Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Frais de rejet Caisse d'épargne.

chtitonic 10Messages postés vendredi 26 juin 2009Date d'inscription 27 novembre 2014Dernière intervention - Dernière réponse le 11 oct. 2014 à 08:34
Bonjour !!!
Alors voilà, je suis client Caisse d'Epargne depuis 10 ans, et aujourd'hui j'en ai marre !!!
Cette année 2013 a été catastrophique financièrement pour moi, à un point que mes frais de rejet durant cette année, s'élève à environs 1800 euros. Oui, 1800 euros....
J'en ai honte et aujourd'hui, étant employé dans le commerce et ayant un salaire plutôt convenable (prîmes, ticket restaurant, etc...), je pense en avoir terminé avec tous ces soucis financiers.
Cependant, il me reste encore ce goûts fade dans la bouche et cette fameuse question: Pourquoi ?
Pourquoi ma banque ne m'a pas aidé ?
Pourquoi se permettre de me faire payer tant de frais, qui, à ce propos sont belle et bien débité (contrairement aux prélèvement) malgré le manque de fond ?
Pourquoi ne pas me proposer différents crédits ou autres pour en finir avec mes dettes ?
Pourquoi s'enrichir sur les pauvres et les laisser toucher le fond sans même réagir ?
C'est donc avec haine que je décide de changer de banque, ce qui devrait être fait avant la fin de l'année.
Mais bien sûr si je suis ici, ce n'est pas pour déblatérer contre la Caisse d'Epargne, mais pour m'intéresser aux différentes façon de leurs faire payer cette dur année qu'ils m'ont fait subir. En respectant les lois bien évidemment...
A votre bon coeur Mesdames et Messieurs, si vous avez des idées, je vous en serais très reconnaissant...
Anthony.
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Bonjour

vous n'êtes pas content de la CE quittez là comme vous le prévoyez.

mais cela sera pareil ailleurs, compte à découvert = frais

Rendre responsable la banque des frais inhérents à vos découverts !

cdlt
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour

je comprends votre rancoeur , mais quand vous ouvrez un compte bancaire , normalement la banque vous remet une convention de compte avec tous les tarifs appliqués par la banque
donc à vous de regarder avec attention les tarifs appliqués avant de vous engager avec cette banque
normalement tous les ans elle doit vous remettre un dépliant avec les nouveaux tarifs

cdlt
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Et les tenir à votre disposition en agence.

Et pour certains frais ce sont les mêmes dans toutes banques (ou presque) c'est à dire le maxi légal (20, 30, 50 € pour prélèvements et chèques et bientôt 8 € pour les commissions d'incidents)
louvanne 2426Messages postés dimanche 26 février 2012Date d'inscription 10 janvier 2015Dernière intervention - 17 déc. 2013 à 17:36
C'est pas cher par rapport aux entreprises....elles sont déjà en difficultés et boum...c'est pas que 50 €...les 8 € c'est pour bientôt pour les commerçants, ah mince, non, les vaches à lait euh.....pourquoi essayez de tondre un homme chauve ou un oeuf,, hihihi

Bon petite boutade de ma part pour détendre l'atmosphère
Pour enfin répondre à la question, changer de banque ne servira pas à grand chose, c'est le même tarif pour toutes et tous, et le conseiller s'en moquera.......il est juste employé.....

Cordialement
Répondre
chtitonic- 18 déc. 2013 à 15:30
Il n'y a pas moyen de les faire rembourser une partie de ces frais étant donné que je suis rarement à découvert aujourd'hui ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Il faut négocier avec votre conseiller avec diplomatie et courtoisie.....
chtitonic- 19 déc. 2013 à 09:25
Le problème c'est que mon conseiller est, vous savez, ce genre de jeune trentenaire qui a bien réussi dans la vie, et qui a toujours des leçons à donner aux autres ?
Il est aussi égocentrique, du genre "moi je ne fais pas ce genre de chose", "moi je fais attention à mon argent", etc etc...

En clair, notre entente n'est pas très positive,et c'est normal, vue la situation de mon compte bancaire de ces derniers mois.

Je veux bien miser sur la courtoisie et la diplomatie, mais j'ai l'impression de connaître la réponse.... ("Non monsieur ........., étant donné du nombre de rejet de prélèvement, il m'est impossible de vous faire ce genre de geste commercial voyons ! Vous n'êtes pas un client modèle à notre enseigne !").

Malgrès tous, il est possible d'être dédommagé un minimum vous pensez ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
louvanne 2426Messages postés dimanche 26 février 2012Date d'inscription 10 janvier 2015Dernière intervention - 18 déc. 2013 à 16:47
Et oui çà me va bien...quelque fois....
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
La solution consiste à supprimer les rejets des prélévements (20 € à chaque fois) en faisant opposition auprès de votre banque sur ceux-ci et en vous arrangeant avec les émetteurs.

Simple ! C'est ce que je recommande aux adhérents dans ce cas.

Plu de frais bancaires et cela ne change rien pour les émetteurs !
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir Gérard, je suis exactement dans le même cas. Je ne comprends pas vraiment ce que vous voulez dire. Dois-je faire une opposition sur les frais des rejets? Ou sur les prélèvement des sommes? Comment procéder ? Cdlt .
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Vous faites opposition sur tous les prélèvements auprès de votre banque.
Votre banque les rejettera pour "opposition" sans frais et vous vous arrangerez avec les émetteurs.

Pour ceux-ci le résultat sera le même .Mais vous gagnerez 20 € au coup !
Simple, non ?
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « Frais de rejet Caisse d'épargne. » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une