Prime de Précarité fin de contrat [Résolu]

Dshubba 3 Messages postés jeudi 22 septembre 2016Date d'inscription 22 septembre 2016 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 00:12 - Dernière réponse : Dshubba 3 Messages postés jeudi 22 septembre 2016Date d'inscription 22 septembre 2016 Dernière intervention
- 22 sept. 2016 à 00:46
Bonjour,
Je vous explique ma situation :

J'ai commencé à travailler dans une entreprise en CDD en juin 2015. Le contrat s'achevait en janvier 2016 et a été renouvelé via un avenant jusqu'en aout 2016. A la fin de ce contrat , un CDI m'a été proposé, CDI que j'ai refusé pour diverse raisons.

Etant donné que j'ai refusé le CDI, j'ai conscience de ne pas avoir droit à la prime de précarité du second CDD, mais quand est-il du premier ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
angelsam 3823 Messages postés lundi 27 juillet 2009Date d'inscription 15 avril 2017 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 00:40
+1
Utile
Donc vous n'avez fait qu'un seul contrat. Et refusé un cdi à la fin.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de angelsam
angelsam 3823 Messages postés lundi 27 juillet 2009Date d'inscription 15 avril 2017 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 00:20
0
Utile
Bonjour,
pourriez vous être plus précis.
Est ce que votre contrat de juin 2015 à janvier 2016 a été prolongé par un avenant ou est ce que vous avez signé un 2e contrat après le 1er ??
Commenter la réponse de angelsam
Dshubba 3 Messages postés jeudi 22 septembre 2016Date d'inscription 22 septembre 2016 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 00:36
0
Utile
Le contrat de juin 2015 à janvier 2016 a été renouvelé par un avenant jusqu'en aout 2016.
Commenter la réponse de Dshubba
Dshubba 3 Messages postés jeudi 22 septembre 2016Date d'inscription 22 septembre 2016 Dernière intervention - 22 sept. 2016 à 00:46
0
Utile
Entendu, merci de votre confirmation.
Commenter la réponse de Dshubba
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une