Posez votre question Signaler

Acheter la maison de ses parents

tevacec - Dernière réponse le 5 janv. 2012 à 17:37
Bonjour,
je souhaite racheté la maison de mes parents séparés pour 150 000 euros alors qu'elle en vaut 250000. Mon frère et ma soeur sont d accord pour que cela soit comme ca. Sommes nous dans notre droit ? merci de m'eclairer ?
Lire la suite 
Réponse
+2
moins plus
40% de rabais sur la valeur vénale redressement fiscal assuré.

Faut pas rêver en dehors du droit

pas possible
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Il vous faut aller chez un notaire, mais il fera surement expertisé la maison. Le problème est que les frais de notaire sur 150 000 et 250 000 ne sont pas les memes, ce qui peut signifier une escroquerie à l'état. Donc je pense que vous aurez peut de chance pour que le notaire accepte ce prix.

Cordialement
tevacec- 5 janv. 2012 à 13:25
bonjour,
nous avons trouvé une solution en accord avec le notaire. Mes parents me font une donation avec un reste à charge de 140 000 euros. Je prends le risque en toute sérénité que mon frère et ma soeur me réclame leur part le jour de leur disparition. Savez vous si une banque considère ça comme un prêt immobilier ? j'ai entendu parler de prêt hypothécaire ?
Cordialement.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,
L'explication du notaire ne me paraît pas convaincante. La donation est chose faisable. Mais une soulte de 140000 € devrait revenir à votre frère ainsi qu'à votre soeur. Vos parents ne peuvent déshériter leurs deux autres enfants, donc c'est en principe le notaire qui versera cette somme de 140000 € à vos frère et soeur. Donc où est le bénéfice puisque vous serez également imposé sur la valeur de la maison diminuée de la soulte ? Là, il faut m'expliquer !!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Votre frère et votre soeur sont OK pour être lésés de 50 000 € chacun. Soit. L'état lui est en droit de percevoir son obole sur une base de 250 000 € et avec un différentiel de 100 000 €, il y a peu de chance que ça passe inaperçu. Le notaire aussi a ses émoluments calculés sur la valeur du bien. Il est bien généreux le votre !

Quant à la "solution" envisagée par votre notaire, j'ai du mal à la comprendre. Qu'appelez-vous une donation avec un "reste à charge" ???
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
d'après ces explications : nous avons fait une estimation (un peu au rabais) de la maison de 220 000 euros. Sur cette somme, il reste à ma charge 140 000, que je règle à mes parents. Mes parents me donne donc exactement 80 000 euros Sachant qu'ils peuvent donner jusqu'à 100 000 euros par enfants tout les 10 ans et à un seul si ils le souhaitent. Le jour de leur disparition viendra le partage que mon frère et ma soeur s'engagent à renoncer. C'est un don et non pas une vente. Les frais de notaire sont moindre. J'ai contacté une banque qui doit se renseigner pour savoir si je peux emprunter la somme de 140 000 euros sous forme de prêt immobilier? la situation doit être rare !
tevacec- 5 janv. 2012 à 15:38
je rectifie juste une chose : ils (père et mère) peuvent donner jusqu'à 159 325 euros tout les dix ans à n'importe quel enfant pour être exonérés d'impôts.
Répondre
Cafécitron- 5 janv. 2012 à 15:58
Soyez tout de même conscient qu'un redressement reste possible même pour une sous-estimation de 30 000 €. Et les ventes de parent à enfant sont plus contrôlées que les autres. Ne demandez pas pourquoi...
Répondre
tevacec- 5 janv. 2012 à 16:13
si je leur achète la maison a hauteur de 140 000 euros, ils peuvent estimer la maison jusqu'à 300 000 euros cela ne change rien pour moi et je reste honnête. ( 300 000 - 140 000) ce qui est exonéré ;-) mon frère et ma soeur refuseront plus par la suite.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Re.
Et ça ne vous gêne pas que votre frère et votre soeur soient déshérités ? Ca n'a pas l'air non plus de gêner les parents ! Bizarre bizarre.....
tevacec- 5 janv. 2012 à 17:23
non pour plusieurs raisons : mes parents sont dans l'urgence de la vendre car ils n'arrivent plus à payer leurs factures à la fin du mois et qu'à la suite ils entament une procédure de divorce. La maison est mise en vente à contre coeur car elle reste le seul souvenir de notre frère décédé le 17 janvier 2009 dans un grave accident d'hélicoptère. Depuis plusieurs années, je me montre toujours présente pour mon frère et ma soeur et cela en restera ainsi jusqu'à ma mort. Si un jour une de leur famille se retrouve dans la misère, je ne manquerai pas d'être là. Si je dois vendre la maison dans plusieurs années pour les aider, je le ferai sans aucuns remords. Je sais qu'il est difficile de croire qu'il reste des gens avec un coeur et non attiré par l'argent mais pourtant nous sommes tous soudés pour le meilleur comme pour le pire. Ils sont dans l'impossibilité d'acheter et c'est pour ca que c'est moi qui fais la démarche, mais dans le cas inverse, je n'hésiterai pas à renoncer à de l'argent.
Répondre
Rochat1 6658Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 26 juin 2015 Dernière intervention - 5 janv. 2012 à 17:26
Sachez tevacec que je ne vous juge pas. Chacun connaissant des problèmes familiaux.
Bonne chance.
Répondre
tevacec- 5 janv. 2012 à 17:37
merci, j'espere que la chance sera de notre coté....
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « acheter la maison de ses parents » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une