Anulation de préavis

bob marley 29 1 Messages postés jeudi 28 février 2013Date d'inscription 28 février 2013 Dernière intervention - 28 févr. 2013 à 03:50 - Dernière réponse : maylin27 21816 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 février 2018 Dernière intervention
- 28 févr. 2013 à 06:39
Bonjour,
je suis locataire dans un logement hlm je suis passer voir mon agent pour avoir des information sur le mois de préavis car j'avais trouver un autre logement il mon demander si c'etait sur que demenage je l'aurait repondu que oui car ma nouvel proprio devait m'envoyer le contrat de bail pour le signier donc il mon fait signier une demande de preavis et que je devait leur envoyer un courrier en presience que je donner mon préavis a compter du01 mars 2013 je suis passer les voir le 22 fevrier 2013 j'ai deja eu une vicite et hier ma nouvel proprio ma appeler pour me dire que je n'vait plus le logement alors comment faire pour anuler mon preavis ?vue que je nes pas envoyer mon courrier de preavis a votre reponse merci
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Bonjour,

Déjà, informez votre bailleur actuel que vous ne pouvez avoir le nouveau logement prévu déjà par téléphone pour aller plus vite, et ensuite faites leur un courrier que vous pouvez leur remettre en main propre et en double exemplaire.

Vous leur demandez de vous rendre un exemplaire sur lequel le bailleur actuel indiquera qu'il est d'accord pour annuler la demande de préavis que vous aviez faite.

Si vous n'avez pas renvoyé l'imprimé que vous deviez retourné, c'est plutôt mieux, mais l'important et de prendre contact avec votre bailleur.
Commenter la réponse de vial
maylin27 21816 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 17 février 2018 Dernière intervention - 28 févr. 2013 à 06:39
0
Utile
bonjour,

une fois le préavis donné par LRAR au bailleur, le locataire ne peut pas revenir dessus, sauf accord du bailleur et il n'a nullement l'obligation de la faire. Mais qui ne tente rien n'a rien........Mais si il refuse, le locataire doit impérativement etre parti a la fin du préavis, sous peine de devenir occupant sans titre, avec une indemnité d'occupation pouvant etre le triple du loyer actuel et passible d'une expulsion (donc des frais de justice et des DI a verser au bailleur)
Cordialement
Commenter la réponse de maylin27
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une