Signaler

Abandon de poste un peu particulier [Résolu]

Posez votre question afteryou87 13Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 juil. 2017 à 06:31 par Veilleur62
Bonjour. Je voudrais vous présenter un cas un peu particulier d'abandon de poste et avoir votre avis sur le déroulement de celui ci.
Voila je suis monteur en charpente métallique CDI depuis 2008 dans ma société, en décembre 2013 on a été acheté par un gros groupe. les conditions préalables et les avantages que j'avais avant l'achat ont changé en ma défaveur. Depuis décembre 2013 il'ya eu 8 rupture de contrat conventionnel et plusieurs démissions. Moi même j'ai voulu cette rupture mais celle ci m'a été refusé car je cite " on ne voit pas de raison " . J'ai décidé donc de chercher un poste ailleurs. J'ai trouvé un autre poste a partir de 1er septembre bien évidemment 15 jours d'essai obligatoires avant la signature du contrat. J'ai demandé a ma société de prendre 15 jours de congés sans soldes pour la fameuse semaine d'essai.
Si l'essai s"avère concluant pour les 2 parties je serais tenter de faire un abandon de poste tout en travaillant pour l'autre entreprise ( je ne cherche pas a touché des indemnités puisque je travaille). Je ne veux pas démissionner de moi même ça serait trop facile pour mon employeur !!! Ma question est >> ai je le droit de travailler légalement pour une autre entreprise pendant mes jours de congés sans solde ??
Afficher la suite 
Utile
+3
plus moins
Évitez de me répondre a coté de la plaque ma question était simple >> >> ai je le droit de travailler légalement pour une autre entreprise pendant mes jours de congés sans solde ??
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Eh bien non tania57 justement imaginez que ca marche dans la nouvelle entreprise forcement j'aurais un choix soit je démissionne soit un abandon de poste. Et j'estime que les choix appartiennent aux gens qui ont du cran qui ont pas froid aux yeux. Je ne sait pas vous mais moi je fonce dans la vie j'ai 42 ans beaucoup de vécu et heureux d'avoir ce que j'ai car je l'ai gagné de mes propres mains et c'est pas un géant du marché qui me fera peur ou société de trouillard
preformater a obéir au doigts et a l'oeil. Mon métier ne forge pas seulement le savoir mais le caractère de fer. Mais ca reste un autre sujet. Cordialement tania57
Utilisateur anonyme - 24 août 2014 à 20:26
Tania57, s'il n'a pas de clause d'exclusivité, n'entre pas dans une entreprise concurrente, et ne dépasse pas le temps de travail maximum autorisé, je ne vois pas ce qui l'empêche de signer un nouveau CDI.
Il prend le risque que son nouvel employeur ne le garde pas et que l'ancien le licencie. Mais il l'a bien fait savoir : "même pas peur !". Il aurait bien tort : il aura droit au chômage.
Répondre
tania57 24982Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 12 juillet 2017 Dernière intervention - 24 août 2014 à 20:46
je suis d'accord mais mis à part sa disponibilité il n'est pas libre de travailler ailleurs puisqu'il dépassera largement les 35 h/semaine meme s'il ne se présente pas à son ancien emploi
sans démission ni licenciement une fois son congé sans solde terminé il n'est pas libre
Répondre
afteryou87 13Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 24 août 2014 à 20:49
Certe et je n'ai pas l'intention de démissionné j'opte pour un abandon de poste alors je récapitule > légalement je fait mes 15 jours d'essai pendant les congés sans soldes.
Ça se passe bien on me fait signé un CDI dans la nouvelle société on sera le 13 septembre.
Au 15 septembre je me présente plus dans mon ex établissement je donne pas de signe de vie ne répond pas au tel ni aux recommandé jusqu'au licenciement.
Je vois pas pourquoi je ne pourrais pas travailler ailleurs pendant la période d'abandon ?
Je n'ai pas de close pour concurrence déloyale ou similaire même si j'ai signé un contrat dans mon ex établissement celui ci appartenais a l'ancienne direction et jusqu'à aujourd'hui je n'ai signé AUCUN avenant !!
Juste une mise au point c'est pas parc-qu' on signe un contrat de travail qu'on appartient a la société on travaille pour elle oui mais appartenir non.
Je n'accepte pas le nouveau régime il ne me laisse pas partir a l'amiable ou rupture conventionnelle >Trop de ruptures conventionnelles sont des licenciements déguisés et vu que c'est un géant du marché il fait ce qu'il veut et moi je ne veux pas partir sous la pression qui est difficile a prouver vis a vis de la loi. Je veux travailler j'ai toujours travailler et je me laisserais pas faire !!!
Répondre
afteryou87 13Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 24 août 2014 à 20:51
Erreur tania57 mes fiches de salaire non présence au travail seront vide avec un compteur d'heure a 0 . Je suis payé a l'heure présente travaillé pas au forfait nuance
Répondre
Utilisateur anonyme - 24 août 2014 à 21:11
même si j'ai signé un contrat dans mon ex établissement celui ci appartenais a l'ancienne direction et jusqu'à aujourd'hui je n'ai signé AUCUN avenant !!
Il n'y avait pas besoin d'avenant, votre contrat d'origine est toujours valide, le repreneur a repris l'entreprise ET ses employés.

Juste une mise au point c'est pas parc-qu' on signe un contrat de travail qu'on appartient a la société on travaille pour elle oui mais appartenir non.
On est d'accord, mais un contrat est tout de même un engagement. Vous vous asseyez sur vos obligations notamment au niveau du préavis. Si j'étais votre futur employeur je me dirais que vous n'êtes pas quelqu'un à qui on peut faire confiance parce que vous ne respectez pas les contrats que vous signez. Donc ce serait période d'essai reconductible, et puis la porte avant la fin de la 2e période d'essai.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

Sur le plan juridique, je ne partage pas l'avis de tania57. Je laisse les questions de morale à d'autres.

Les congés sans solde ne sont pas réglementés. Il est pas interdit de travailler durant ceux-ci pour un autre employeur (sous réserve que celui-ci ne soit pas un concurrent direct).
En outre, si vous n'avez pas de clause d'exclusivité dans votre contrat de travail avec votre ancien employeur et dans celui avec votre nouvel employeur, rien ne vous interdit d'être engagé avec deux employeurs. Ce qui est interdit est de dépasser les durées maximales de travail, ce qui n'est pas votre cas.

Même si rien ne vous oblige juridiquement à agir, il serait intéressant de vérifier si le gros groupe était dans son droit de modifier vos conditions de travail et vos avantages. Dans la négative, vous pourriez lui demander une indemnisation.

Cordialement
afteryou87 13Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 24 août 2014 à 15:41
Merci a vous Veilleur62 c'est clair pour moi via votre réponse.
Après une visite au prud'homme de limoges et inspection du travail il semble que l'employeur avais tout a fait le droit de changer les conditions des indemnités des grands déplacement. C'est compliqué mais en 2 mots avant le changement j'avais indemnité calendaire 67 euros/jour/sur le mois complet. a partir de janvier 2014 67 euros / jours travailler. 1er juillet plus rien l'employeur assure l'hôtel les repas. (ce qui est prévu par la convention du BTP). Depuis le début de mon embauche 2008 j'ai toujours pris mon véhicule personnel sans jamais être indemnisé pour les trajets. Au 1er juillet j'ai droit au ticket transport 2 eme classe A/R pour chaque déplacement que j'effectue avec mon véhicule. J'ai plus envie de bataillé avec la drh du groupe, d'après celle ci l'ex employeur était dans l'illégalité via les indemnisation du grand déplacement. A ce jour je prends toujours mon véhicule perso le dépôt de mon entreprise sera délocalise a plus de 250 km de chez moi aucun chef ne pourra me prendre avec le véhicule de d'entreprise et moi j'en ai marre de faire 5000 km/mois remboursé au ticket de train. Certe je peux prendre le train mais imaginez vous la galère que ça engendre prendre un taxi de chez moi a la gare car aucun moyen de transport en commun passe chez moi prendre tous le matos caisse a outils fringues de boulots et pour pour tous les jours arrivé sur place un bus ou métro pour se rendre sur le chantier et imaginez le retour vendredi. Bien évidemment si bonne correspondance des horaires des trains. En tout cas merci pour la réponse précédente tout est clair pour moi Cordialement.
Répondre
tania57 24982Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 12 juillet 2017 Dernière intervention - 24 août 2014 à 15:51
Évitez de me répondre a coté de la plaque ma question était simple >> >> ai je le droit de travailler légalement pour une autre entreprise pendant mes jours de congés sans solde
ce n'est pas à coté de la plaque vous faites beaucoup de projets sur la comète et après, que ferez vous acr en abandon de poste l'employeur n'est pas obligé de vous licencier
donc cela répondais totalement à votre question
pour moi le sujet est clos
Répondre
afteryou87 13Messages postés dimanche 24 août 2014Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 01:20
Bonjour. je ne sais pas si vous lirez ce message sachez que j'ai gagné a ce jour le proces. L'entreprise a été condamné a 18000 euros tout confondu, frais de deplacement, licenciement sans motifs valable, 6 mois de salaire du a mon abandon de poste aux yeux de la lois justifié l'affaire a pris presque 3ans. Je suis desolé de ne pas vous avoir tenu au courant mais etant donné que les elements m'arrivaient goutte a goutte donc trop compliqué pour exposé ici chaque fois. CDT
Répondre
Veilleur62 937Messages postés mercredi 6 août 2014Date d'inscription 23 juillet 2017 Dernière intervention - 18 juil. 2017 à 06:31
Bonjour afteryou87,

Merci de nous avoir fait connaître l'issue de votre litige. Cela nous permet de savoir si nous avons correctement analysé votre situation.
Je suis très content pour vous.

Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bjr
n'allons pas si loin imaginez que tout va bien vous ne pouvez pas accepter le poste car vous etes engagé vis à vis de votre employeur
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Un juriste n'imagine pas, il analyse la situation avec ses connaissances juridiques.

Je peux comprendre que certaines personnes puissent être choquées qu'un salarié puisse quitter une entreprise du jour au lendemain.
Mais c'est la vraie vie. Toute entreprise d'une certaine importance est confrontée, un jour ou l'autre, à cette situation. Heureusement, ce type de départ est peu fréquent.

Par ailleurs, pour reprendre votre exemple, si mon employeur me dit sans aucune raison de ne plus venir, je ne peux pas l'obliger à me garder et à continuer à me verser un salaire. J'aurai juste le droit d'être indemnisé.

Cordialement
Utilisateur anonyme - 24 août 2014 à 21:40
Sauf que le juriste va vous dire que Pôle Emploi va vous demander les attestations employeurs de vos derniers emplois, et que vous serez bien en peine de leur fournir celle de celui que vous aurez abandonné lâchement. Votre employeur précédent jouera aussi son jeu : il vous livrera mois après mois un bulletin de salaire à zéro, et ça peut durer longtemps avant que vous soyez licencié. Donc vous ne serez pas indemnisé et vous n'aurez aucun revenu pendant plusieurs mois.
Cette analyse ne vous convient pas, je le conçois, elle est pourtant tout ce qu'il y a de juridique. Et c'est aussi la vraie vie qui vous attend.
Bonne nuit.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une