Signaler

Partages Parent/enfant. [Résolu]

Posez votre question Christianp01 9Messages postés lundi 12 mai 2014Date d'inscription 18 août 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 12 mai 2014 à 17:33 par Christianp01
Bonjour,


voici mon problème.

ma grand mère habitant, autre part, viens de décéder en 2011, la maison revient à moi et ma mère , depuis, je payes sans y habiter, taxe d'habitation, taxe foncière, etc... pour une maison d'on je ne résides pas,

Ayant trouver enfin un acheteur, nous allons passer à un notaire, ma question est : au niveau du partage, est ce 50/50, ou j'avais cru comprendre que c'était 60/40 (source venant de ma mère, mais qui m'a annoncer que cela a été changé), j'ai essayé de faire des recherche sur le net, mais sans obtenir de réponses cohérentes.

là ou je vous parles actuellement, nous allons passer par un notaire, et ma mère veut qu'on fusionne, ça pour qu'une seul personne reçoive la totalité de la somme, et après, elle me transférait la moitié sur mon compte, et comment dire ...

j'ai l'impression d'être un peu le bon gars qui paye tout, si vous voyez ou je veux en venir, j'ai quelques tensions envers elle.

Donc, je veux faire les choses comme il faut et de manière équitable.

merci de vos réponses qu'il me tarde de lire avec grand intérêts.
Utile
+0
plus moins
je veux faire les choses comme il faut et de manière équitable. au niveau du partage, est ce 50/50, ou j'avais cru comprendre que c'était 60/40 (source venant de ma mère
Il est fort possible que le partage se fasse sur la base 60/40.
Mais comme vous ne précisez pas de quelle façon vous vous retrouvez dans l'indiision avec votre mère dans la succession d'une grand-mère, il est impossible d'infirmer ou confirmer les dires de votre mère.
Cependant, soyez rassuré, le notaire fera lui-même la répartition du produit de la vente entre elle et vous, en proportion des droits de chacun.

ma mère veut qu'on fusionne, ça pour qu'une seul personne reçoive la totalité de la somme, et après, elle me transférait la moitié sur mon compte, et comment dire ...
Because, elle sait où se trouve son intérêt.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci de votre réponses,

bon, je ne peux pas dire que ce soit, comment dire, l'appât du gain sont intérêts,
mais elle à joué plutôt sur les frais de notaire, mais je ressent quand même un partage inéquitable.

et comme j'ai toujours rendu bien des services au niveau travaux manuelles depuis toujours, j'estime avoir le droits d'avoir ce qui me reviens, surtout que l'argent que je vais perçevoire, va être réinjecté dans une autre maison.

le fait de fusionner comme expliquai ma mère, entrainerai moins de frais de notaire, mais comme la maison va être vendu pour 80 000 €, et que j'ai ai investi dans certains travaux, cela reviendrai à 40 000 €,

Et comme ma mère m'a laissé la tâche de payer la maison dont je ne résidais pas, celà ne m'a pas plus.

Je préfère payer plus de frais de notaire, mais après, je vouais savoir exactement au niveau du partage, mais je penses que vous avez appuyez ma réponse
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
le fait de fusionner comme expliquai ma mère, entraînerait moins de frais de notaire
Les frais d'acte sont liés à la valeur des biens compris dans le partage.
Le nombre de personnes concernées n'a aucune influence.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
est ce que cela reste inchangé pour mon cas, car en faite nous, n'avons pas le même noms moi et ma mère, car elle s'est remise avec une autre personnes, oui car mon père étant mort avant ma naissance, cela ne va t'il induire des frais de recherche ? sachant qu'on a toutes les pièces du puzzles en main !

et puis après , dans un cadre morale, c'est elle qui s'est occupé depuis plusieurs années de la maison dont je vous parlent, je ne me saurrais même pas posé la question, si c'était mon beau père qui avait l'affaire en main, lui qui est quand même le pilier central de cette famille, d'ailleurs, ont n'en seraient pas à une situation aisé en ce moment même.

pffff .... Ce n'est jamais aisé cette situation là !

merci beaucoup pour vos réponses, que je prends avec grand intérêts.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
cela ne va t'il induire des frais de recherche ?
Réponse négative, peu importe les noms des copartageants.

si c'était mon beau père qui avait l'affaire en main,
Il ne détient aucun droit dans cette propriété pour intervenir.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
merci pour vôtre réponse brève et rapide, il est vrai que pour le beau père, je connaissais la réponse, mais j'avais mal formulé la phrase qui à mes yeux était considéré effectivement comme une question.

Bon, apparemment, l'héritage devrait être touché par moi à , apparemment, comme s'est sous mon noms, et j'ai vérifié, c'est en faite moi qui passerai devant le notaire, ça, c'est sûr à 100 %, donc, j'ai les rennes en mains, ça c'est certains.

après, cela me rassure un peu mieux, mais je penses au final, faire finalement 50/50 pour avoir la conscience tranquille, malgré mes investissement financières et physique concernant les travaux dans leurs intérêts générale.

concernant la tension , elle s'explique en faite sur une histoire de dalles, du fait que ma mère m'a forcé la main pour investir mon argent sur des dalles d'une ancienne maison en pierre. que je ne n'était pas sûr d'habiter, ma mère me disais de mettre "30 000 €" sur ces dalles "d'étages", je m'étais tourner vers le beau père pour savoir ce qu'il en pensais.

comme s'est un travailleur, et qu'il est quand même plus censé, il à penché pour un oui, mais hésitant comme moi. les dalles ont été faites.

mais aujourd'hui, j'ai une maison sous les bras, qui ne m'appartient pas (la maison appartenant à ma mère à 100%), mais que je dois mettre du pognons à l'intérieur, car le bâtiment gagne en valeur.

Donc, j'ai été stupide d'avoir été entrainé là dedans, ou pas ?

Enfin, nous avons tellement de choses à faire, et le beau père n'étant plus tout jeune que j'ai l'impression que la maison n'avance pas, et c'est du fait d'avoir mis 30 000 € et plus , car il y a l'électricité, les plaques de placo plâtre, etc...

Bref, je suis contrarié d'avoir écouté ma mère pour ça, et qu'au final, je me retrouve avec une maison inhabitable, donc, il est vrai que je voulais récupérer cette somme via l'héritage, et de lui faire comprendre que je ne voulais pas m'investir dans cette maison !

car en faite, je ne l'ai pas précisé, mais j'habite chez mes parents actuellement, et comme c'est en 2 étages, j'occupe le RDC, et là encore, je leurs rends de multiples services en travaux manuelles, et je payes un contribution chaque mois, comme un loyer donc voilà, c'est un peu délicat comme situation.

Donc, je suis un peu coincé, mais je penses faire 50/50, après, un problème, et une maison à la fois, dans le cas contraire, ce sera un déchirement total dans la famille si je fais 60/40, car la maison actuelle en construction, est pour mon intérêts quand même, mais sans que cela me plaise.

Si seulement j'avais dit non à ces dalles, j'aurais eu ce poids en moins, et la question des 60/40 ne ce saurait même pas posé. Mais là, j'en veux à ma mère, comme si ont avaient pas assez de boulots.

voilà pour la petite histoire, et merci de m'avoir éclairé.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une