Les droits d un petit fils d un ancien combattant /Algérie [Résolu]

aoumeur - 19 févr. 2017 à 19:07 - Dernière réponse :  Relax
- 18 déc. 2017 à 08:27
Bonjour, quels sont les droits d un petit fils d un ancien combattant blesse en 14/18 et 39/45
dans l attente d une reponse rapide je vous remrci infiniment
Afficher la suite 

7 réponses

Répondre au sujet
DorisOups 18647 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - Modifié par DorisOups le 19/02/2017 à 21:21
+4
Utile
bonjour
si vous voulez parler de droits pour éventuellement être français... aucun

et quel rapport avec le forum mariage ?
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de DorisOups
abc35 694 Messages postés jeudi 5 février 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention - 20 févr. 2017 à 12:46
+2
Utile
Bonjour,
En réponse à la question : AUCUN DROIT
Commenter la réponse de abc35
gehi 9396 Messages postés vendredi 4 mars 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 20 janvier 2018 Dernière intervention - 19 févr. 2017 à 20:05
+1
Utile
Bonsoir,

De quels droits parles tu ?

A+
Commenter la réponse de gehi
DorisOups 18647 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - Modifié par DorisOups le 20/02/2017 à 12:48
+1
Utile
blesse en 14 et en 39 ?
heu..

s'il avait 20 ans (minimum!) en 1914, il était né en 1894..
et 46 en 1939, donc il n'a pas pu faire cette guerre là! en admettant qu'il ait été blessé en 39 et pas en 45!!!!!!!!!!!!!!
Commenter la réponse de DorisOups
Bijaia06/123 - 18 déc. 2017 à 00:26
-3
Utile
2
Ma mere sons grand per anciens combattants
E se que j'aie le daroi a une nationalité française
maylin27 21642 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 21 janvier 2018 Dernière intervention - 18 déc. 2017 à 06:31
NON !!!
ça commence à être gavant cette sempiternelle question!
Commenter la réponse de Bijaia06/123
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une