Posez votre question Signaler

CTAC Bordeaux [Résolu]

Azerty - Dernière réponse le 9 nov. 2011 à 23:22
Bonjour,
Voilà je ne suis plus à l'armée, j'ai constitué mon dossier pour le CTAC de Bordeaux pour toucher le chomage.
Le 27 octobre j'ai reçu une notification d'admission stipulant que le chomage m'était accordée en précisant la date de départ de ma période de chomage, le délai d'attente de 7 jours, le montant journalier, mon n° de compte sur lequel sera versé mes allocations et que je sois en recherche active d'emploi.
En revanche je n'ai aucune info sur la date à laquelle je serai indemnisée, d'après votre expérience ou vos connaissances sauriez vous à partir de quand, à la reception de cette lettre, je pourrai être indemnisée?
Merci beaucoup d'avance.
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
bonjour

il faut attendre entre 2 et 3 mois pour toucher ton allocation si tu est dans le besoins tu peux aller voir l'assistante sociale de ton ancien régiment et monter un dossier pour passer ton dossier au comité social de garnison qui peut t'attribuer une aide gratuite jusqu'à 1500 euros;
Azerty- 8 nov. 2011 à 19:19
Merci beaucoup, j'ai justement demandé cette aide, je passe bientôt en commission! Donc là j'ai attendu 3 mois, j'ai reçu une notification d'admission de mes allocations de chômage et je dois ré-attendre 2 à 3 mois pour les toucher?
Merci!
Répondre
Azerty- 9 nov. 2011 à 23:22
J'ai été indemnisée ^^ merci!
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « CTAC Bordeaux » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une