Signaler

Réclamation du conseil régional après succession soldée [Résolu]

Posez votre question droitetobligation 1Messages postés dimanche 2 octobre 2016Date d'inscription 2 octobre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 2 oct. 2016 à 13:12
Il y a 5 ans nous avons reçu un petit héritage.
Le notaire a soldé cette succession.
Nous venons de recevoir un courrier de ce notaire qui a reçu un courrier du conseil général réclamant une somme supérieure à l'héritage sur la prise en charge de la personne décédée dans une maison de retraite.
Pourquoi attendre tant d'années pour se rendre compte de ce refus de prise en charge ?
N'y a - t - il pas prescription ?
Le notaire a soldé la succession, n'est - il pas en faute ?

Je reste dans l'attente de vos réponses.
Afficher la suite 
Utile
+3
moins plus
N'y a - t - il pas prescription ?
Réponse négative.

Le notaire a soldé la succession, n'est - il pas en faute ?
Trop facile d'incriminer le notaire.
Et vous les héritiers vous êtes-vous posé la question ?
La personne décédée étant restée dans une maison de retraite à la charge de la collectivité locale, vous ne vous êtes pas posé cette question de savoir comment ont été assurés ses frais de séjour ?

Comme dans la grand majorité des cas, ces personnes hébergées dans des structures gérées par une collectivité publique n'ont pas de moyens financiers suffisants.

Le Conseil Départemental doit y suppléer et récupérer ensuite auprès des héritiers.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour

à partir du moment ou vous avez accepté l'héritage
vous avez aussi accepté les dettes du défunt
avant d'accepter l'héritage , il faut de renseigner
maintenant c'est trop tard ; il faudra payer.

Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une