Signaler

Passage au Jaf sans avocat [Résolu]

Posez votre question Océane 2447 - Dernière réponse le 29 août 2016 à 14:04
Bonjour,
Lorsque ma fille avait 18 mois, son père m'a imposé une garde alternée. Très vite cette façon de faire c'est avérée ne pas être la bonne.
En effet mon enfant revenait de chez son père dans un état de fatigue de saleté et toujours malade. Qui plus est, elle hurlait ne pas vouloir venir chez moi. Je cite: "Maman méchante, maman, me tape".
Moi essayant de comprendre pourquoi mon enfant disait de telle atrocités, et son père la gardant dans ses bras en me traitant de mauvaise mère, j'étais donc obligé d'"arracher" mon enfant des bras de son père.
Après deux mois de garde alternée, j'ai dis au Jaf que cela n'était pas la solution car pas de communication entre le père et moi, seulement des reproches. Je n'avais pas d'avocat. Le JAF a ordonné une expertise psy du père, de notre fille et de moi même.
J'ai attendu cette expertise durant plus de 18 mois et suis repassé au JAf au bout de 2 ans.
Années durant lesquelles la garde alternée était maintenue dans de très mauvaises conditions. Pressions exercées sur ma fille pour m'atteindre. Perte de mes amis par mensonges proférés par le père. Relation difficile avec la famille et moi dans l'incompréhension totale de ce qui arrivait.
En Juin 2012, on m'a enlevé mon enfant par décision du JAF, car j'avais décidé de déménagé a 2OO km. En effet je ne pouvais plus vivre près de cet homme qui avait anéanti ma vie a tous les niveaux.
Lors de cette audience il y eut beaucoup de mensonges de la part de la partie adverse. Mon avocat n'a rien dit. Vraiment rien dit!!! C'était une catastrophe.
J'ai fait appel, avec un autre avocat, mais rien de plus n'est arrivé.
En 2014, il y eut beaucoup, beaucoup de choses qui se sont passées pour ma fille alors agée de 7 ans. Son père s'est, entre autre, séparé de sa compagne avec qui il a eut une autre fille.
J'ai relancé une procédure en référé en début 2015 car trop de faits grave se sont déroulés autour de ma fille. J'ai pris une autre avocate.
L'audience fut de nouveau catastrophique. Pourtant beaucoup de choses étaient frappantes. Et lorsque j'ai dis a la juge que ma fille subissait des pressions psychologique celle ci a rétorqué que je ne pouvais pas me fabriquer mes propres preuves.
Personnellement je trouve cela hallucinant que lorsque une mère s'inquiete pour la santé morale et physique de son enfant, on en tienne pas compte.
Suite a cette phrase de la juge j'ai fait appel a un détective privé, assermenté par l'état.
Il a trouvé des preuves de mise en danger de ma fille et aussi de double domiciliation du père.
Quelques jours suite a cette audience, le père repassait devant le JAF, pour sa seconde fille.
Et depuis ce jour, le père dit que je fais tout pour que ma fille et sa soeur ne se voient pas!!
Il m'a demandé de changer les vacances etc... Ce que je refuse car a chaque fois qu'il y a un accord amiable entre nous, cela fini mal!
Je repasse devant le juge le 7 novembre, suite a une requete du père qui a été reconduite. En effet je suis repassé au JAF le 11 juillet et mon nouvel avocat a été un sale con.
Du coup pour le 7, je veux être seule. Pas d'avocat incompétent, je m'en foutiste et plein de préjugés. Mon affaire est très compliqué. Je n'ai dit que les grandes lignes mais il y a beaucoup beaucoup de choses très graves qui sont arrivées.
Le profite donc de cette nouvelle audience pour redemander la garde.
Je sais pertinemment qu'elle ne me sera pas accordée car la juge m'a dans le colimateur et de toute manière accorde toujours la garde aux pères.
Mais je me bat pour ma fille. Personne ne pourra me reprocher de n'avoir rien fait.
Malgré tout, j'ai besoin de tuyaux pour mettre toute les chances de mon coté.
Je suis déjà aidé par une jeune juriste qui a trouvé mon dossier insensé.
Mais si quelqu'un ici peut m'aider, je suis preneuse!!
Merci de me lire,
Cordialement,
OA
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

On peut en savoir plus ou pas? Peut-être en message privé?

"Je sais pertinemment qu'elle ne me sera pas accordée car la juge m'a dans le colimateur et de toute manière accorde toujours la garde aux pères."

Si vous partez défaitiste et en plus avec cette idée...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour Juliemacky,

Que voudriez-vous savoir de plus exactement?

Quant a la juge, en effet elle a la réputation de ne pas aimer les femmes. Beaucoup de mamans perdent la résidence de leurs enfants dans le bassin Agenais. En tous cas a ma connaissance, plus qu'ailleurs.

Et puis, tous les avocats m'ont toujours dit que le fait d'avoir déménagé n'était pas a mon avantage, en effet j'ai perdu la garde a cause de cela...

Sinon, des faits d'attouchements ont été constatés au domicile du père de la part d'un cousin de son ex compagne, sur ma fille et le fille de son ex.
Il a porté plainte sans m'avertir malgré mes demandes. La plainte a eue lieue au même moment que sa séparation avec son ex dans le but de nuire a cette dernière.
Ma fille a subie une auscultation et une audition sans que je sois au courant. Un an après les faits. En même temps il a déménagé. Son appartement n'avait ni chauffage ni eau chaude (hiver 2014-2015). Ma fille s'est plaint d'avoir très froid. Et j'ai pu constater qu'elle était sale et sentait mauvais.
Le jour de l'auscultation chez le gynéco, il lui a dit qu'il avait une nouvelle chérie. Sans jamais lui en dire plus. Louve en a été très affectée aussi.
Ma fille pleurait sans arrêt durant des mois. Elle me disait Papa me dit de méchants secrets. Elle a toujours eu peur de me dire quoi.
Il lui disait aussi qu'il était mieux pour elle qu'elle ne voit pas sa soeur car cela lui faisait trop de mal.
Bref, tant de choses. Tant de choses qui ont étaient un vrai calvaire a vivre pour elle. Certes, son père ne la bat pas. Mais la violence psychologique est un vrai drame au même titre. Mais les bleus sont invisibles. Et je sais de quoi je parle. Aujourd'hui je m'en suis sorti mais c'est encore très compliqué dans les relations avec le père. Mais ma fille, elle, est toujours dans cette atmosphère d'insécurité, de mensonges, de manipulations.
Pour le procès de l'auteur des attouchements, il n'était même pas présent. C'est dire l'intérêt qu'il y a porté.
Pour info, car je ne m'étale pas dessus, ma fille a vécu cette histoire d'attouchements avec beaucoup de maturité.
elle en a parlé desuite et a compris que cela était très mal de la part de l'auteur des faits. L'expertise psy quia eue lieu par la suite le souligne d'ailleurs clairement. Ma fille n'en souffre pas mais souffre beaucoup du contexte familial chaotique qui règne autour d'elle. C'est les mots du psy.
Ah, oui!! Et j'ai demandé au père que notre fille soit suivie par un psy sa réponse: "c'est contre- productif"!
Et la juge, ne juge pas cela utile non plus apparemment!!

Voilà, et encore tant et tant de choses...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Beaucoup de choses ne sont pas à votre avantage certes;

Vous avez pensé à demander une enquête sociale?

La petite a 9 ans, dans peu de temps, elle pourra prétendre si elle le souhaite, à être entendu par le JAF.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Oui, j'ai fait un signalement il y a peu.

Nous avons rencontré les AS.

Mais Monsieur ayant un pouvoir d'attraction, un charme ou je ne sais quoi, il les a convaincue que je faisais tout pour que la situation ne s'arrange pas.

En effet depuis bientôt deux ans je ne communique avec lui que pas mails et recommandés.
- Dans le but de me protéger,
- Et d'avoir des preuves de ses malversations.

Mais comme dans le droit et le social , tout est a double tranchant, aujourd'hui, cela va peut-être se retourner contre moi.

Mais, sinon que me conseilles tu?
Avocat or not avocat?
Car vraiment pas de chance avec eux.
Et lui a une avocate très douée ( ce qui dans leur jargon veut dire une sacrée menteuse et tordue...)

Je commence a bien connaitre ce milieu a force...

Tu dis que beaucoup de choses ne sont pas a mon avantages!! Mais tout de même, tout se passe chez lui!! Et son ex pose des plaintes pour mauvais traitements sur enfants!! donc d'ici novembre peut être que cela va avoir du poid!!

Pourrais-tu s'il te plait aller au fond de ta pensée?
J'ai vraiment besoin de savoir qu'elle sentiment cela engendre!!
juliemacky 1473Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 27 septembre 2016 Dernière intervention - 28 août 2016 à 18:36
Prends un avocat,

Demande une enquête sociale en Novembre,

Son ex a déposé plainte pour mauvais traitements mais a t-elle des preuves? Un certificat médical attestant des coups?
Répondre
Océane 2447- 28 août 2016 à 20:07
Oui, bien sur elle des preuves!! Mais rien avoir avec des coups!! Il est bien trop malin pour faire se genre de chose! Et tant mieux!

La petite est épileptique et a un traitement a prendre deux fois par jour.

Le père ne lui donne pas le traitement et du coup la petite est toujoutrs malade!
Si le traitement avait été pris, la guérison aurait été effective au bout de deux ans.

Sa preuve c'est des prises de sang faite après des séjours de Deux semaines chez son père! Pas de preuves, pas de plaintes!! Et là, elle a porté plainte y'a quelques jours!

Pour l'avocat, je ne sais plus quoi faire!! Comment en trouver un compétent qui se penche vraiment sur le dossier en profondeur!?! en prenant en compte les évènements dans leur chronologies, car le père joue bcp sur les dates!

C'est vraiment pas un dossier simple!

Et les avocats se fiche pas mal de tout cela! Au bout du 4 ième, j'abdique avec ces gens là...!
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour

Pour moi il vous faut à tout prix un avocat car votre dossier est compliqué.

Il n'est pas du tout à votre avantage car il y'a un cumul de faits qui ne vont pas dans votre sens.

Cependant je vous donne mon avis : j'ai le sentiment que le JAF a pris jusqu'à maintenant les bonnes décisions.

Car vos arguments me semblent complètement en décalage par rapport à vos intérêts et ne sont pas objectifs : le juge est du côté des pères, les différents avocats sont mauvais, son avocate est bonne car menteuse et tordue, les assistantes sociales sont sous le charme de mon ex .......


Je vous conseille de vous faire conseiller et suivre par un psy qui vous aidera à reprendre les choses en main dans votre intérêt et surtout celui de votre fille.

Désolè de ne pas aller dans votre sens.
sophiag 35430Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 29 septembre 2016 Dernière intervention - 28 août 2016 à 22:35
Bonsoir Kikifather

Je rejoins votre avis aussi !

Car si je pensais (avec preuve et certitude ) que mon enfant était maltraité ou autre, je ne serais pas à me dire " je ne cherche pas à lui faire des ennuis" ou autres , je ferais au contraire TOUT pour le sortir des griffes de son agresseur ou maltraitant!

C'est ses réactions contradictoires qui me gênent énormément et surtout, lorsqu'elle a apprise que sa fille avait subit des attouchements , car la, il eut fallu IMMÉDIATEMENT saisir le Juge pour enfant pour suspendre les droits du pere, le temps de l’enquête judiciaire (c'est la plus élémentaire précaution qu'on prend dans de telle situation!

Visiblement, aucune réactivité à ce niveau la, moi, j'aurais renversé des montagnes, saisit la cour Européenne des droits de l'enfant si il l'avait fallu!

Déménager alors qu'on sait qu'on est surveillé par le JAF ? Qui a pu conseillé ce genre d'initiative, tel est le mystère aussi et pourquoi déménager d'un homme sois disant polluant pour finalement ne pas lui vouloir du mal , donc modérer ses actions ?

Tout cela n'est pas très cohérent, je le concède et c'est pourquoi j'ai sorti la carte du juge pour enfant car ce Juge aura la particularité d'avoir un pouvoir d’enquête plus étendu que le JAF et ce sera à tout niveau (père, mère, famille, amis, entourage, voisins, écoles, médecins, ect)

Alors, peut etre qu'on a pas envie qu'on vienne trop fouiller, je ne sais pas !!!!
En tous les cas, je partage vos convictions qui sont de préserver et ne pas nuire à un enfant INNOCENT de toutes les rancœurs des parents immatures et irresponsables qui règlent des comptes à leurs dépends

Cordialement
Répondre
kikifather 2508Messages postés vendredi 2 décembre 2011Date d'inscription 29 septembre 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 07:03
Bonjour Sophiag

Effectivement le récit d'océane est confus et ambigu car je vous rejoins : sa réaction face à cette situation est empreinte de plus d'animosité contre son ex que d'une défense de sa fille.
Mais en même temps elle a peur de trop bousculer son ex. alors qu'elle parle d'attouchements sur sa fille !
Je ne comprends pas.

De plus, vouloir déménager sans en référer au JAF me choque.
Car même en ne connaissant pas le droit, il est logique de faire accepter cette volonté par son ex.

Enfin en parlant de psychologues qui disent qu'une fille à la puberté doit être avec sa mère cela relève pour moi d'une analyse subjective et non mature
Un enfant a besoin de ses 2 parents, de sérénité et d'amour dans la mesure du possible.
Par contre en cas de situation grave, il ne faut pas hésiter à prendre les mesures juridiques pour protéger son enfant.


<ital>En tous les cas, je partage vos convictions qui sont de préserver et ne pas nuire à un enfant INNOCENT de toutes les rancœurs des parents immatures et irresponsables qui règlent des comptes à leurs dépends</ital>OUT A FAIT D'ACCORD
Répondre
sophiag 35430Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 29 septembre 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 08:37
Bonjour Kikifather

Oui encore avec les points que vous soulevez, mais vous remarquerez que lorsque j'ai parlé du juge pour enfant, qui est le plus compétent et la référence a saisir d’après les maux qu'elle reproche à son ex, elle ne répond pas à ce niveau la et je suis meme fortement surprise que tous ses avocats ne l'aient jamais proposé ???

Ils ne sont pas tous bêtes quand meme !

Je suis de plus en plus sceptique!
Cordialement
Répondre
Océane 2447- 29 août 2016 à 14:03
Cela fait deux fois que j'essaie de répondre mais impossible!! est-ce normal?
Répondre
Océane 2447- 29 août 2016 à 14:04
Bon je lache l'affaire, car tout s'efface a chaque fois!
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir
J'ai lu avec attention votre récit et je tiens pour vrai (par défaut) ce que vous racontez!

La chose la plus importante et la plus grave, c'est l'attouchement qui pourrait tenter de faire basculer les choses.

Il faudrait meme envisager de porter plainte contre ses personnes en votre nom pour avoir accès au dossier.

Par conséquence, la seule manière de contrer cette situation, c'est tout simplement de saisir le Juge pour Enfant en référé

Une fois que le juge pour enfant sera saisit (car il entend l'enfant qui pourra alors parler et racontez alors tout ce qui se passe en plus chez son père ) , ce juge se met en contact avec le JAF (puisque vous l'aurez alors informer de votre prochaine audience) et demande une suspension de décision , prends des mesures provisoires le temps d'une enquête sociale et judiciaire puisqu'il y a une plainte pour attouchement.


Car je partage l'avis de la juge qui vous a dit que vous orientez un jugement sans preuve (quand vous rapportez des faits)

ET OUI! Il faut des preuves, sinon, ce serait trop facile et vous imaginez sans peine les parents s'accusés de tous les maux:

Si vous n'avez pas de preuve, vous ne tiendrez pas la route.

Un avocat et un référé (donc une audience en urgence ) devant le juge pour enfant me semble la décision la plus judicieuse à ce niveau la et en tenant compte de ce que vous nous avez livré.

Océane 2447- 28 août 2016 à 21:35
Bonsoir,

Merci de votre répone.

L'auteur des faits a été condamné.
Je me suis portée civil pour ma fille même et ca a été la croix et la bannière.

Je ne veux surtout pas me servir de ces faits afin d'obtenir la garde!

C'est ce que le père a fait en disant que son ex compagne est la complice de cet homme ( son cousin) et que moi en ne disant rien je suis aussi complice!

Je trouve malsain de se servir de faits malsain afin d'arriver a ses fins...

Vous me dites d'avoir des preuves et vous avez raison, la logique voudrait que les chose se passent comme ça!

Mais alors comment se fait il qu'il arrive a faire passer tous ses mensonges? C'est incroyable!!

Lui il ment et on l'écoute alors que c'est vraiment infondé, insensé!
Et moi qui dis juste que ma fille subie des pressions psychologique on m'envoie bouler!!!

Désolé, mais je ne peux pas me résoudre. La justice a de grosses lacunes, des parties pris.
Et il est anormal qu'une mère de trois enfants ne soit pas entendue lorsqu'elle dit que sa fille a des problèmes.

Je suis bien conseillée, par juriste, asso AJC, détective et l'autre maman concernée et nous sommes tous d'accord pour dire qu'il ne faut pas se servir de ces faits.
Et je ne me rabaisserais pas a son jeu méprisable.

Je ne suis pas là pour lui nuire, mais pour aider mon enfant qui subie trop de choses depuis trop longyemps.

Franchement je suis écoeurée que son enfance se passe ainsi.
Malheureusement aucune solutions n'a jamais été la bonne.

Aujourd'hui, je voudrais juste savoir dans quoi je me lance si je prends pas d'avocat.
La juriste (de mon dernier avocat!! qui m'a dit d'en consulter un autre...), l'asso, et le détective, qui connaissent tous parfaitement mon dossier et les aléas avec les avocats me disent de me lancer, mais des doutes persistent.
Répondre
sophiag 35430Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 29 septembre 2016 Dernière intervention - 28 août 2016 à 21:49
Que se passait t'il avec vos avocats ? Des divergences ?

Vous ne souhaitez pas vous servir de faits selon votre conception immoral, mais vous admettez que lui n'hésites pas à le faire ?

Vous vous croyez au monde des bisounours (pardon d'etre brutal) ?

Ou vous utilisez les moyens qui permettent de contre argumenter et de pouvoir retourner la situation ou vous subissez en silence ou en criant, cela ne changera rien à rien, votre fille sera toujours dans cette situation

Demandez au juge pour enfant que votre fille soit entendu ou qu'elle meme le demande ou qu'elle prenne un avocat pour en faire la demande ou qu'elle écrive un courrier au juge

Mais le juge pour enfant est la porte de sortie de cet embrigade judiciaire

Que cela soit pour les faits d'attouchements ou pour le traitement subit par elle chez son père, son mal etre

Le juge pour enfant est qualifié pour entendre cela

Le JAF considère que l'enfant a l'age du discernement pour etre entendu

Ce qui laisse place à moult interprétation quand à l'age qu'on entend par la !

Un juge pour enfant n'a pas d'age pour entendre l''enfant et la décision du juge pour enfant l'emporte sur la décision du JAF
N'oubliez pas que le juge pour enfant est un juge pénal, ce qui veut dire que cela a un poids plus important quand vous retournez voir le JAF avec un dossier du juge pour enfant dans les mains.

Soumettez cette idée aux personnes qui vous soutiennent et venez nous dire ce qu'ils vous ont répondu, merci
Répondre
juliemacky 1473Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 27 septembre 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 09:49
Elle peut peut-être appeler le 119.
Répondre
sophiag 35430Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 29 septembre 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 09:50
Oui, mais justement Juliemacky
On dirait que les solutions logiques et évidentes ne sont pas celles qu'elle privilège, donc de quoi s'interroger!
Répondre
juliemacky 1473Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 27 septembre 2016 Dernière intervention - 29 août 2016 à 09:58
Si un signalement est fait, il peut déboucher sur une audience près du JDE, et c'est "l'opportunité" à saisir. La petite pourra raconter tout à une AS (je pense).
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une