Signaler

Succession lors du décès de l'épouse de notre pére

Posez votre question djmichelol - Dernière réponse le 18 oct. 2016 à 09:02
Bonjour,
notre père était remarié lors de son décès.
il disposé de trois quart d'une maison acheté en bien propre et sa conjointe d'un tiers en bien propre et de 10000 euros sur ses comptes propre.
comme il y avait un contrat de mariage "sous le régime de la séparation pure et simple" mes trois frères et moi même n'avons rien touché, celle-ci ayant l'usufruit.
cette personne et aujourd'hui décédé, comment cela va t'il se passer.
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
il disposé de trois quart d'une maison acheté en bien propre et sa conjointe d'un tiers en bien propre
3/4 + 1/3 = 13/12°
Mathématiquement ce n'est pas possible .
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Effectivement, je me suis mélangé,
Il s'agit des des deux tiers et d'un tiers.
condorcet 19899Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 08:13
cette personne et aujourd'hui décédé, comment cela va t'il se passer.
Les héritiers de Monsieur sont toujours détenteurs des 2/3 recueillis dans sa succession et ceux de Madame du seul 1/3 quelle avait acquis à l'origine.

La seule différence entre la situation présente et celle résultant de l'ouverture de la succession du mari, est que ses enfants détiennent dorénavant des droits en pleine propriété, puisqu'ils ont récupéré l'usufruit que le conjoint survivant avait obtenu.
Répondre
@djmichelol- 18 oct. 2016 à 08:21
bonjour,
merci de votre réponse, mais concrètement qu'elle part de la maison va t'il nous revenir lors de la vente et que deviennent les liquidités de l'époque ?
Répondre
condorcet 19899Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 08:40
qu'elle part de la maison va t'il nous revenir lors de la vente
Les 2/3, tout simplement.

que deviennent les liquidités de l'époque ?
Pareil.
Si elles ont été dépensées par l'usufruitière, ce qui se passe fréquemment, lors du partage avec les détenteurs du "tiers" du conjoint survivant vendu avec vos 2/3,leur sera attribué un somme moins élevée puisque ces liquidités ont été dépensées au lieu d'avoir été conservées.
Répondre
@djmichelol- 18 oct. 2016 à 08:46
bonjour,
merci de toute vos précisions, sur le sujet.
donc si je comprends bien, cela ne change rien à la succession qui nous avez été présenté à l'époque du décès de notre père?
Répondre
condorcet 19899Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 3 décembre 2016 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 09:02
cela ne change rien à la succession qui nous avez été présenté à l'époque du décès de notre père?
Exactement.
La masse successorale était ce qu'elle était à l'ouverture de la succession et reste identique au moment du partage.

Le seul "obstacle" était la belle-mère détentrice de l'usufruit sur cette masse, lequel usufruit ayant disparu de son patrimoine à son décès vous est tout naturellement restitué.
La boucle est bouclée.
Vous avez retrouvé cette masse en pleine propriété.

Il restera à régler la répartition des fonds à la vente du bien immobilier pour tenir compte de "l'évaporation" des liquidités que vous ne retrouverez certainement pas.
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une