Signaler

Mise en recouvrement judiciaire abusive

Posez votre question douchkaaaa 2Messages postés jeudi 16 mars 2017Date d'inscription 26 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 26 mars 2017 à 11:02 par Gérard
Bonjour Madame, Monsieur,


Suite à un courrier en date du 28/11 dernier je suis informé que Cofinoga chez qui je détiens un crédit à la consommation devient Cetelem, jusque là pas de souci!!! cependant je n'ai pas reçu de nouvel échancier au nom de cetelem.

Le 05/11 je n'ai malheureusement pas pu honorer ma mensualité, pas de problème pour les suivantes, le 31/01 représentation par cetelem de la mensualité de Novembre honorée, donc tout est rentré dans l'ordre pour moi.

Je reçois malgré tout des relances de cetelem en date du 11/02 et 18/02 donc je ne tiens pas compte puisque la mensualité de retard a été payée par ma banque.

Je fini par prendre contact avec cetelem qui me certifie que je ne dois rien!!!! donc rassuré.

le 03/03 je reçois mon relevé de compte et la surprise cetelem n'a pas présenté la mensualité du 05/02 et ne présente pas celle du 05/03 également je les rappelle et ceux-ci me répondent qu'ils n'ont pas de dossier me concernant???????

En date du 06/03 je reçois une mise en demeure avec accusé de réception de Neuilly Contentieux me réclamant la somme de 8378.95euros + 561.10 d'indemnité légale et que sans réglement dans les 30 jours cet incident sera déclaré en banque de france. je leur explique que je ne comprends pas cette procédure mais ils ne veulent rien savoir, cependant ils me proposent de solder ce dossier pour 6500 euros en une seule fois ce qui n'est biensûr pas possible pour moi.

Puis en date du 07/03 je reçois de cetelem une lettre d'information préalable d'inscription FICP si je ne règle pas sous 30 jours la somme de 283.94 ce qui correspond pour moi aux 2 échéances qu'ils n'ont pas présentées. Je les rappelle également ils sont incapable de me répondre et ne trouve pas trace de mon dossier???

Malgré mes nombreux appels à cetelem, cofinoga et Neuilly Contentieux je ne sais toujours pas pourquoi cette procédure a été lancée et ne sais plus quoi faire mise à part prendre contact avec une association de défense des consommateur ou mon conseiller juridique car je n'ai pas l'intention d'en rester là.

Pourriez-vous me dire sous quels critères Cofinoga ou Cetelem, ont-ils le droits de mettre un dossier de crédit au service juridique Neuilly Contentieux, car pour moi il s'agit d'une procédure abusive de leur part dont je ne suis pas la seule victime malheureusement.

Dans l'attente de votre réponse

Bien cordialement
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Le fait que CETeLEM ait racheté les COFINOGA ou les encours de COFINOGA n'est effectivement pas le problème. Vous en avez été informé, RAS.

Ce qu'il faut faire c'est payer vos mensualités et expliquer à Neuilly CTX que votre créancier COFINOGA, devenu CETELEM a cessé unilatéralement de prélever comme habituellement vos échéances et que vous ne savez plus à qui ni comment payer vos échéances, tout en proposant de régulariser immédiatement celles qui n'ont pas été prélevées depuis deux mois.
douchkaaaa 2Messages postés jeudi 16 mars 2017Date d'inscription 26 mars 2017 Dernière intervention - 26 mars 2017 à 10:04
Bonjour,

c'est exactement ce que j'ai voulu faire mais Neuilly Contentieux ne veut rien savoir, ils veulent que je règle la totalité soit 8900 euros avant fichage banque de france prévu le 04 avril 17 pour 5 ans.

Bien cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Négocier avec Neuilly Ctx !....il faut vraiment n'avoir aucune expérience pour donner un tel conseil !

Votre contrat avec COFINOGA prévoit-il une déchéance du terme ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Faites examiner votre dossier par une association de consommateurzs sur kla base de la décision de la Cour de cassation suivante :

Pourvoi de la 1ere chambre civile, 3 juin 2015, N° 14-15655.

Extrait (très succint !) de ma part :

« Si le contrat de prêt d'une somme d'argent peut prévoir que la défaillance de l'emprunteur non commerçant entraînera la déchéance du terme, celle-ci ne peut, sauf disposition expresse et non équivoque, être déclarée acquise au créancier sans la délivrance d'une mise en demeure restée sans effet, précisant le délai dont dispose le débiteur pour y faire obstacle »
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
et cela changerait quoi ?
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une