Signaler

Retraite complémentaire et minimum vieillesse

Posez votre question morianimf 104Messages postés vendredi 14 juin 2013Date d'inscription 20 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 9 mars 2014 à 10:56 par morianimf
Bonjour,

au décès d'un conjoint, la retraite complémentaire est elle prise en compte dans le calcul de la reversion

une personne qui n'a jamais travaillé perçoit elle le minimum vieillesse ? si oui ? Combien

et si elle perçoit la reversion de son mari perçoit elle toujours le minimum vieillesse ?

Merci d'avance

cordialement

Utile
+0
plus moins
Bonjour,

quelques éléments de réponse , le minimum vieillesse n'existe et a été remplacé par l'Allocation de Solidarité aux personnes Agées:

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16887.xhtml

Pour la reversion, le versement dépend du statut du défunt : fonctionnaire ou salarié du privé.

Donnez-nous des précisions.

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci pour votre réponse

Pour la reversion, le versement dépend du statut du défunt : fonctionnaire ou salarié du privé.

Donnez-nous des précisions. donc c'est pour une personne qui était cadre dans le privé, merci d'avance
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

donc le défunt était un salarié du privé, dans ce cas, la pension de reversion sera versée sous conditions de ressources, les vôtres seules si vous vivez seule, celle du couple si vous êtes en couple, vous trouverez le plafond sur le lien suivant :

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F13106.xhtml

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

La pension de réversion attribuée par la CNAV est effectivement versée sous conditions de ressources. Par contre celles versées par les caisses de retraites complémentaires (Régime ARRCO et AGIRC) ne sont pas soumises à cette condition : http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/pension-de-reversion/
doris33 37502Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 10 octobre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2013 à 12:49
Merci Caitlyne d'avoir effectivement apporté cette précision.
Mais en lisant le lien, il semble, par contre, qu'en cas de remariage, la reversion de la complémentaire ne soit pas possible.
extrait
"En cas de remariage, la pension de réversion est définitivement supprimée."

Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Oui doris, en effet, mais morianimf n'a pas parlé de remariage.

Il faut donc demander :
- la retraite de réversion à la CPAM (sous conditions de ressources y compris retraites complémentaires)
- la retraite de réversion aux Caisses de retraite (pas de conditions de ressources)
- si le cumul de tout cela est très faible il sera possible de demander l'ASPA pour compléter : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16871.xhtml

Cordialement,
doris33 37502Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 10 octobre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2013 à 15:27
Les renseignements fournis par morianimf étaient succints, donc j'ai essayé de préciser.
Vous avez bien récapitulé pour morianimf la procédure.
Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci beaucoup pour vos réponses, car j'ai un énorme souci,

ma mère a qui je ne parle pas depuis octobre 1992 voilà 21 ans, en présence de ma soeur nous a mis dehors en pleine nuit, mon épouse et mes deux enfants nous avons dormis dehors,
je passe sur les détails,

j'ai été en assedic, j'ai fait appel à ma famille, et je n'ai jamais eu de réponses.

Et hier soir ma soeur, m'a téléphoné très arogante, pour me dire que ma mère était en maison de retraite, et que je devais payer

aussi, merci de me dire ce que je dois faire, ne pouvant m'acquitter d'un montant supplémentaire à payer, avec mon loyer, mes factures, et trois enfants, j'aide deux de mes fils, car ils ont des problèmes également, je suis à la retraite et ma retraite n'est pas bien élevée, et celle de mon épouse est plus basse que le minimum vieillesse.

Je suis l'aîné et on ne m'a même pas contacter pour savoir si j'étais d'accord pour mettre ma mère en maison de retraite, Est ce normal

pouvez vous me dire si je peux demander de l'aide, et à qui, car ma mère était très aisée, mes mes deux soeurs et mon frère, en ont profité, moi je n'ai jamais rien eu,

mon père avait une retraite de Cadre Directeur d'une Agence pétrolière,

et hier pour m'entendre dire que ma mère n'avait pas d'argent, donc on se souvient que j'existe pour payer.

Pouvez vous svp, me renseigner, car je vous avoue que je suis complètement anéanti, sans réaction, car je ne sais comment faire.

une mère qui refuse de revoir son fils pendant 21 ans, j'ai essayé à plusieurs reprises de revoir ma mère, mais mon frère s'y est opposé, et ma mère également.

Merci si vous pouvez m'aider, et me dire si je peux me défendre devant un tel problème.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

je ne comprends pas trop votre problème par rapport à votre question initiale.
Donc si j'essaie de comprendre, vous essayez de voir quels sont les "revenus" de votre mère veuve ?!

A ce jour, votre mère est en maison de retraite, ne peut plus payer ses frais et on vient vous "chercher" pour aider au paiement. Il est possible que même si votre mère était à l'aise, plusieurs années de maison de retraite avec des frais moyens mensuels entre 2 000 et 2500 euros aient épuisé ses économies.
Sont soumis à "obligation alimentaire" c'est à dire tenus juridiquement à aider une personne (votre mère en l'occurrence) ses enfants et ses petits-enfants. Donc vous êtes soumis à obligation alimentaire.
Je vous conseille de demander avec vos frères et soeurs de demander une aide au Conseil Général qui fera une étude des biens de votre mère, des revenus et charges de chacun des obligés alimentaires. Si vous n'avez que peu de revenus, il ne pourra vous être demandé une forte somme. Mais vous ne pouvez vous soustraire à cette obligation. C'est dans votre intérêt de demander cette aide afin de prouver que vous ne pouvez donner que peu.
Si votre mère est propriétaire, le Conseil Général pourra prendre une hypothèque sur le bien et pourra faire l'avance des sommes manquantes. Mettez cet élément en avance si vos frères et soeurs posent souci.

Pour les avantages dont auraient bénéficié vos frères et soeurs, pour l'instant, vous ne pouvez rien faire.

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir et merci

oui vous avez bien compris c'est tout à fait cela, car ma mère est entrée en maison de retraite en octobre sans avoir été contacté par quiconque car mes soeurs et mon frère, refusent des contacts avec nous.

Il y a quelques années il y a eu le procès de l'amiante pour mon beau père
et ils ont gagné le procès, or moi je n'ai rien reçu, on m'a dit que le docteur avec refusé de prendre la maladie de mon père, comme malade contractée par l'amiante, or il avait un cancer du pancréas,

ma mère a contacté ma fille pour lui dire demander nos adresses, et nous n'avons pas été contactés, donc, comment savoir si ce qui me revenait ainsi qu'à mes deux enfants, car ma fille est la fille de mon épouse, et elle n'était pas héritière.

Et à ce jour on nous a caché cette somme que je n'ai jamais eu, et maintenant
il faut que moi je subvienne au besoin de ma mère, lorsqu'elle m'a même volé ce qui revenait à mes enfants et à moi même.

je suis dans un département autre que ma mère et mes soeurs et mon frère,

et l'amiante était pour l'usine de Canari en Corse

comment savoir la somme qui a été obtenue, car les rois de la magouilles ma famille connait bien ça pour que je n'ai rien.

Merci pour votre aide, je suis si triste de voir de telles façons d'agir d'une mère, de mes soeurs et de mon frère

ai je le droit de demander à la banque de consulter les comptes de ma mère, depuis plusieurs années ?

cordialement




doris33 37502Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 10 octobre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2013 à 20:31
Bonsoir,

non, vous n'avez pas le droit de consulter les comptes de votre mère tant qu'elle est en vie !

Je ne comprends pas trop l'histoire de l'amiante etc mais cela me semble hors sujet par rapport à l'obligation alimentaire envers votre mère.
Si vous avez une pression de la part de vos frères et soeurs, proposez- leur de faire la demande au Conseil Général comme je vous l'ai expliqué.
Votre mère est-elle propriétaire ?

Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonsoir

merci pour votre réponse

je n'ai pas le droit de consulter les comptes, mais pourquoi ma soeur à le droit ?

c'est elle qui gère le compte de ma mère.

L'histoire de l'amiante c'est pour vous dire que je n'ai pas reçu d'argent, comme prévu,

ma mère mes soeurs et mon frère ont eu leur part, et moi je n'ai rien eu

et donc j'ai parlé de l'amiante, pour vous dire que pour payer on sait me trouver

mais pour recevoir de l'argent on ne sait pas où j'habite.

Ma mère n'a pas de maison,

cordialement


doris33 37502Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 10 octobre 2017 Dernière intervention - 6 déc. 2013 à 09:36
Bonjour,

votre soeur peut regarder les comptes parce votre mère lui permet, c'est tout, votre souer a probablement procuration.
Mais légalement, vous n'en avez pas le droit si votre mère ne le souhaite pas.

Si vous avez des preuves concernant des dons, avantages, etc qu'auraient reçu vos frères et soeurs, gardez-les mais cela sera pour après ...

Je ne peux que vous conseiller de proposer de régler les choses devant le luge des affaires familiales, s'ils n'ont pas la conscience tranquille, ils vont peut-être réfléchir.

Cordialement
Répondre
Caitlyne 142Messages postés samedi 23 février 2013Date d'inscription 17 janvier 2015 Dernière intervention - 6 déc. 2013 à 16:51
C'est aussi le juge aux affaires familiales qui fixera le montant de la participation de chacun des obligés alimentaires en fonction de ses ressources et de ses charges. Veillez à être tenue au cours des audiences afin d'être entendue par le juge et qu'aucune décision ne soit prise en votre absence.
Ne vous laissez pas piéger par un accord en votre défaveur, chacun doit contribuer en fonction de ses moyens.

Bon courage à vous
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour

Merci Doris33, ma belle mère n'est plus apte à s'occuper de ses comptes, elle a la maladie d'alzheimer,

c'est moi l'aîné, et on ne me contacte même pas pour savoir s'il fallait la mettre en structure mais pour payer c'est vers moi que l'on vient je ne vais pas payer sans demander des comptes sur la banque,

le procès de l'amiante a été gagné soit disant et moi je n'ai rien obtenu à ce jour, ni mes enfants,

c'est honteux les lois française de nos jours
doris33 37502Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 10 octobre 2017 Dernière intervention - 7 déc. 2013 à 10:25
Bonjour,

je ne comprends pas, vous parlez de votre mère, puis de votre belle-mère !? Et après votre beau-père pour l'amiante, s'il n'est pas votre père, pourriez-vous droit à quelque chose ?!

Vous pourriez, peut-être, demander une mise sous tutelle de votre mère si ce n'est déjà fait et veiller à ce qu'elle soit "faite" par un non membre de la famille.

Demandez à passer devant le juge des affaires familiales ce qui permettrait de "mettre à plat" les revenus et charges de chacun.

Pour l'amiante, il faudrait plus d'explications, peut-être voyez un avocat lors d'une consultation gratuite.

Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour Doris33

oui je parle au nom de mon mari donc j'ai mis belle mère, mais c'est pour la mère de mon mari

il s'agit bien de la mère de mon mari et de son père, donc mon mari va vous écouter, pour suivre vos conseils

Cordialement
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une