Signaler

Déclaration enfant majeur à charge [Résolu]

Posez votre question Blacky30300 1Messages postés jeudi 2 février 2017Date d'inscription 2 février 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 2 févr. 2017 à 18:14 par doris33
Bonjour
Nous sommes mariés avec un anfant à charge , étudiant, majeur depuis octobre 2016.
Soit 2,5 part
Cet enfant est issu d'une première union de madame. C'est pour cela qu'elle percevait une pension alimentaire. Bien sur cette pension est déclarée dans les revenus du foyer fiscal.
Comme l'enfant est majeur, son père envisage de lui verser directement cette pension, continuant à bénéficier de sa déduction.
Par contre, pour notre foyer quelles sont les conséquences ?
- devons nous toujours déclarer ces montants ?
- devenous garder le ratachement ? (sachant qu'il continue à vivre avec nous )
- ne bénificiant plus directement de cette pension, pouvons nous déduire une somme forfaitaire pour cet enfant?

Merci
Utile
+0
plus moins
Bonjour,



"Comme l'enfant est majeur, son père envisage de lui verser directement cette pension, continuant à bénéficier de sa déduction. "

Le juge des affaires familiales doit autoriser le père à verser directement l'argent à ce jeune homme. Si le juge accorde cela, à ce moment-là, il faudra simplement changer de place la somme de la pension, et la mettre dans les revenus du fils de votre épouse, donc cela ne changerait rien.

Tant qu'il sera rattaché fiscalement à votre foyer, vous ne pouvez rien déduire, vous avez déjà sa demi-part qui est censée compenser, au moins en partie, les frais de son éducation.


Un jeune peut être rattaché au foyer fiscal jusqu'à ses 21 ans, sans condition, et jusqu'à ses 25 ans s'il poursuit ses études.

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une