Garde d'enfant

nono - 11 sept. 2011 à 17:35 - Dernière réponse : pititenouette 9560 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention
- 12 sept. 2011 à 19:29
Bonjour,
divorcé et père d'un enfant de 11ans.mon ex a la garde et moi,un droit de visite"classique.
il y a 3 semaines ,mon ex femme m'annonce qu'elle part en formation pour un anà 450 kms de son domicile et ne rentre qu'un w-e sur 2...depuis ce temps,c'est la grand-mère maternelle qui garde ma fille,signe les papiers scolaires...
je viens de demander la garde.
ma requête peut elle aboutir?
au bout d'un an, puis je continuer à garder ma fille?
j'ai peur que ma requête soit refusée
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
bonjour, je ne vais pas repondre en donnant des affirmations, mais pour moi votre requete peut aboutir.Je pense que c'est dabord aux parents d'avoir la garde des enfants. Les grands parents ou autre membres de la famille sont la qu'en cas d'ultime recours! enfin c'est comme ca que je le vois. Par contre votre enfant est grand maintenant et je pense qu'il faut aussi lui demander son avis,qu'est ce qu'il prefere?
A savoir a partir de 12 ans l'enfant a le droit de choisir avec qui il veut vivre : papa ou maman? Mes parents ont divorcés lorsque j'avais 14 ans j'ai choisi d'habiter avec mon pere alors que le juge me placait d'office chez ma mere. Ma demande a été accepté,en revanche ma soeur a du attendre ses 12 ans pour vivre avec notre pere.
Voila jespere avoir un peu repondu a la question.
Commenter la réponse de steph85
pititenouette 9560 Messages postés vendredi 16 novembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 28 janvier 2016 Dernière intervention - 12 sept. 2011 à 19:29
0
Utile
Bonjour,

Effectivement vous êtes le père et vous avez l'autorité parentale.
La maman n'a pas à "déléguer" à la grand mère.
Vous pouvez demander à obtenir la garde de votre enfant.
Commenter la réponse de pititenouette
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une