Signaler

Appel complémentaire suite à radiation

Posez votre question gil - Dernière réponse le 18 oct. 2016 à 19:55
Bonjour, suite à radiation de mon compte et à la mise à jour de mon dossier le rsi me réclame 560€ pour calcul définitif après radiation(entreprise fermé en 09/2011) le 15/06/2016 pourriez vous m'aider?
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

Par expérience, en partie sur ce forum, nous pouvons conclure aujourd'hui que le RSI lance des appels à régularisation à tour de bras, certains sont justifiés, d'autres ne le sont pas et visent uniquement à "tenter la chance" pour récupérer des fonds.

Ces appels ont évidemment tous une base légale, mais ce qui est légal n'est pas nécessairement juste : les délais peuvent être prescrits, les montants erronés, etc.

Les contributeurs sur ce forum ont la plus grande difficulté à traiter ces dossiers auxquels ils n'ont évidemment pas accès. C'est pour cela que nous recommandons une procédure préliminaire que je décris ici à nouveau plus bas.

Avant toute chose, il est bon de se rendre sur place, dans les locaux de sa caisse régionale du RSI, pour y rencontrer un conseiller. Ne téléphonez pas, n'écrivez pas : présentez-vous physiquement face à un conseiller qui aura peut-être la solution à votre problème.

Sinon, voici en préliminaire un, petit rappel de la règle pour la prescription.

Le recouvrement forcé des dettes sociales ne peut en principe excéder 5 ans et il ne peut être réclamé des dettes anciennes de plus de 3 ans. Donc en tout cela fait un délai de prescription maximum de 8 ans. (Article L244-11 et Article L244-3 du code de la sécurité sociale).

Mais d'une part tout rappel du RSI, comme une simple lettre recommandée constitue un acte interruptif qui annule la période écoulée et provoque un nouveau départ du délai de prescription (Cour de cassation, Assemblee pleniere, 07 avril 2006, 04-30353), d'autre part au moment du calcul de la retraite ne seront pris en compte que les périodes à jour de vos cotisations.

Si vous pensez néanmoins qu'il y a une erreur et que les sommes réclamées ne sont pas dues, vous devez saisir la Commission de recours amiable (CRA) en motivant votre demande : indiquez en détail pourquoi vous contestez cette créance.

Votre motivation peut être par exemple un délai de prescription dépassé (ce n'est pas votre cas ici) ou, dans la majorité des cas, une contestation des montants dus (vous écrivez que vous n'êtes pas d'accord sur la somme et vous demandez au RSI de re faire le calcul).

Pourquoi cette première démarche est importante ?

1 - Parce qu'elle va obliger les juristes du RSI à réexaminer en détail votre créance et vous retourner une réponse circonstanciée. A ce stade, le RSI peut concéder son erreur et vous retourner un courrier vous indiquant que nous ne devez plus rien (rare).
2 - Parce que c'est une étape nécessaire avant d'aller plus loin et de saisir le TASS (vous devez avoir épuisé vos recours administratifs).
3 - Parce que le RSI est obligé de vous répondre. Si il ne le fait pas en temps (rare), c'est que votre recours est implicitement rejeté mais votre position est avantageuse devant le TASS. Si il vous répond dans les 30 jours légaux, vous disposez dans la réponse d'informations importantes pour vous défendre devant le TASS.

C'est après avoir reçu une réponse de la CRA qu'il faut venir sur ce forum pour vous faire aider dans vos démarches devant le TASS. Avant, on ne pourra que vous renvoyer sur l'explication de la procédure de saisie du CRA.

Ce qu'il ne faut pas faire :

- il ne faut pas prendre les appels du RSI à la légère et ne pas se soucier de leurs relances. Car le RSI va continuer la procédure automatisée, vos recours vont s'éteindre un à un et finalement vos comptes seront saisis, les plus modestes d'entre nous seront interdit bancaire et leur vie ruinée. Ceux qui jugent mes propos exagérés sont invités à parcourir les drames des vrais gens qui émaillent ce forum.

- il ne faut pas saisir le TASS avant d'avoir saisi la CRA.

- il ne faut pas attendre trop longtemps pour saisir le TASS à réception du courrier négatif de la CRA (ou après un mois sans réponse de la CRA). Vous ne disposez que de 2 mois à compter de la réponse de la CRA pour saisir le TASS.

- il ne faut pas téléphoner au RSI pour régler le problème directement avec eux. La plupart des plateformes téléphoniques du RSI sont en sous-traitance et les conseillers n'ont qu'une matinée de formation. Ils n'ont accès qu'à une partie restreinte de votre dossier. De plus, le temps d'appel est soumis à performance, le but étant de clore la conversation au bout de 3 minutes 30 secondes. Dans ces conditions, le réponses données par téléphone sont peu ou pas fiables. On peut vous dire au téléphone que votre dossier est régularisé alors qu'en réalité, il n'en est rien. Comme vous n'avez aucun recours basé sur ce qui vous est pourtant certifié au téléphone, on peut dire aujourd'hui que le service téléphonique du RSI est un vrai piège.

- il ne faut pas envoyer un simple courrier au services généraux du RSI. Adressez votre courrier par LAR à la Commission de recours à l'amiable à l'adresse de votre caisse régionale du RSI.

Bonne chance pour la suite.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci, j'ai oublié de vous dire qu'avant de m'envoyer la somme a payer , ils m'ont fait un courrier en me demandant mes coordonnées bancaire (rib) parce qu'il me devait une petite somme, j'ai téléphoné ils ont dit que ce n'était qu'une petite somme et une semaine plus tard je leur devait après calcul la somme de 560€ et ils ont rajouté 30€ parce ce que je n'ai pas payépar téléphone ils m'ont dit que je ne devait rien bref une vrai escroquerie!
kastillon 849Messages postés jeudi 12 février 2009Date d'inscription 22 novembre 2016 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 19:55
Vous n'obtiendrez aucune réponse fiable au téléphone avec le RSI.

Une enquête infiltrée au sein du RSI par la journaliste Elise Richard a montré que les plateformes téléphoniques du RSI étaient un leurre. Une entreprise privée gère les appels des cotisants avec des opérateurs mal formés qui ne connaissent pas le fonctionnement du RSI et n'ont accès qu'aux informations basiques concernant votre dossier.

Une copie du reportage est diffusé ici :
https://www.youtube.com/watch?v=1KRXEldHeHA


L'interlocuteur RSI que vous avez eu au téléphone peut parfaitement se tromper comme cela arrive très souvent. Dans le reportage, nous voyons qu'en donnant trois appels téléphoniques au RSI (délocalisé en centre d'appel) à quelques minutes d'intervalle, on obtient trois réponses différentes et aucune n'est justifiée.

Extrait du reportage à partir de la 10ème minute (caméra cachée, pause café sous-traitance téléphonique du RSI) :

Une conseillère : - Pour les remboursements, tu te prends pas la tête, tu fais remonter l'information au gestionnaire de compte. De toute façon, tu peux rien faire.
Un conseiller : - Comme je le dis à chaque fois aux nouveaux avec qui je parle, c'est la quantité avant la qualité. C'est à dire si toi tu prends, je ne sais pas moi, dix appels de l'heure mais que tu réponds super bien mais que lui il prend 17 appels de l'heure mais qu'il répond n'importe quoi, si ils doivent renouveler un de vous deux, ils vont préférer le renouveler lui. Même si il dit des conneries aux cotisants, au moins, il ramène des sous à la boite.
La journaliste : - C'est vrai ?
Un conseiller : - Oui. Je peux même te donner un exemple, t'en as qui sont là depuis longtemps, ils racontent des conneries aux cotisants, mais ils prennent beaucoup d'appels dans la journée.
Une conseillère : - C'est un organisme particulier le RSI... (rires). Tu comprendras dans deux semaines je pense.
Répondre
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une