Signaler

Trève hivernale hébèrgement gratuit

Posez votre question claire6209 5Messages postés vendredi 16 septembre 2016Date d'inscription 21 septembre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 22 sept. 2016 à 18:14
Bonjour,
Après le décès de mon mari en 2015, je suis actuellement logé gratuitement dans la maison de ma belle-mère. Elle a décidé de vendre la maison et va m'envoyer en recommandé le préavis de 3 mois.
Est-ce que la trêve hivernale est applicable dans mon cas?
Merci d'avance
Afficher la suite 
Utile
+2
moins plus
Bonjour,

La trêve hivernale a été mise en place pour que les locataires ne soient pas expulsés en période hivernale.
Là, vous n'êtes pas locataire puisque vous êtes hébergée gratuitement, et votre belle-mère pourrait vous expulser du jour au lendemain.
Elle vous donne 3 mois... c'est déjà bien.

Cdt.
claire6209 5Messages postés vendredi 16 septembre 2016Date d'inscription 21 septembre 2016 Dernière intervention - 16 sept. 2016 à 21:52
Merci pour la réponse, en même temps elle ne peut pas faire autrement même si elle veut car avait signe 1 prêt d'usage
Répondre
xim- 17 sept. 2016 à 04:47
La loi ne vise que la location.
Elle est en droit d'y mettre fin et elle donne un préavis ce qui est correct.
http://www.legavox.fr/blog/franck-azoulay/expulsion/type.php?id_theme=3484

Sinon si vous étiez bel et bien mariés, avez vous vu un notaire pour la succession de votre mari ?
En cas de vente de cette maison, il faut voir l'origine de propriété, et si votre mari n'a pas obtenu des droits de nu propriétaire (pas celui d'y habiter) sur la succession de son père, car ces droits reviennent à ses héritiers en cas de vente.
Répondre
claire6209 5Messages postés vendredi 16 septembre 2016Date d'inscription 21 septembre 2016 Dernière intervention - 17 sept. 2016 à 13:17
Merci pour la réponse. En fait, cette maison n’appartient qu'à ma belle-mère (héritage de ses parents) et mon beau-père de toute façon est décédé après mon mari... Il n'a pas même pu hérité de rien du tout. Par contre, je paie toute l'assurance de cette maison, c'est-à- dire, c'était convenu il y a 8 ans que nous payions l'assurance des murs par le propriétaire à la place de ma belle-mère. Je ne sais pas si cela peur être estimé comme le fait qui annule la gratuité du prêt à l'usage...
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjsoir
La trêve hivernal c'est pour les squatter qui refusent de respecter la propriété d'autrui - ce n'est pas (encore ?) votre cas

Donc vous vous dépechez de chercher un logement et il n'y aura pas de pb
doris33 26849Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 30 septembre 2016 Dernière intervention - 17 sept. 2016 à 18:43
Non, les squatters ne sont pas concernés par la trêve hivernale puis qu'ils sont, par définition, non locataires de droits !! Ils sont expulsables à tout moment.

Cordialement
Répondre
Poisson92100 7542Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 30 septembre 2016 Dernière intervention - 17 sept. 2016 à 18:44
squatter = occupant sans droit ni titre
Répondre
doris33 26849Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 30 septembre 2016 Dernière intervention - 17 sept. 2016 à 18:45
Certes mais ils ne sont pas concernés par la trêve hivernale, ils sont expulsables à tout moment.
Répondre
Poisson92100 7542Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 30 septembre 2016 Dernière intervention - 17 sept. 2016 à 18:47
on n'est d'accord sur le fond il se prend en main et trouve un nouveau logement et tout va bien
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, merci de répondre encore à ma question sans m"accuser d'être de mauvaise fois (squatter ou ne pas vouloir chercher un logement). En fait, j'ai un contrat de prêt qui a commencé le 1 juin 2015, il est par périodes de 6 mois, entières et indivisibles, avec un préavis d'au moins de 3 mois. J'ai reçu le préavis aujourd'hui; ma belle-mère veut que je parte le 31/12/2016. Pur moi, car il ne m'a pas prévenue 3 mois avant la fin de la période de 6 mois en cours, du 1 juin 2016 au 31 novembre 2016, j'ai le droit de rester jusqu'au 31 mai 2017, car la période suivante va commencer et elle est indivisible.

Merci pour une réponse compétente!
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

ça fait 5 jours que vous nous avez dit "je suis actuellement logé gratuitement", et maintenant vous dites avoir "un contrat de prêt qui a commencé le 1 juin 2015, il est par périodes de 6 mois, entières et indivisibles, avec un préavis d'au moins de 3 mois." :
pourquoi ne pas avoir exposer votre question avec TOUS les éléments de votre situation ???? Tout le monde aurait perdu moins de temps !
Je n'ai pas de "réponse compétente" au vu de ces nouveaux éléments.
Cdt.
claire6209 5Messages postés vendredi 16 septembre 2016Date d'inscription 21 septembre 2016 Dernière intervention - 21 sept. 2016 à 23:04
et je suis quand même logée gratuitement avec un contrat.
Répondre
djivi38 5060Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 1 octobre 2016 Dernière intervention - 21 sept. 2016 à 23:14
pas vraiment, puisque vous payez l'assurance de la maison !!
Répondre
Poisson92100 7542Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 30 septembre 2016 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 09:39
moi je ne perd plus mon temps a répondre aux gens don la question est incomplète et avec des facteurs dissimulés
Répondre
djivi38 5060Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 1 octobre 2016 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 18:14
De toute façon, on tourne en rond :
elle veut absolument être considérée comme locataire à titre gratuit (bien qu'elle paye l'assurance de la maison de sa belle-mère !!), donc, expulsable par la belle-mère à tout moment,
et d'un autre côté elle veut profiter d'un "contrat sous-seing privé" qui lui donnerait droit à un préavis de la part de sa belle-mère.
Contradiction dans la situation ! Il faut choisir : ou locataire à titre gratuit (ce qui a certainement été déclaré lors de la déclaration d'impôts en début d'année) ou sous-locataire avec un "contrat sous-seing privé" non légal dans les termes puisque ce n'est pas un bail de sous-location.

Je passe aussi la main...
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une