Posez votre question Signaler

Colis dit livré mais non reçu [Résolu]

pago - Dernière réponse le 16 févr. 2013 à 10:45
Bonjour,
je vous contacte car je ne sais plus trop quoi faire...
J'ai passé commande sur Amazon.fr le 26 juin 2012.
La distribution de cette commande a été prise en charge par La Poste (Coliposte).
Selon le site de suivi du distributeur le colis a été livré le 28 juin. Or je n'ai rien reçu.
La gardienne de ma résidence n'a rien réceptionné pour moi.
J'ai demandé au bureau de Poste de mon quartier des nouvelles du colis, mais ils n'ont pas plus d'informations que le site de suivi Coliposte et m'ont conseillé de contacter le service client (3631).
J'ai déposé une réclamation à ce service client.
J'ai appelé le service client Amazon.fr dans la foulée pour leur signaler la non réception de ma commande. Ma requête a été réceptionnée par une certaine "Elodie C" qui m'a informé qu'elle allait me re-contacter le 2 juillet.
J'ai reçu aujourd'hui la réponse à ma réclamation à La Poste qui m'indique que le facteur atteste avoir distribué le colis en BAL, que le colis était sans signature et me propose de me retourner vers le vendeur.
Depuis le 29 juin le service client Amazon.fr ne fait que repousser l'échéance (pour enquête de La poste selon eux) avec une réponse promise initialement le 2 juillet, puis le 6 juillet, et aujourd'hui après un nouveau mail de ma part le 12 juillet...
J'ai donc un peu le sentiment de me faire gentiment balader... Et aujourd'hui j'en suis pour 690 euros de ma poche...
Que faire ?
Merci par avance pour votre aide.
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,


Pour résumer :

Coliposte expédié par Amazone le 26 ou le 27/06.
Déposé par le préposé de La Poste dans ta BAL le 28/06. Pas de signature prévue.
Ce Coliposte, tu ne l'as pas trouvé dans la BAL.

Tout apparaît donc s'être déroulé normalement jusqu'au moment où le colis a été déposé dans ta BAL. Cette boîte ce n'est pas un coffre-fort, elle s'ouvre avec un passe "facteur" que les facteurs sont loin d'être les seuls à posséder.

Pour moi l'hypothèse la plus plausible c'est donc le vol.
Inimaginable cette façon de procéder d'Amazon : envoyer un colis d'une valeur de 690 € sans prévoir de signature du destinataire !
sqfsqf- 17 sept. 2012 à 23:36
" elle s'ouvre avec un passe "facteur" que les facteurs sont loin d'être les seuls à posséder. "

ce que tu dis fait flipper.

je ne vois pas comment les facteurs seraient loin d'etre les seuls à posseder la clé...
Répondre
Enchanter- 18 sept. 2012 à 06:11
Bonjour,

Mais bien sûr que si ! Vous n'étiez point informé !
Les facteurs ont un passe général pour ouvrir certains types de boîtes aux lettres et un passe facteur pour entrer dans l'immeuble, il se met dans la serrure du digit code.

Il se trouve que certaines personnes sont entrées en possession de ce passe, pour exemple les crétins qui bourrent nos boîtes aux lettres de publicité, or, ils n'ont pas le droit de posséder ce passe.

Cordialement.
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
pour un colis de cette valeur il faut demander une assurance et une remise en colissimo recommandé (donc contre signature)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Si c'est un colis, il est impossible de le faire entrer dans une simple boîte à lettres d'un immeuble !
Soit le facteur ne l'a pas livré, soit il a fait ce qu'ils font à l'ordinaire, ils se contentent de le poser sur les boîtes aux lettres, donc n'importe qui peut le prendre.

De toute manière, c'est à la Poste d'apporter la preuve que le colis a été livré, comme il n'y a pas de signature, ils ne sont pas dans la mesure de le faire ; le système dit : Suivi, n'est pas une preuve.

Il vous faut envoyer un recommandé avec accusé de réception au service concerné de la Poste où vous exigez que l'on vous apporte la preuve de la livraison de ce colis, argumenté sur la taille de votre boîte à lettre et sur la taille du colis, l'une ne pouvant pas contenir l'autre.

Cordialement.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
juste pour corriger enchanter! biensur que si des colis peuvent rentrer dans les boites a lettres des immeubles, on parlent de boites a lettre normalisé! et de la taille biensur! et en aucun cas on doit laisser un colis sur les boites a lettres! il peut etre aussi laissez chez un voisin s'il est sans signature mais dans ce cas la il doit laissez un papier dans la boite a lettres correspondante indiquant le numero du colis et le nom du voisin! au pire ils vont vous donnez la photocopie de la feuille du facteur qui marque tous les recommandés et les colis avec la notion distribué (D) Instance (I) produit non distribuable (PND), le mieux c'est avec une signature surtout pour les colis avec de la valeur! biensur le facteur peut marquer d et le voler ce n'est pas improbable mais au bout de plusieur fois il y a aura des controles! et croyez moi des controle il y en a donc ne pas hésiter a porter plainte ou faire appel au médiateur!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Il suffit que le facteur change et qu'il ne trouve pas l'adresse pour une raison X ou Y pour que votre colis reparte!!!.!mdr avec les GPS d'aujourd'hui si tu trouve pas une adresse c'est que t'es vraiment trop nul!!mais bon ils sont pas fonctionnaires pour rien la preuve des réponses comme ça ça me fais rire!!!
coyote106 335Messages postés mercredi 27 juin 2012Date d'inscription 26 janvier 2014Dernière intervention - 16 févr. 2013 à 10:45
les facteurs ne sont pas fonctionnaires ....
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Colis dit livré mais non reçu » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une