Signaler

Taxe foncière et ordures ménagères [Résolu]

Posez votre question Oupa777 2Messages postés lundi 10 octobre 2016Date d'inscription 10 octobre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 10 oct. 2016 à 11:17
Bonjour,
Notre mère est décédée en 2015. Son appartement, vide et non habité, a été mis en vente avec promesse de vente signée en décembre 2015 et vente définitive en mars 2016.
Peut-on demander l'exonération de la taxe foncière 2016, ou au moins l'exonération de la taxe sur les ordures ménagères.
J'ai vu que si elle était en maison de retraite, on pouvait demander l'exonération; j'espère que cela s'applique aussi pour le décès.
Cordialement
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour,

la TF 2016 concerne la situation au 01 01 2016, hors votre mère est décédée en 2015. Donc c'est les héritiers de votre mère qui sont redevables de la TF.

Je suppose que lors de la vente, le nouveau propriétaire vous a payé sa part au prorata ?!
Oupa777 2Messages postés lundi 10 octobre 2016Date d'inscription 10 octobre 2016 Dernière intervention - 10 oct. 2016 à 10:59
Oui, le nouveau propriétaire a payé sa part au prorata.
Cela n'empêche pas une éventuelle exonération pour le prorata de l'indivision.
Qu'en sera-t-il de la taxe d'habitation que nous allons recevoir ?
Répondre
doris33 29173Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscription ContributeurStatut 4 décembre 2016 Dernière intervention - 10 oct. 2016 à 11:17
"Cela n'empêche pas une éventuelle exonération pour le prorata de l'indivision. "

à mon avis, non, mais les héritiers remplissent-ils les conditions ?

Si la maison était vide de meubles, et que vous en avez les preuves, vous pourrez demander la suppression de la TH
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une