Louer sans modifier le permis de construire

Eve - 16 mars 2017 à 14:03 - Dernière réponse : Josh Randall 17743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 21 janvier 2018 Dernière intervention
- 19 mars 2017 à 15:28
Bonjour,

Mon client est en cours de finition dans un immeuble qu'il a construit, mais le toit a été réhaussé de 50 cm pour en faire un toit pente et non un toit plat comme initialement prévu dans les plans.

1. Est-il obligé de faire un modificatif du permis de construire avant de louer ?
2. Que risque t-il si il ne le fait pas dans l'immédiat et loue quand même les logements neufs (avec certificats d'habitabilité, DPE) ?

Par avance, merci de vos précisions.

Cordialement

Eve
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
Josh Randall 17743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 21 janvier 2018 Dernière intervention - 16 mars 2017 à 14:20
+1
Utile
Bonjour

 Est-il obligé de faire un modificatif du permis de construire avant de louer 
?
Étant donné que le projet est modifié, il a obligation de déposer un PC modificatif, peut importe que les logements soient loués ou pas.

Le bâtiment étant hors d'eau, hors d'air et raccordé aux réseaux, on peut estimer qu'il est déjà utilisable (fiscalement parlant).
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Josh Randall
Poisson92100 21793 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 janvier 2018 Dernière intervention - 16 mars 2017 à 15:52
0
Utile
le risque est que l'on vous obliger à démolir pour etre conforme au PC d'origine
Commenter la réponse de Poisson92100
Josh Randall 17743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 21 janvier 2018 Dernière intervention - 16 mars 2017 à 16:49
0
Utile
Enfin... pour qu'il y ait démolition, il faut qu'il y ait constat d'infraction, avec transmission du pv au tribunal, qu'un procédure de contentieux soit lancée, une enquête menée, qu'il y ait convocation au tribunal et au final une décision du juge qui déciderait de la démolition.

Avant même que tout cela soit lancé et conformément au code des relations entre le public et l'administration, une procédure contradictoire devrait obligatoirement être lancée permettant à celui qui est en infraction de rentrer dans les clous (articles L121-1, L121-2 et L122-2 dudit code).

Et pour un toit c'est largement possible sauf si le PLU l'interdit...
Commenter la réponse de Josh Randall
0
Utile
Merci pour vos réponses.

En résumé, tout ce qu'il risque c'est qu'on l'oblige à établir un modificatif de PC ? Pas d'amende ou de résiliation de bail ou quoi ?

Merci !!
Commenter la réponse de Eve
Josh Randall 17743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 21 janvier 2018 Dernière intervention - 19 mars 2017 à 15:28
0
Utile
Pour qu'il y ait amende il faut intenter une action en justice. Peut importe qui le fait (toi ?).
Pour la résiliation d bail, il s'agit de droit privé. La commune n'a rien à voir dedans.
Commenter la réponse de Josh Randall
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une