Signaler

Droit au chômage, débute un service civique [Résolu]

Posez votre question radisfraiis 19Messages postés dimanche 31 août 2014Date d'inscription 21 août 2015 Dernière intervention - Dernière réponse le 17 mai 2016 à 21:37 par Sysi971
Bonjour,
Ayant été réformer suite à 3 année dans l'armée de terre
J'ai constituer mon dossier pôle emplois qui vont commencer a l'indemniser par le chômage
Je vais débuter un service civique durant 9 mois
Cependant la femme que j'ai vu ma dit que je serais radier de pôle emplois après mon service civique,
Cela voudrais dire que je perd tout mes droit au chômage ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour

N'a t-elle pas plutôt parlé de ne plus être inscrit PENDANT le service civique ? Ou vous pouvez aussi être simplement suspendu (et ne plus vous actualiser) s'ils vous mettent en catégorie 4 ("personne sans emploi, non immédiatement disponible et à la recherche d'un emploi")

Pendant votre mission, le versement des allocations chômage est suspendu.

Vous récupérerez vos droits APRÈS le service civique
Sysi971- 17 mai 2016 à 21:37
Bonjours je suis en contrats services civiques depuis janvier et va bientôt se terminer j voudrais savoir si il est possible de touche une indemnité chômage ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre réponse je pense effectivement que les droit vont être suspendu
Pouvez vous me dire comment consulter mes droit ? Pour connaître à combien de mois je suis
caroledu92 9131Messages postés vendredi 28 janvier 2011Date d'inscription ContributeurStatut 8 octobre 2017 Dernière intervention - 30 juin 2015 à 14:34
Voyez votre espace personnel
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une