a dit qu'il me l'avait envoyé et ne veux donc pas résilier mon assurance.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Il ne s'agirait il pas d'une faille juridique...
Du fait que les assurances n'envoient jamais un avis d échéance en LRAR... On peut dire qu'on ne l'a jamais reçu et du coup avec la loi Châtel partir quant on veut?? Car c'est à eux de prouver l'envoi...
Qu en pensez vous
Bien à vous
babette- 29 déc. 2014 à 22:58
Quelle est la suite ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Que se passe t il lorsque le courrier est retourné à l'assurance avec la mention que la personne ne réside plus à cette adresse (erreur d'adresse ou de la poste) ?
Cordialement.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une