Signaler

Conseils suite plainte violence conjugale [Résolu/Fermé]

Posez votre question alix - Dernière réponse le 10 août 2017 à 20:40 par dame
Bonjour,

j'ai 23 ans et j'ai porté plainte contre mon conjoint en janvier 2012 pour violence conjugale suite à une grosse dispute lié à son infidélité que je venais d'apprendre, mais ce n'est pas de la violence avec des coups à proprement dit c'est à dire pas de coup de pied, coup de poing, gifle..., c'était de la "bagarre mutuelle" bousculade (ma poussé contre les portes du placards, ma jeter sur le lit en me bloquant pour me parler, à taper dans les murs, ne voulais pas me laisser sortir de l'appart...). J'ai eu 4 jours ITT, mais je pense que c'est plus dû à mon état psychologique car je n'arrêtais pas de pleurer.

Mais 3 jours après j'ai retiré ma plainte car je sais que j'ai ma part de responsabilité aussi et je ne veux pas qu'il ait plus de problème, de plus 3 ans auparavant j'avais déjà déposé une plainte pour le même motif que j'avais retirée aussi et il avait eu, un mois avec sursis avec une amende. Cependant le soir de mon dépôt de plainte en janvier j'étais tellement bouleversée par ce que je venais d'apprendre et notre dispute violente plus la fatigue que je n'ai pas réfléchis aux conséquences pour lui et de plus je me suis laisser influencé par les policiers qui m'encourageaient à déposer plainte.

MES QUESTONS : je voudrais savoir qu'elle peine risque-t-il ? Prison ferme ou pas? (je souhaite que non)

Et si moi j'envoie une lettre disant que j'ai amplifié mes accusations ce soir-là, est ce que ça peut jouer en sa faveur et faire en sorte qu'il n'ait pas de peine de prison ferme??

J'ai peur et tellement honte... il est jugé le 25 mai.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et votre aide!!!!
Afficher la suite 
Utile
+52
plus moins
Bonsoir à toutes les femmes battues à qui je souhaite tout mon courage.

Je suis passée par là et je vous conseille de déposer plainte contre vos compagnons violents. Car ils recommenceront toujours.

Voici mon histoire : j'ai perdu la garde de ma fille car en 2012 mon compagnon a réveillé ma fille à 2 h du matin pour qu'elle assiste à ce cauchemar que j'ai vécu (elle aussi malheureusement). Il l'a réveillée en pleine nuit et lui a dit : va voir ta mère. C'est là qu'il m'a attrapée par le cou et m'a plaquée sur la table de la salle et s'est mis à le serrer de plus en plus fort. J'ai vu la fin arriver. Je me débattais et ma fille voulait me sauver. Alors en me débattant et voulant désserer ses mains de mon cou je tirais les cheveux de ma pauvre fillette qui voulait me sauver. Je suffoquais et dans un ultime espoir de survie, je lui ai flanqué un bon coup de poing dans la g....e. Il a lâché prise et avait un gros cocar le lendemain. Mais après avoir conduit ma fille à l'école je me suis dis que je suis dingue de vivre avec un débile pareil. J'ai donc pris la décision d'aller voir l'assistante sociale de la gendarmerie. Nous avons été ensuite ma fille et moi convoquées par la gendarmerie qui nous ont longuement interrogées. Mon compagnon a été juge en correctionnelle. Il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 5 ans de mise à l'épreuve.
Bien évidemment le père de ma fille m'en a retirée immédiatement la garde. J'ai déprimé pendant plus d'un an. Je me dis aujourd'hui que je suis une bonne maman qui l'a protégée. Fin décembre 2013, il me quitte. Trop de dettes, il veut vendre la maison. Il me laisse seule la semaine et bien sur vient le week-end pour satisfaire ses envies. Il dit qu'il m'aime mais continue ses démarches pour vendre la maison. Pire il me demande par assignation de huissier par le biais de son avocat tous les loyers depuis son départ c'est à dire 4000 euros et bien sur les frais de son avocat. Le week-end dernier, la prostituée que je suis lui a ouvert la porte. Oui désolée je m'insulte mais aujourd'hui je me sens sali par ce sale type. Avec le recul il ne venait uniquement pour se soulager sexuellement. Il a bu du wisky et je lui ai seulement dit que c'était dégeulasse de me demander autant d'argent. (je ne gagne que 600 euros par mois). Il m'a poussée tellement fort que je suis tombée à la renverse et ma tête a cogné le sol et effleuré un meuble de quelques millimètres. Il m'a aidée à me relever en me disant qu'il m'avait juste poussée !!! quelle honte ! J'ai appellé en cachette les gendarmes de ma salle de bain. Ils sont venus l'embarquer immédiatement vu les antécédents qu'il avait. Les gendarmes ont parcouru 45 kms pour le ramener à son domicile. Bah vous n'allez pas le croire, 4 h plus tard il etait de nouveau en train de tambouriner dans la porte pour que je lui ouvre, il était revenu à pied. Aujourd'hui j'ai fait faire établir un certificat médical de mon médecin 6 jours d'ITT et j'ai déposé plainte contre lui. Il risque la prison ferme et je ne regrette rien car mes 2 garçons (27 et 25 ans) qui ont déjà perdu leur père d'une crise cardiaque en 2004 m'ont fortement ouvert les yeux et m'ont dit qu'ils n'avaient pas envie de perdre le seul parent qu'ils leur restait. Ca m'a touchée au plus profond de mon coeur. Pensez à vos enfants qui sont trop petits pour vous dire ce que m'ont dit les miens hier !
Nous ne sommes pas là pour nous faire frapper. Quittez ses bourreaux, vous allez pleurer au pire 2 mois mais avec le recul vous vous direz : je ne regrette rien car je suis bel et bien vivante et la plus belle des mamans.
samira- 20 mai 2015 à 04:07
courage!!!! la société de maintenant a perverti et affaibli nos maris!!!
moi je n'ai pas encore la force ; je me dis tout le temps que ça va passer et que demain ira mieux , mais chaque matins je ressens cette frustration et cette colère , mais moi ce n'est pas comme toi , il y a de la violence , en fait c'est entre l'indifférence , et le fait d'avoir le pouvoir sur l'autre, c'est plus ce ressentiment , mais le cercle vicieux a commencé son oeuvre , et pour rester maître de ma vie ou plutôt pour ne pas sombrer dans la déprime( enfin je perds plus mon temps qu'autre chose)je réplique et j'en viens à devancer,anticiper , craindre et donc à réagir plus ou moins vivement, (en fait , temps que j'ai la force après on se rend compte que çà ne sert à rien, mais malgré tout les disputes,etc.... reprennent de plus belles,....dommage!!!
sam
dame- 10 août 2017 à 20:40
merci madame
oui il faut dénoncer ces mauvais hommes
Répondre
Utile
+15
plus moins
Les femmes ne sont pas les uniques victimes des violences conjugales!!! Cet article est singulièrement orienté. Dans de très nombreux cas, les hommes se laissent frapper par des femmes en crise d'hystérie, car ils savent que la moindre gifle les expose à des poursuites pour violences conjugales. Beaucoup de femmes veulent pousser à bout leur mari pour qu'ils les frappent en laissant des traces, et menacent parfois de se porter elles-mêmes des blessures corporelles dans l'idée de prouver qu'elles sont victimes. Une femme qui casse tout à la maison et fait des scènes en public (par exemple dans le jardin ou sur un balcon, ce qui réjouit les voisins), n'est pas en tort aux yeux de la police: dès lors qu'elle est mariée ou pacsée, elle est chez elle au domicile de son époux ou de son concubin officiel. Et que faire dans ces cas-là? Crises d'hystérie, destructions, menaces de destructions, prises de couteau et autres objets contendants dans les mains, menaces contre les proches de la famille etc. etc. Certaines femmes pratiquent ce type de harcèlement pour obtenir du mari qu'il demande le divorce; mais c'est la dernière des bêtises à faire si les revenus et le patrimoine du mari, même dans le cadre d'un contrat de mariage avec séparation des biens, sont très supérieurs à ceux de l'épouse. Quelles que soient les fautes de la femme qui harcèle, même si on peut prouver qu'elle pratique l'adultère, elle aura droit dans l'immense majorité des cas à une grosse prestation compensatoire, qui obligera éventuellement le mari à vendre ses biens, à faire un emprunt, ou à dilapider ses économies. Toutes ces lois sur la famille, mais aussi celles sur la succession dans le cas d'un second mariage, ont été faites pour les femmes, et sont le fruit du militantisme féministe à l'occidentale, qui sévit dans les plus hautes sphères de l'Etat. Arrêtez svp de ne voir que les femmes en victime; les hommes le sont aussi, et en vertu d'une loi élaborée de manière sexiste. D'autant que les femmes qui pratiquent ce jeu sont tout à fait au courant que la loi leur est quasi systématiquement favorable.
titi- 9 nov. 2014 à 15:25
Bonjour enfin quelqun qui comprens ce qu une dpfemme tromper peut faire pour se venger elle porte plainte pour violence et le mari qui paie c est honteux elle a monter un complot avec l aide d un amis qui lui propose de l argent contre sexe merci de m avoir ecouter
DorisOups 18682Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 9 nov. 2014 à 18:33
en français ça veut dire quoi, votre charabia ??
Georges- 15 nov. 2014 à 16:59
de toute façon la violence n'apporte rien, le mieux, c'est partir . La quitter c'est mieux
carolane- 8 déc. 2014 à 01:15
Vous jugez de façon tellement ignorante.Votre discours est dénué de sens, c'est lamentable vos propos.Vous êtes nul.
Anamnèse- 9 déc. 2014 à 09:37
Bonjour,
C'est à se demander si il n'y a pas un certain plaisir dans le déplaisir...
Rester avec un sadique qui éprouve sa jouissance sous les coups portés à sa proie et entendre de plus des manifestations d'empathie envers-lui, c'est à se poser des questions...
Accepter encore et encore les coups c'est de même que se détruire sois-même avec un certain plaisir.
Utile
+7
plus moins
Il y a des gens qui sont vraiment battu mais leurs plainte est classée sans suite alors qu il y a d'autre meme pas battu et qui ont une suite alors à vous de voir ou est le probleme ? Quelle justice ???
Utile
+5
plus moins
Bonjour,

Votre conjoint est un récidiviste. Il n'aura pas cette fois-ci de circonstances atténuantes. Il était prévenu..alors..

Maintenant il faut s'attendre à de la prison ferme et une forte amende .Il est inutile d'adresser au tribunal une lettre vous accusant d'avoir amplifié vos accusations contre lui cela ne servira à rien.

N'ayez pas de HONTE rappelez-vous que vous êtes la victime !

Vous n'avez que 23 ans voyez le parcours de la violence déjà subi

Bon courage.
DorisOups 18682Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 6 mars 2014 à 19:56
non mais franchement!!!!!!!
il faut laisser les fous en liberté ??
quand un gamin se fait violer, faut pas faire emprisonner le violeur ??? c'est pas sa faute, faut le soigner ??
dede- 6 mars 2014 à 20:00
Oui je comprend vraiment pff c'est tres difficile pour moi trop même je ne sais pas comment je vais suporté tout ca
DorisOups 18682Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 6 mars 2014 à 20:02
ce sera une libération
et pensez qu'il aurait tabassé d'autres femmes ou jeunes filles!!
maintenant vous pensez à votre vie et plus à celle de ce mec, cela n'a aucun intérêt!!!
dede- 6 mars 2014 à 20:07
Je suis une jeune fille j'ai 24ans c'est tres dure pour moi dans ma tete j'ai l'impression que c'eest moi qui devient folle
ooo- 6 mars 2014 à 21:53
Dédé

C'est normal de pleurer, vous avez une grande peur et un grand chagrin et vous réalisez que vous ne méritez pas qu'on lève la main sur vous et qu'on doit vous respecter.
Personne ne doit vous frapper Dédé, pas même une fois, il faut le retenir pour l'avenir, mais il faudra aussi soigner vos bleus à l'âme et reprendre confiance en vous.
Pour cela vous aurez peut-être besoin d'un groupe de reflexion, d'un psychologue ou d'être conseillée pourprendre un nouveau départ, rien n'est perdu je vous assure.


Avez-vous une famille, des amis, il faut en parler, bien souvent on sait que les femmes cachent à leurs proches ce qui leur arrive, parce qu'elles se sentent responsables, ont honte. Il ne faut pas. Ce n'est pas de votre faute et vous n'êtes pas folle. Si vous avez peur, faîtes vous accompagner à l'audience.

Vous êtes toute jeune, vous avez toute votre vie devant vous.
Que faîtes vous Dédé dans la vie ?
Utile
+5
plus moins
Bonjour,
Je viens de porter plainte contre mon ami, cela va faire un an qu' il me met des coups pour n' importe quel raison.....il y a 4 ans il se contentai de frapper dans les portes, il y a deux ans il a tuer mon chat a coup de poing, puis mon tour est venu.......et pourtant je m' etait toujours dit ça allai s' arranger....
Il veut que je retir ma plainte car l' OPJ dois nous revoir dans 2 mois. Que faire?
Madyna- 20 juil. 2012 à 11:11
Maintenir la plainte, vous montrez clairement l'escalade de la violence. Il vous bat depuis un an, vous espérez quoi ?
En moyenne, une femme meurt tous les trois jours suite aux violences de son conjoint ou compagnon ou ex. (rapport 2011 de l'Observatoire National de la Délinquance ODN rattaché à l'Institue National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice INHSJ).

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une